CORTES

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Des Wisigoths aux Rois catholiques

  • Écrit par 
  • Marcelin DEFOURNEAUX
  •  • 6 376 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Espagne chrétienne à la fin du XIIIe siècle »  : […] Après la prise de Cordoue (1236), l'Islam ne possède plus dans la péninsule que le royaume de Grenade qui occupe la Haute Andalousie et sa frange méditerranéenne. Le Portugal a atteint ses limites géographiques presque définitives et son histoire suit désormais sa destinée propre. Parmi les royaumes espagnols, la Navarre est restée un État pyrénéen, dont la couronne passe en 1234 aux comtes de Cha […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Crise intérieure »  : […] L'année 1868 marque le début d'une crise politique sans précédent. La monarchie isabéline, discréditée, s'effondra à la suite de la révolution de Septembre ( la Gloriosa ) et la reine dut se réfugier en France. Des Cortes constituantes, élues au suffrage universel, confièrent le pouvoir au général Serrano et votèrent une constitution qui établissait une monarchie parlementaire et la liberté des […] Lire la suite

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - L'ère franquiste

  • Écrit par 
  • Guy HERMET
  •  • 7 214 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'édifice institutionnel »  : […] La loi du 8 août 1939 concentre tous les pouvoirs sur la personne du chef de l'État, y compris le pouvoir législatif et le pouvoir constituant. Par la suite, une série d'additions vient compléter l'édifice, afin de le rendre plus conforme au langage des démocraties triomphantes sans en modifier la nature autoritaire quant au fond. Dès le 17 juillet 1942, une loi de rang constitutionnel restaure l […] Lire la suite