CORROSION

Médias de l’article

Protection cathodique d'une canalisation

Protection cathodique d'une canalisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Oxydes semi-conducteurs

Oxydes semi-conducteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Lois cinétiques d'oxydation des métaux

Lois cinétiques d'oxydation des métaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique


La corrosion en solution

Les phénomènes de corrosion peuvent se développer suivant différents processus : corrosions chimique, électrochimique, biologique et corrosion accompagnée d'érosion.

La corrosion chimique est le résultat d'une réaction hétérogène entre une phase solide, le métal, et une phase gazeuse ou liquide. Il est très difficile de donner un exemple de corrosion chimique pure par un liquide puisque celle-ci est le plus souvent accompagnée d'une corrosion électrochimique. Cette dernière se manifeste lorsqu'il existe une hétérogénéité soit dans le métal, soit dans le réactif. L'existence de ces hétérogénéités détermine la formation de piles, et un courant électrique circule entre anodes et cathodes, les zones constituant les anodes étant attaquées.

La corrosion biologique correspond à l'attaque directe ou indirecte des métaux par des bactéries. Celles-ci peuvent produire des composés, par exemple le dioxyde de carbone, l'anhydride sulfureux ou des acides organiques qui attaquent le métal. Certaines bactéries comme Desulfovibrio desulfuricans réduisent les sulfates en soufre, et le sulfure de fer peut se former. L'attaque bactérienne apparaît en particulier dans les canalisations enterrées.

La présence de produits de corrosion adhérents et continus à la surface des métaux a souvent pour effet de ralentir le processus de corrosion. Si cette couche est éliminée en certains points par le mouvement du milieu environnant ou par les particules solides qu'il contient, il y a accélération de la corrosion ; on dit qu'il y a corrosion par érosion.

En général, ces différents types de corrosion n'interviennent pas indépendamment les uns des autres, ce qui a pour effet de rendre plus délicate l'interprétation des phénomènes.

Morphologie de la corrosion

La corrosion peut se manifester de quatre façons principales. Si elle se développe à la même vitesse en tous les points du métal, il s'agit de corrosion uniforme. C'est le cas de l'attaque du fer par l'eau avec formation de rouille.

Dans certains cas, l'attaque e[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie et à l'École nationale supérieure de chimie de Paris
  • : Professeur, directeur du laboratoire des matériaux de l'université de technologie de Compiègne

Classification


Autres références

«  CORROSION  » est également traité dans :

ACIER - Technologie

  • Écrit par 
  • Louis COLOMBIER, 
  • Gérard FESSIER, 
  • Guy HENRY, 
  • Joëlle PONTET
  •  • 14 170 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Corrosion des aciers inoxydables »  : […] Malgré leur résistance dans de nombreux milieux « agressifs », les aciers inoxydables peuvent être sensibles à certaines formes de corrosion, qu'il est important de connaître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acier-technologie/#i_2722

AUTOMOBILE - Technologie

  • Écrit par 
  • Georges BRESSON, 
  • Jean-Pierre CAPET, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • Thierry HALCONRUY, 
  • Frédéric RIVAS, 
  • Jean-Pierre VÉROLLET
  • , Universalis
  •  • 15 847 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « La caisse du véhicule »  : […] La protection anticorrosion assure une tenue sans perforations de l'ordre de dix ans grâce à des tôles préprotégées par zingage ou peintures performantes, à une couche d'apprêt par trempé en électrophorèse (technique utilisant aujourd'hui l'eau comme solvant, ce qui permet de réduire la pollution due […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-technologie/#i_2722

BÉTON

  • Écrit par 
  • Jean-Michel TORRENTI
  •  • 8 161 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Durabilité »  : […] XC1 à XC4 : corrosion induite par carbonatation, le risque croissant de 1 à 4 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beton/#i_2722

CHLORURE D'HYDROGÈNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 583 mots

Formule brute : HCl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chlorure-d-hydrogene/#i_2722

COLLAGE, physique

  • Écrit par 
  • Jacques COGNARD
  •  • 6 456 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Corrosion »  : […] présence d'eau courante ou exposé à l'air humide il perd sa résistance après deux années. En présence d'eau et d'oxygène, les métaux se dissolvent, l'eau devient conductrice, il se forme des zones anodiques et cathodiques et la réduction de l'oxygène produit des ions hydroxyles qui dégradent l'ancrage et conduisent à une fracture interfaciale. Dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collage-physique/#i_2722

CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES

  • Écrit par 
  • François CIOLINA
  •  • 5 328 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La corrosion et la défense contre la corrosion »  : […] L'acier est sensible à l'action de la corrosion, et seule une protection par peinture ou projection de métal (zinc, aluminium) peut lui assurer une certaine longévité dans le temps. Cette protection doit être entretenue régulièrement. De nombreuses solutions ont été apportées par le constructeur pour réduire ces problèmes aux incidences économiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constructions-metalliques/#i_2722

FER - L'élément métallique

  • Écrit par 
  • Simone TALBOT-BESNARD
  •  • 2 792 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Corrosion et protection du fer »  : […] Le stade primaire de corrosion du fer est la destruction de l'édifice cristallin, suivant la réaction : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-l-element-metallique/#i_2722

MÉTALLOGRAPHIE - Essais physico-chimiques

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER
  •  • 4 419 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Étude cinétique du comportement d'un matériau métallique »  : […] Les essais cinétiques ont pour but d'étudier le comportement d'un métal dans un milieu donné, en fonction du temps. Les essais de corrosion sèche ou électrochimique ainsi que les mesures d'absorption de gaz constituent des exemples de ce type de mesures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-essais-physico-chimiques/#i_2722

MÉTALLOGRAPHIE - Macrographie et micrographie optiques

  • Écrit par 
  • Gérard WYON
  •  • 3 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Attaque par des réactifs chimiques ou électrolytiques »  : […] des réactifs chimiques ou électrolytiques sont les plus utilisées pour révéler les structures micrographiques. La corrosion, réalisée souvent par immersion de l'échantillon, peut alors être localisée ou généralisée et, dans ce dernier cas, c'est la corrodabilité différente de chaque phase attaquée qui permet de révéler la structure. Si l'attaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-macrographie-et-micrographie-optiques/#i_2722

NICKEL

  • Écrit par 
  • Jacques GRILLIAT, 
  • Bernard PIRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jacques SALBAING
  •  • 4 771 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Aciers inoxydables et réfractaires »  : […] et les aciers à 18 p. 100 de chrome, 12 p. 100 de nickel et 2,5 p. 100 de molybdène. Ils sont utilisés dans diverses industries où leur résistance à la corrosion leur permet un large emploi, et pour les produits de grande consommation tels que les éviers, les casseroles ; on les utilise également en architecture et en décoration, pour les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nickel/#i_2722

OFFSHORE - Installations offshore

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIER, 
  • Philippe OZANNE
  •  • 12 608 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les effets de l'environnement marin »  : […] les parties d'ouvrage qui y sont exposées sont difficiles d'accès pour leur inspection. La corrosion – qui est le principal problème rencontré et qui est difficilement évitable malgré un choix judicieux des nuances d'acier – résulte de processus électrochimiques dont on cherche à contrarier les effets en appliquant à toute structure métallique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/offshore-installations-offshore/#i_2722

TANTALE ET NIOBIUM

  • Écrit par 
  • Robert SYRE
  •  • 5 434 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les alliages résistant à la corrosion chimique »  : […] Dans le cas du tantale, les additions se sont en général révélées néfastes pour la tenue à la corrosion. Seules les additions du tungstène (de 10 à 30 p. 100) améliorent légèrement son comportement, surtout en milieux fluorés. L'addition de titane (de 5 à 20 p. 100) augmente la tenue dans l'acide nitrique concentré à chaud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantale-et-niobium/#i_2722

TEMPÉRATURES PHYSICO-CHIMIE DES HAUTES

  • Écrit par 
  • François CABANNES
  •  • 3 857 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Stabilité et réactivité des solides »  : […] solides peuvent se former, et l'on observe d'importants phénomènes de corrosion très graves pour l'ingénieur. Ils peuvent provoquer une contamination des produits traités, dont les verriers tiennent compte lorsqu'ils pèsent les matières premières mises dans les fours de fusion ; ces phénomènes limitent les durées de vie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physico-chimie-des-hautes-temperatures/#i_2722

VANADIUM

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 2 619 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Résistance à la corrosion »  : […] Le vanadium possède une excellente tenue à la corrosion chimique, mais il est devancé dans les applications soit par les alliages de nickel, soit par les autres métaux du groupe Va, en particulier le tantale. Il est rapidement attaqué par les sels oxydants et les alcalis fondus ; en revanche, il résiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanadium/#i_2722

ZINC

  • Écrit par 
  • Noël DREULLE, 
  • Paule DREULLE, 
  • Jean-Louis VIGNES, 
  • Bernard WOJCIEKOWSKI
  •  • 5 309 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Protection anticorrosion des aciers »  : […] L'utilisation du zinc dans la protection contre la corrosion des aciers est fondée sur deux de ses propriétés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinc/#i_2722

ZIRCONIUM ET HAFNIUM

  • Écrit par 
  • Marcel ARMAND
  •  • 1 797 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Utilisation »  : […] Les deux métaux résistent à l'air et à l'eau jusque vers 500 0C (formation d'un oxyde noir protecteur), mais c'est surtout leur tenue remarquable à la plupart des réactifs minéraux ou organiques (seul l'acide fluorhydrique les attaque violemment) qui en fait des matériaux d'avenir pour l'industrie chimique où ils doivent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zirconium-et-hafnium/#i_2722

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean TALBOT, Gérard BERANGER, « CORROSION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/corrosion/