PACINI CORPUSCULES DE

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 222 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'innervation cutanée »  : […] L'innervation cutanée est particulièrement complexe. Elle rend compte de la variété et de la complexité des sensations cutanées qui jouent un rôle majeur dans la protection de l'individu et dans la façon dont il s'informe de son environnement proche. La voie efférente comprend des terminaisons libres non myélinisées dermiques et épidermiques et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peau/#i_44568

SENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 8 919 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le codage de la durée et le phénomène d'adaptation »  : […] Dans le cas du photorécepteur de Limulus , l'émission de potentiels d'action dure tant que dure la stimulation . Il n'en est pas toujours ainsi, et les photorécepteurs de certains autres Arthropodes n'émettent qu'un ou deux potentiels d'action au début de la stimulation en dépit du maintien du potentiel de récepteur. Cette dualité existe aussi dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sensibilite/#i_44568

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Caractères spécifiques »  : […] Les récepteurs de la somesthésie présentent en outre nombre de traits particuliers liés à leur spécificité. C'est ainsi que, dans le cas des récepteurs tactiles, la sensibilité de certains peut être très élevée, un déplacement de la peau de 6 à 8 microns étant suffisant pour faire varier leur fréquence d'émission de façon significative. La possibi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somesthesie/#i_44568