MEISSNER CORPUSCULES DE

PEAU

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET
  •  • 8 266 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'innervation cutanée »  : […] L'innervation cutanée est particulièrement complexe. Elle rend compte de la variété et de la complexité des sensations cutanées qui jouent un rôle majeur dans la protection de l'individu et dans la façon dont il s'informe de son environnement proche. La voie efférente comprend des terminaisons libres non myélinisées dermiques et épidermiques et des récepteurs dermiques libres ou encapsulés. Les p […] […] Lire la suite

SOMESTHÉSIE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les récepteurs somesthésiques »  : […] Il y a un siècle, Blix (1884) montra que les quatre sensibilités élémentaires (tact, chaud, froid, douleur) ne se répartissaient pas de façon uniforme au sein des téguments. On pouvait au contraire trouver des régions de très petite surface (quelques millimètres carrés) où existait une « sensibilité exquise » pour les diverses sortes de stimuli. Ainsi se faisait jour la notion de points de chaud, […] […] Lire la suite