CORPSDonnées anthropologiques

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Surface corporelle et statut social

La surface externe du corps humain est aussi l'objet d'une évaluation sociale variable. Au-delà des systèmes esthétiques propres à une stratification sociale donnée, il existe universellement une pensée de la conformité corporelle, qui sépare le normal de l'anormal, les « membres » du groupe des « étrangers ». La sémiologie de l'appartenance sociale revêt ainsi des formes variées, qui consistent fréquemment en un marquage tégumentaire : pour être socialement approuvés, les corps sont « retravaillés ». La capacité (au sens juridique) d'occuper certains statuts ou de remplir certains rôles, sexuels par exemple, ne s'effectue qu'au prix de l'exhibition d'un corps immédiatement signifiant, laquelle permet de situer d'emblée l'appartenance ethnique ou la position sociale d'un individu. Afin de différencier « Nous » et « Eux », de nombreuses sociétés pratiquent le marquage ethnique : peintures corporelles dans les sociétés sud-américaines, tatouages et scarifications dans les sociétés africaines, procédés qui peuvent coexister avec diverses mutilations (avulsion dentaire, ablation d'un doigt, etc.). Un tel système de signes, dont le code est connu de tous, permet à chacun d'identifier par le regard tout individu rencontré.

À l'intérieur d'une même société, il arrive que la hiérarchie sociale soit doublée d'un système de marquage qui distingue les statuts inégaux, les individus appartenant à des castes, etc. Ce système peut servir aussi à souligner la différenciation sexuelle (les femmes portent, par exemple, des scarifications ou tatouages qui leur sont propres) ou l'appartenance à une classe d'âge (le passage à une tranche d'âge supérieure, toujours corrélative d'un changement de statut – par exemple celui d'adulte ou de femme mariée –, est accentué par des marques sur le visage, le torse, etc.).

Une place à part doit être réservée aux mutilations sexuelles prescrites pour l'ensemble d'un sexe, telles [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CORPS  » est également traité dans :

CORPS - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Monique DAVID-MÉNARD
  •  • 1 810 mots

Les savoirs et les pratiques qui ont pour objet le corps – médecine, arts plastiques, sémiologie, anthropologie, psychanalyse – ont à se débattre, dans la culture occidentale, avec deux traditions philosophiques, la cartésienne et l'aristotélicienne, qui hantent ce qu'ils énoncent ou effectuent, et qu'ils tentent de surmonter sans toujours y parvenir.Cette hantise est expli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-vue-d-ensemble/

CORPS - Corps et langage

  • Écrit par 
  • Louis MARIN
  •  • 5 693 mots
  •  • 1 média

Si la sémiologie est la science des signes, la sémiologie du corps se définira comme la région de cette science dont l'objet est le corps comme signe. Comment le corps humain peut-il être signe ou ensemble de signes ? Comment peut-il signifier ? Quel peut être son type propre de si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-corps-et-langage/

CORPS - Les usages sociaux du corps

  • Écrit par 
  • Luc BOLTANSKI
  •  • 2 595 mots

Parler d'usages sociaux du corps c'est poser l'existence d'une correspondance globale entre, d'une part, l'utilisation que les individus font de leur corps, la relation qu'ils entretiennent avec le corps propre et même certaines de leurs propriétés somatiques (par exemple, le rapport entre taille et poids ou le type de morbidité) et, d'autre part, leur appartenance sociale, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-les-usages-sociaux-du-corps/

CORPS - Cultes du corps

  • Écrit par 
  • Bernard ANDRIEU
  •  • 5 041 mots
  •  • 1 média

Le corps n'a été durant toute l'histoire un objet de culte, de rituel et de soin qu'au service d'autres fins. Georges Vigarello, Alain Corbin et J. F. Courtine ont montré ainsi dans leur Histoire du corps combien la recherche de la beauté, les préoccupation d'hygiène et le soin de soi ont été des pratiques de cultes du corps. Le souci esth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-cultes-du-corps/

CORPS - Soma et psyché

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA
  •  • 3 215 mots

La distinction entre soma et psyché et le jeu d'oppositions complémentaires que sous-tendent et engagent ces notions participent d'une prise de conscience dont l'histoire s'identifie, pour une large part, à la tradition de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-soma-et-psyche/

CORPS - Le corps et la psychanalyse

  • Écrit par 
  • Monique DAVID-MÉNARD
  •  • 3 959 mots

Le corps est, en psychanalyse, une réalité difficile à penser, car elle défie les approches physiologiques et philosophiques, et décisive pourtant, puisque la sexualité humaine – considérée dans la jouissance ou dans des activités sublimatoires – a pour terrain le corps érogène, le corps capable d'angoisse et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-le-corps-et-la-psychanalyse/

ABRAMOVIC MARINA (1946- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 632 mots

Marina Abramovic née à Belgrade (Serbie) s'est imposée depuis les années 1970 comme l'une des références du body art aux côtés des américains Vito Acconci et Chris Burden. Ses performances parfois extrêmes, documentées par des photographies en noir et blanc commentées, sont restées uniques. Dès 1973, date de ses premières expérimentations sur son propre corps souvent mis à nu, Marina Abramovic p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marina-abramovic/#i_2276

ABSALON ESHER MEIR dit (1964-1993)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 1 018 mots

L'artiste Esher Meir, dit Absalon, est né en 1964 à Ashdod en Israël. Il est mort à Paris en 1993. Sa carrière fulgurante aura duré à peine six années. Très vite connu et reconnu, il a produit une œuvre homogène et d'emblée identifiable, à la fois représentative de l'art au tournant des années 1980 et 1990, et très singulière, dont la forme essentielle touche à l'habitat. Ni architecte, ni design […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esher-meir-dit-absalon/#i_2276

ACCONCI VITO (1940-2017)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 072 mots

Artiste protéiforme, Vito Acconci s'est d'abord consacré à la « poésie concrète », à la photographie et aux performances pour se tourner ensuite vers la vidéo. Chez lui, cette dernière est essentiellement constituée par la mise en scène du corps, tant dans le rapport au langage que dans le rapport aux gestes. Il s'agit le plus souvent de performances – filmées pour la plupart – au cours desquelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vito-acconci/#i_2276

ACTEUR

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 796 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un être métamorphique »  : […] Malgré des essais de théorisation, l'art de l'acteur reste profondément empirique. Et pour cause, puisque le matériau et l'outil de son art ne sont autres que sa propre chair. Si la tradition parle d'incarnation – faire rentrer dans sa chair un être de mots, le personnage –, elle semble plus proche de la vérité que celle qui inciterait à croire que l'acteur doit rentrer dans la peau du personnage. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acteur/#i_2276

ADAPTATION - Adaptation psychologique

  • Écrit par 
  • Albert JAKUBOWICZ
  •  • 5 009 mots

Dans le chapitre « Les repères affectifs et leurs transformations »  : […] Avec les palpeurs, l'aide des siens, la personne se meut dans le monde. Très vite aussi, elle met en place des repères affectifs qui lui permettent d'imaginer comment se situer dans le monde. Les repères affectifs se présentent sous la forme d'objets, d'espaces, de personnages, de situation même. Ils prennent leur consistance à travers la répétition de leur utilisation, grâce à la force de l'habit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-psychologique/#i_2276

AFFECTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Marc RICHIR
  •  • 12 253 mots

Dans le chapitre « La disjonction de l'affectivité et de la subjectivité : Heidegger »  : […] Ce n'est pas le lieu, ici, de redéployer toute la problématique, difficile par sa subtilité et par sa nouveauté, d' Être et Temps . Rappelons que, au lieu de caractériser l'homme par la subjectivité ou la conscience – ce qui sous-tend toujours, par l'autonomie de ce que ces concepts sont censés désigner, l'équivoque d'un être qui pourrait être tout autant hors du monde qu'être dans le monde ou au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affectivite/#i_2276

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Troubles du comportement

  • Écrit par 
  • Laurence APFELBAUM-IGOIN
  •  • 3 348 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'anorexie comme modèle dominant »  : […] Quoi de plus parlant, en effet, que ce corps décharné qui, avec ses pointes osseuses, se défend contre l'apparition de la moindre forme ronde, en refusant toute nourriture ? Tout ici témoigne des difficultés de l' identification féminine, et de l'emprise d'une image idéalisée, pour laquelle on est prêt(e) à mourir dans un rêve de toute- puissance. Mais la poursuite de la minceur mise en avant com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-comportement-et-pratiques-alimentaires-troubles-du-comportement/#i_2276

ALTRUISME

  • Écrit par 
  • Guy PETITDEMANGE
  •  • 3 312 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La connaissance d'autrui »  : […] Levinas décrit admirablement la percussion d'autrui, révolution post-copernicienne où l'autre a pris la place du soleil. Merleau-Ponty, dans un texte inachevé ( La Prose du monde ), d'une rare et subtile élégance, tente de cerner ce qu'est la connaissance d'autrui et son bien incommensurable. Il part d'un double constat. L'un d'évidence, l'autre de perplexité. D'un côté un livre, un échange révèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/altruisme/#i_2276

ÂME

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIR, 
  • Henri Dominique SAFFREY
  •  • 6 026 mots

Dans le chapitre « Émergence d'un principe spirituel du vivant »  : […] Chez Homère, notre plus ancien témoin qu'il faut situer au-delà de 700 avant J.-C., ce que nous appelons « âme » (du latin anima , apparenté au grec ἄνεμος, vent, souffle) est en fait dédoublé et exprimé par deux mots grecs : le θυμός, qui signifie passion, volonté, esprit, et s'apparente au verbe θύω (s'élancer), évoque un flot de sang chaud ; au contraire, la ψυχή, qui signifie vie et s'ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ame/#i_2276

AMOUR

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 10 164 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Les discours sur l'amour »  : […] L'étude sémantique, la psychophysiologie, l'histoire du sentiment amoureux et la mythographie apportent d'incontestables « documents » pour une réflexion sur l'amour, mais l'obstacle majeur au développement de ces analyses réside, nous l'avons dit, dans l'indétermination du sentiment amoureux, lequel – à la différence de l'amitié, au sens de la ϕιλ́ια antique, par exemple – donne continuellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amour/#i_2276

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et philosophie

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 451 mots

Dans le chapitre « La philosophie des architectes, de Vitruve à Gropius »  : […] Architecture vient du grec archè , le commencement, le commandement, ou le principe, et de tektonikos , le charpentier ou le bâtisseur ; et, comme il advient souvent, la rencontre des deux mots infléchit le sens de chacun pour susciter une acception d'ensemble inattendue : l'archè fait de la « tecture » plus qu'une simple bâtisse. Archè est un supplément. Ce supplément implique-t-il, comme le veut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-philosophie/#i_2276

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âme et le corps »  : […] Le couronnement des œuvres biologiques est à chercher dans le traité De l'âme , du moins dans ses deux premiers livres, qui traitent de « cette sorte d'âme qui n'existe pas indépendamment de la matière » (I, 1, 403 a 28) et qui, à la différence de l'âme immatérielle ou intellect ( noûs ), n'est autre que le principe vital, caractéristique non seulement de l'homme, mais de tout être vivant. Aristot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristote/#i_2276

ART (Aspects esthétiques) - Le beau

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 5 570 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Le retour du beau »  : […] Par rapport à cette situation pas si lointaine, il est d'autant plus surprenant que nous assistions depuis la fin de l'époque moderne, et plus exactement durant le dernier quart du xx e  siècle (le terme « post-moderniste » fut utilisé pour la première fois en 1968, celui de « postmoderne » en 1974), à une réhabilitation de la beauté. Pour mesurer l'ampleur de ce retour, il importe de ne pas se li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-esthetiques-le-beau/#i_2276

ART & THÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Georges DIDI-HUBERMAN
  •  • 6 769 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'imitation et l'incarnation »  : […] Il est fascinant de constater combien le christianisme, qui se donne depuis longtemps comme la religion la plus visuelle qui soit, et parmi toutes la plus productrice d'images, a pu éclore et se développer à partir d'une véritable haine du visible , qu'expriment bon nombre de textes fondateurs, tant chez les Pères grecs que chez les latins. Ainsi Clément d'Alexandrie prononce-t-il un anathème qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-theologie/#i_2276

ASCÈSE & ASCÉTISME

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 4 663 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ascétisme en Grèce »  : […] L' ascétisme a joué un grand rôle dans certaines des écoles philosophiques de la Grèce ancienne. On distinguera ici une tradition dualiste de l'ascèse- purification et une tradition « réaliste » de l'ascèse comme retour à la nature. La première remonte au pythagorisme et à l' orphisme. C'est la tradition du corps-tombeau ( sôma =  sêma ) à laquelle Platon a donné ses lettres de noblesse dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascese-et-ascetisme/#i_2276

BECKETT SAMUEL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 4 806 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La « Comédie » »  : […] Et l'écrivain irlando-français boucle son esthétique du va-et-vient en passant lui-même sans cesse d'une langue à l'autre, traduisant ses textes français en anglais, et ses textes anglais en français. Ou bien en alternant prose et théâtre. Car, pour Beckett comme pour Genet, le théâtre n'est pas une dérivation de la création littéraire. Il s'impose au contraire, à un moment donné (à vrai dire asse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-beckett/#i_2276

BIOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 1 813 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle logique de pouvoir »  : […] Cette rupture est cependant plus théorique que proprement historique, car les deux formes ne cessent en fait de coexister. La forme traditionnelle est le pouvoir de « souveraineté ». Il procède par prélèvement contraint et marquage symbolique. Par exemple : soustraire une partie des récoltes, supplicier les corps de condamnés, réquisitionner des richesses matérielles ou des forces de travail, off […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biopolitique/#i_2276

BODY ART

  • Écrit par 
  • Anne TRONCHE
  •  • 4 584 mots
  •  • 1 média

L' expression body art réunit des artistes qui travaillent ou on travaillé avec le langage du corps afin de mieux interroger les déterminismes collectifs, le poids des rituels sociaux ou encore les codes d'une morale familiale et religieuse. À partir de gestes et d'attitudes s'est ainsi constituée une histoire complexe, qui s'inscrit dans l'esthétique de la dématérialisation de l'œuvre d'art prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/body-art/#i_2276

BONHEUR

  • Écrit par 
  • André COMTE-SPONVILLE
  •  • 7 850 mots

Dans le chapitre « Le bonheur en acte »  : […] Est-il une autre voie ? Peut-être, et c'est ce que les philosophes appellent la sagesse. Mais comment la penser ? D'abord par opposition à ce qui précède. Si le divertissement est un bonheur manqué, la sagesse serait un bonheur réussi. Mais comment, si le désir est manque ? S'il n'était que cela, il n'y aurait pas d'issue, en effet, pas de bonheur, et le suicide sans doute – ou la religion – sera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonheur/#i_2276

BUTŌ

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 3 828 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Le corps recréé »  : […] Dans ses premières œuvres, marquant le début du butō, Hijikata invente des danses déréglées – avec des ruptures incongrues, des mouvements convulsifs ou issus du cabaret – sur une scène habitée par des éléments baroques, voire grotesques. Le développement de ses chorégraphies va ensuite faire appel, à partir de 1968, aux caractéristiques du corps japonais. Il se réfère ainsi au corps des paysans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buto/#i_2276

CHINOISE (CIVILISATION) - La médecine en Chine

  • Écrit par 
  • Florence BRETELLE-ESTABLET
  •  • 8 506 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les thérapies : la prévention et l'acuponcture »  : […] Contrairement aux manuscrits de Manwangdui qui proposaient un large éventail de pratiques préventives et curatives dont la pharmacopée, le Huangdi Neijing et le Nanjing négligent les approches pharmaceutiques et mettent l'accent sur la saignée et l'acuponcture . L'origine de l'acuponcture comme des points d'acuponcture du Huangdi Neijing est inconnue. Mais il semble que des outils pointus aient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-medecine-en-chine/#i_2276

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre NAHON
  •  • 5 106 mots

Discipline chirurgicale « magique », la chirurgie plastique et esthétique fascine par son pouvoir de modelage, de réparation ou d'embellissement. En effet, se confronter à son image corporelle n'est pas toujours gratifiant. Dans une société ou le paraître est roi, qui n'a pas envie, d'être plus beau ou plus séduisant ? Comment résister au désir de coller aux canons de la beauté affichés en perman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie-esthetique/#i_2276

CIVILISATION PROCESSUS DE

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 1 292 mots

Dans le chapitre « Une théorie du changement social »  : […] Cette traduction venait au bon moment. Depuis les années 1960, les historiens s'efforçaient de penser le changement social dans sa globalité et, tout spécialement, celui de la première modernité, entre la Renaissance et la Révolution. Après un modèle d'explication socio-économique – celui d'Ernest Labrousse, inspiré en partie par le marxisme –, ils ont été tentés, avec Roland Mousnier et Pierre C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/processus-de-civilisation/#i_2276

CLARK LYGIA (1920-1988)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc HUITOREL
  •  • 781 mots

Lygia Clark appartient à cette catégorie d'artistes qui témoignent de la cohérence et de la continuité des avant-gardes, et en particulier de l'évolution, moins paradoxale qu'il n'y paraît, qu'on voit se dessiner entre le tableau et diverses pratiques plus immatérielles, qu'elles soient conceptuelles ou relationnelles. Née en 1920 à Belo Horizonte (Brésil), formée au début des années 1950 au cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lygia-clark/#i_2276

COMMUNION

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 218 mots

Ce qu'on entend par communion révèle une double dimension d'accomplissement spirituel de l'être humain : a ) une dimension transindividuelle de communauté, impliquant les notions de partage, d'échange, de réunion, de témoignage, de service, de don, de convivialité ; b ) une dimension surindividuelle d'union personnelle, impliquant les notions de présence, de participation, de fusion avec le divin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communion/#i_2276

DELEUZE GILLES (1925-1995)

  • Écrit par 
  • Bruno PARADIS
  •  • 2 094 mots

Dans le chapitre « Le désir »  : […] La publication de L'Anti-Œdipe (1972) marque une étape importante dans l'œuvre du philosophe. Dans cet ouvrage, co-écrit avec Félix Guattari, Gilles Deleuze propose une nouvelle conception du désir. Reprenant l'idée freudienne de libido, il pose que le désir est production. Cela a une double conséquence : on ne saurait le concevoir comme manque ; il est investissement immédiat de la réalité soci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-deleuze/#i_2276

DÉPERSONNALISATION

  • Écrit par 
  • Sven FOLLIN
  •  • 1 604 mots

Dans le chapitre « Les thèmes de la dépersonnalisation »  : […] Les thèmes de la dépersonnalisation sont divers, nuancés à l'infini, ineffables, rapportés par le sujet dans un langage où dominent les expressions comparatives et analogiques. Les plus caractéristiques, auxquels le syndrome doit son nom, relèvent de la sphère du moi psychique : sentiment éprouvé par le sujet que l'ensemble de ses affects, pensées, actes ont perdu les qualités par lesquelles, norm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depersonnalisation/#i_2276

DESCARTES RENÉ

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ
  •  • 12 477 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des questions embarrassantes »  : […] En dehors de Dieu, substance incréée et infinie, il existe, selon Descartes, deux sortes de substances, des substances créées, immatérielles et pensantes : les âmes ; des substances créées, matérielles et étendues : les corps. Nous pouvons penser l'âme sans faire intervenir l'idée du corps, et réciproquement. Nous avons donc de l'âme et du corps deux idées « distinctes » et, la véracité divine ga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-descartes/#i_2276

DÉVELOPPEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR : POSTURES ET ACTIONS

  • Écrit par 
  • Christine ASSAIANTE
  •  • 2 199 mots

Dans le chapitre « Schéma corporel : une approche neurosensorielle »  : […] Le schéma corporel est une représentation interne de la géométrie du corps, de sa dynamique et de son orientation par rapport à la verticale ou à des repères de l’environnement. Le schéma corporel intègre aussi l’orientation relative des différents segments anatomiques entre eux. Du point de vue neurobiologique, le schéma corporel présente une organisation supramodale se nourrissant des afférences […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-perceptivo-moteur-postures-et-actions/#i_2276

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 110 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La « bonne » perception de soi  »  : […] Que soit en cause l'évaluation sociale ou l'évaluation personnelle, l'usage des drogues est ainsi lié à la perception que chacun peut avoir de son corps et de sa vie. Les substances qui ne nourrissent pas ont cet étrange privilège d'avoir toujours quelque effet sur la pensée. Louis Lewin écrit : « Rien dans la nature n'est peut-être plus extraordinaire, plus miraculeux que l'existence même de nos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogue/#i_2276

SENSIBILITÉ, psychologie et philosophie

  • Écrit par 
  • Michaël FOESSEL
  •  • 1 031 mots

En raison du devenir et du changement qui le caractérisent, le sensible est traditionnellement opposé à la fixité et à la permanence de l'intelligible. Dans ces conditions, la sensibilité, comme propriété d'un sujet d'être modifié ou informé par le milieu sensible, peut être opposée à la raison et à ses procédures pour accéder à la vérité. Abordé philosophiquement, le concept de sensibilité permet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sensibilite-psychologie-et-philosophie/#i_2276

EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

  • Écrit par 
  • Cyril TARQUINIO
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Qu’est-ce que la psychothérapie EMDR ? »  : […] Lorsque le plan de traitement a été clairement défini et que le patient est prêt à entamer le travail de désensibilisation et de retraitement, le praticien applique alors la procédure EMDR standard en onze points à chacune des cibles identifiées. Cette procédure s’intègre dans un processus psychothérapeutique global qui a conduit à déterminer que l’EMDR pourra être utile dans le traitement de tel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emdr/#i_2276

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance et la période néonatale »  : […] Par rapport à la symbiose entre la mère et l'enfant qui caractérise la période intra-utérine, la naissance marque un profond bouleversement pour l'un et pour l'autre. On connaît bien les modifications physiologiques et psychiques qui, chez la mère, suivent l'accouchement : sentiment de « perte » et parfois phase de dépression, qui peut suivre passagèrement toute naissance. Des remaniements identi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-petite-enfance/#i_2276

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Érotisme et cinéma »  : […] Plus que la peinture et la sculpture, plus même que le théâtre et la danse, l'image cinématographique est prise du corps, offert et saisi perpétuellement dans la variété des cadrages, des distances, des éclairages. La caméra ne se contente pas d'éveiller des phantasmes, encore que ses ressources symboliques et allusives égalent son pouvoir de représentation directe ; elle fait de nous des voyeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erotisme/#i_2276

EXPRESSION, philosophie

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 991 mots

Ensemble de données perceptives offertes par un être à un moment donné du temps et qui fonctionnent comme des signes manifestant, révélant ou trahissant les émotions, les sentiments et les intentions de cet être. Les sources historiques du concept d'expression appartiennent à la philosophie néo-platonicienne, au spinozisme et à la pensée leibnizienne, enfin à la philosophie hégélienne. Pour le néo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expression-philosophie/#i_2276

FÉMINISME - Le féminisme des années 1970 dans l'édition et la littérature

  • Écrit par 
  • Brigitte LEGARS
  •  • 6 189 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le « continent noir » »  : […] À propos de la sexualité féminine, Freud emploie la formule désormais bien connue de « continent noir » de la psychanalyse. À peu près à la même époque, un jeune Juif viennois, Otto Weininger, publie un livre raciste, misogyne et antisémite, Sexe et Caractère , et se suicide quelques mois plus tard après avoir déclaré à un ami : « As-tu déjà pensé à ton double ? et s'il arrivait maintenant ! Le do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-le-feminisme-des-annees-1970-dans-l-edition-et-la-litterature/#i_2276

FÉTICHISME, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 690 mots

L'attention portée par Freud à ce phénomène « du plus haut intérêt » qu'est le fétichisme, et qu'attesteront les remaniements successifs apportés aux premiers développements des Trois Essais sur la théorie de la sexualité , trouverait son emblème dans la double orientation du génie de Léonard de Vinci, partagé entre l'exigence du décryptage scientifique et la culture artistique du fantasme. Aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fetichisme-psychanalyse/#i_2276

FIRMAN DANIEL (1966- )

  • Écrit par 
  • Valérie DA COSTA
  •  • 930 mots

Dans le chapitre « L’objet roi »  : […] Formé à l’École des beaux-arts de Saint Étienne puis à celle d’Angoulême, Daniel Firman s’engage au cours des années 1990 dans un travail de sculpture qui s’exprime en premier lieu par la pratique du pliage avant d’en venir, à la fin des années 1990, au corps à proprement parler. À ce titre, la première œuvre qui s’inscrit dans cette perspective est Gathering (1999). Elle est réalisée à partir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-firman/#i_2276

FOUCAULT MICHEL (1926-1984)

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 5 262 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le corps dressé »  : […] Ces deux mécanismes irréductibles de pouvoir sont pourtant complémentaires ; le consentement juridique aux lois publiques n'est que la conscience idéale d'une soumission aux normes. Le citoyen éclairé, le sujet pur de droit trouvent leur condition concrète de possibilité dans l'individu normalisé. Condition concrète au sens où la discipline agit sur les corps : sur le corps travaillant pour l'ada […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-foucault/#i_2276

SENTIMENT

  • Écrit par 
  • Olivier REBOUL
  •  • 3 550 mots

Dans le chapitre « Le sentiment est-il spécifique ? »  : […] Une telle définition ne dit pas si le sentiment existe vraiment comme tel, ou si l'on ne peut pas le réduire à autre chose. C'est ce qu'ont tenté la plupart de ceux qui ont prétendu l'expliquer. Les intellectualistes ramènent ainsi le sentiment à la connaissance. Il n'est, pour Leibniz, qu'une représentation confuse ; ainsi, le plaisir d'entendre la musique n'est que la représentation confuse des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sentiment/#i_2276

GORMLEY ANTONY (1950- )

  • Écrit par 
  • Kathleen KUIPER
  • , Universalis
  •  • 1 005 mots

Sculpteur et dessinateur britannique, Antony Gormley est surtout connu pour son travail sur les formes humaines, qu'il crée principalement à partir de moulages de son propre corps nu. Dans ses œuvres massives ou légères, il examine les divers aspects de la présence humaine dans le monde, recourant souvent à de multiples statues placées dans un paysage naturel ou urbain. Né en 1950 à Londres, Anto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antony-gormley/#i_2276

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les vases : des funérailles au banquet »  : […] De la production figurée des anciens Grecs, nous sommes loin de tout connaître ; les peintures restent peu nombreuses, mais aussi quantité d'objets de bois, d'osier, de tissus, toile de Pénélope à jamais défaite pour nous. Le hasard des fouilles, la conservation des objets dans les tombes nous ont cependant transmis un nombre considérable de vases peints, ornés de figures variées qui constituent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_2276

HOBBES THOMAS (1588-1679)

  • Écrit par 
  • Raymond POLIN
  •  • 2 662 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un mécanisme strict »  : […] On parle souvent de Hobbes comme d'un philosophe matérialiste. Certes, il définit bien les corps comme ce qui coïncide avec quelque partie de l'étendue et ne dépend pas de notre pensée. Mais l'étendue elle-même n'est rien d'autre pour lui que le phénomène d'une chose existant sans l'esprit, le phénomène de l'extériorité. Et la matière n'est rien elle-même, sinon un mot par lequel on désigne les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-hobbes/#i_2276

HOMME - La réalité humaine

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 14 321 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La subjectivité »  : […] Car il n'y a aucune contradiction à ce que le rationalisme soit aussi le fondateur de cette même subjectivité. Celle-ci a été longtemps exaltée comme la principale découverte ou la plus grande conquête de la pensée moderne. Il n'est pas sûr que le cadeau ne soit pas un cadeau grec. Timeo Danaos ... Le repli de l'existence humaine sur une intériorité fermée, totalement isolable, sans consistance ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homme-la-realite-humaine/#i_2276

HYPOCONDRIE

  • Écrit par 
  • Michel GOUREVITCH
  •  • 1 293 mots

L'hypocondrie a été décrite par Galien sous ce même nom, qui se trouve être ainsi l'un des plus anciens du vocabulaire médical, avec une acception sensiblement inchangée : syndrome constitué par des préoccupations excessives du sujet à l'égard de sa santé. L'univers de l'hypocondriaque n'est nulle part mieux décrit que par Molière dans Le Malade imaginaire. Tourné vers l'intérieur de son corps, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypocondrie/#i_2276

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Biologie, chirurgie, pharmacie »  : […] La dualité de l'âme et du corps, qui est une notion si familière aux Occidentaux qu'elle leur paraît aller de soi, est aussi présente à l'esprit des savants indiens, mais elle ne leur est pas aussi évidente et s'efface le plus souvent devant un schème beaucoup plus fondamental dans la pensée collective et partout présent dans les textes sanskrits : la triade ou division de la personne humaine en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_2276

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « La hiérarchie canonique ou iconométrie »  : […] Les mensurations des divinités sont rigoureusement codifiées. Lorsqu'on les représente en groupe, leurs tailles respectives suivent un ordre décroissant, proportionnel au degré d'importance qu'elles occupent dans le panthéon. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_2276

LAND ART

  • Écrit par 
  • Gilles A. TIBERGHIEN
  •  • 3 685 mots

Dans le chapitre « Le corps mis en jeu, le processus »  : […] Au début des années 1960, on assiste à un décloisonnement des arts. Les Happenings d'Allan Kaprow et les Events de Fluxus redistribuent les lignes de partage entre spectateurs et acteurs, produisant ainsi de nouveaux espaces artistiques et sollicitant la collaboration des arts de la scène et du spectacle vivant aussi bien que de la musique ou des arts plastiques, de la poésie ou du cinéma expér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/land-art/#i_2276

LA POUDRE ET LE FARD. UNE HISTOIRE DES COSMÉTIQUES, DE LA RENAISSANCE AUX LUMIÈRES (C. Lanoë)

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 1 104 mots

Si le corps est devenu depuis la fin du siècle dernier un objet d'étude, il manquait à celle des techniques, visant à le modifier et à l'embellir, une analyse précise des produits et des modes de composition, de production et de consommation des cosmétiques. Dans une langue dynamique, fluide et rigoureuse, La Poudre et le fard. Une histoire des cosmétiques, de la Renaissance aux Lumières (Cham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-poudre-et-le-fard-une-histoire-des-cosmetiques-de-la-renaissance-aux-lumieres-c-lanoe/#i_2276

LÉVIATHAN, Thomas Hobbes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 954 mots
  •  • 1 média

S'il fut publié en 1651 en anglais, le Léviathan ou La Matière, la forme et la puissance d'un État ecclésiastique et civil connut une version latine donnée par Thomas Hobbes (1588-1679) lui-même en 1668. C'est à juste titre que l'on peut considérer cet ouvrage comme le texte fondateur de la philosophie politique moderne. L'auteur y compare son travail à la voie que Platon avait frayée avec la Ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leviathan-thomas-hobbes/#i_2276

MAQUILLAGE

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 5 300 mots
  •  • 2 médias

Longtemps rejeté aux marges de l'art, de la technique ou de la philosophie, le maquillage a, dans les dernières années du xx e  siècle, acquis un statut autonome et indépendant, débarrassé des préjugés qui ont longtemps entaché sa pratique. Alors que le masque a toujours bénéficié d'une axiologie positive et fait l'objet de nombreuses études tant philosophiques qu'anthropologiques, le maquillage s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maquillage/#i_2276

MCQUEEN STEVE (1969- )

  • Écrit par 
  • Alain MASSON
  •  • 1 029 mots
  •  • 1 média

L’ œuvre de Steve McQueen repose sur des paradoxes et une certitude. Auteur de longs-métrages, il demeure un artiste expérimental. Ses penchants politiques coexistent avec une vision neutre et ne l’empêchent pas, non sans ironie, de remplir pendant la seconde guerre d’Irak une mission « d’artiste officiel » : Queen and Country (2007) se compose d’une centaine de planches de timbres-poste représe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-mcqueen-1969/#i_2276

MÉDECINE - Relation malade-médecin

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION, 
  • Lucien ISRAËL
  •  • 7 756 mots

Dans le chapitre « Le corps du patient »  : […] La maladie introduit une faille dans l'image que l'individu avait de lui-même. L'image est ternie, elle cesse d'être satisfaisante. C'est au niveau du corps, de l'amour ou de l'intérêt qu'il porte à son corps, que le sujet se trouve blessé. Il ne peut plus se considérer comme le bel objet, ou le bel instrument, source de plaisir pour soi, d'admiration ou d'envie pour autrui. En fait, ce rôle icono […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-relation-malade-medecin/#i_2276

MÉDECINE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Philippe MARREL, 
  • Elisabeth PARIZEL, 
  • René WALLSTEIN
  •  • 5 384 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers un corps connecté »  : […] Pour faciliter et développer l’utilisation de ces objets connectés, il est souhaitable de les rendre quasi imperceptibles. D’où l’importance de leur miniaturisation et intégration dans un ensemble cohérent à la fonction, par exemple un vêtement qu’on enfile pour faire du jogging et qui incorpore dans l’épaisseur du tissu tout ce qui est requis pour le suivi de cette activité (vêtements connectés). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-et-internet/#i_2276

MÉDITATIONS MÉTAPHYSIQUES, René Descartes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 988 mots

Dans le chapitre « Un exposé de la « philosophie première » »  : […] Ce qui dans le Discours apparaissait comme la démarche d'un individu particulier (dont le premier chapitre esquissait brièvement la vie et la formation intellectuelle) prend ici valeur universelle. Le je impersonnel s'engage dès la Méditation première dans l'épreuve du doute. Comment me convaincre que je ne suis pas le jouet d'un « mauvais génie, non moins rusé et trompeur que puissant », qui e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meditations-metaphysiques/#i_2276

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 223 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Le dessin et l'idée »  : […] « Le dessin, que d'un autre nom nous appelons trait, est ce en quoi consiste et ce qui constitue la source et le corps de la peinture, de l'architecture et de tous les autres genres d'art, et la racine de toutes les sciences », fait dire à l'artiste le miniaturiste portugais Francisco da Hollanda dans ses Dialogues avec Michel-Ange écrits à la suite de leurs conversations à Rome en 1538. Mais ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_2276

MODE, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 673 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Arrière-plan anthropologique de la mode »  : […] Peut-être faut-il rechercher l'origine de la mode au-delà même de toute vie sociale. En tout état de cause, la psychobiologie du comportement paraît en mesure d'éclairer aussi bien le comportement qui consiste à suivre la mode que le choix des objets sur lesquels il s'investit. Ainsi, en l'absence de toute régulation sociale, on observe chez les singes anthropoïdes, comme d'ailleurs chez les très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-sociologie/#i_2276

MODE - Histoire et composantes

  • Écrit par 
  • Catherine ORMEN
  • , Universalis
  •  • 12 465 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le corps, nombril du monde »  : […] Bien d'autres phénomènes antagonistes ont, depuis les années 1960, enrichi l'histoire de la mode. L'émergence des punks, dès 1975, qui s'opposèrent à toute une génération de babas cool, héritiers des hippies , constitue à cet égard un avatar spectaculaire. Les revivals et les modes « néo » animées par le postmodernisme des années 1980, les diverses productions des créateurs de modes (Jean-Paul Gau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-histoire-et-composantes/#i_2276

MORT - Les interrogations philosophiques

  • Écrit par 
  • René HABACHI
  •  • 7 525 mots

Dans le chapitre « Les doctrines de la chute »  : […] Si le courant des doctrines de la chute est dominé par la figure de Platon, son élaboration philosophique s'inaugure cependant avec les Upanishads et se prolonge, par-delà Origène, jusqu'à Descartes et Malebranche. L'axe qui joint des philosophies aussi différentes est le dualisme de l'âme et du corps. La vie humaine naît de leur rencontre et la mort est leur séparation. Mais, pour la pensée grec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-interrogations-philosophiques/#i_2276

MUEHL OTTO (1925-2013)

  • Écrit par 
  • Matthias SCHÄFER
  •  • 954 mots

Dans le chapitre « Le corps dégradé »  : […] De 1943 à 1945, Otto Muehl (né en 1925 à Grodnau, Autriche) sert dans la Wehrmacht, une expérience qui aura un fort retentissement sur son œuvre. Doté d’une connotation politique antifasciste et anticapitaliste, le travail de Muehl se veut une critique de la civilisation. Transposant dans ses actions ses souvenirs de guerre en douleur et cruauté, l’artiste cherche plus encore à exorciser une honte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-muehl/#i_2276

MUROBUSHI KŌ (1947-2015)

  • Écrit par 
  • Thomas HAHN
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aux racines du butō »  : […] Né à Tōkyō le 14 juin 1947, Murobushi Kō suit tout d’abord des études littéraires à l’université Waseda puis devient l’élève de Hijikata Tatsumi de 1968 à 1969, après avoir été séduit par un de ses spectacles. En 1969, il se retire dans la montagne auprès des yamabushi, communauté de moines bouddhistes solitaires et ascétiques. Cette rencontre est brève mais déterminante pour sa carrière. En effet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ko-murobushi/#i_2276

MYSTIQUE

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 8 610 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le corps de l'esprit »  : […] Il ne suffit pas de se référer au corps social du langage. Le sens a pour écriture la lettre et le symbole du corps. Le mystique reçoit de son corps propre la loi, le lieu et la limite de son expérience. Le moine « expérimenté » qu'était Philoxène de Mabboug ne craignait pas de dire : « Le sensible est la cause du conceptuel ; le corps est la cause de l'âme et la précède dans l'intellect. » Aussi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mystique/#i_2276

NARCISSISME

  • Écrit par 
  • Michèle MONTRELAY
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Freud et le narcissisme »  : […] Nous disposons, dit Freud, d'une quantité d'énergie, qui est placée ou investie sur le monde et sur nous-mêmes. Mais cette réserve est limitée. Par conséquent, un investissement important consacré à la personne propre entraîne un retrait des forces attachées au monde extérieur. Ainsi la libido d'objet (ou investissement de la réalité) se trouve-t-elle en balance avec la libido du moi. Selon les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narcissisme/#i_2276

NUDITÉ ET PUDEUR (H. P. Duerr) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 054 mots

Publiées à Bâle à la veille de la Seconde Guerre mondiale, les grandes études de Norbert Elias sur La Civilisation des mœurs et La Dynamique de l'Occident ont été accessibles au public français au cours des années 1970. Complétée par La Société de cour (1969, trad. franç. 1974), cette contribution capitale à l'anthropologie historique a fourni une présentation générale et une explication global […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nudite-et-pudeur/#i_2276

ORLAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Anne TRONCHE
  • , Universalis
  •  • 1 031 mots

L'artiste française Orlan , reconnue internationalement pour ses actions et performances ayant trait à l'« art corporel » (ou body art), s'exprime notamment à travers la photographie, l'art vidéo, le multimédia et la sculpture interactive. En 1977, elle se fait connaître d'un large public en se transformant durant le temps de la Foire internationale d'art contemporain (F.I.A.C.) de Paris en machi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orlan/#i_2276

PANE GINA (1939-1990)

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 987 mots

Née en France, à Biarritz, Gina Pane y a vécu, y a enseigné dans des écoles d'art. Elle y a montré la plupart de ses actions artistiques et de ses Partitions . En même temps, elle a constamment souligné (en particulier dans certains des titres qu'elle a donnés à ses œuvres) ses rapports privilégiés avec l'Italie. Elle évoque un grand-père napolitain, une grand-mère piémontaise, un père né à Turin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gina-pane/#i_2276

LES PASSIONS DE L'ÂME, René Descartes - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la physique à la morale »  : […] Le traité est ordonné en trois parties et deux cent douze articles : « Des passions de l'âme en général et par occasion de toute la nature de l'homme » (art. 1 à 50) ; « Du nombre et de l'ordre des passions et l'explication des six primitives » (art. 51 à 148), à savoir l'admiration, l'amour, la haine, le désir, la joie et la tristesse ; « Des passions particulières » (art. 149-212) qui en sont dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-passions-de-l-ame/#i_2276

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Corps saints et reliques »  : […] Le culte des corps saints compose l'une des catégories les plus nombreuses des lieux de pèlerinage. Historiques encore sont ceux-ci, comme le fut l'existence temporelle du corps vénéré, rayonnant désormais de puissance sacrale. Au centre du pèlerinage de Jérusalem et au cœur même de la certitude chrétienne se trouve le tombeau du Christ, ce tombeau dont il a été dit : «  Et sepulcrum ejus erit gl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/#i_2276

PHÉNOMÉNOLOGIE DE LA PERCEPTION, Maurice Merleau-Ponty - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 942 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'être au monde »  : […] La Phénoménologie de la perception est la thèse d'État de Maurice Merleau-Ponty, dans la suite de son premier ouvrage, La Structure du comportement (1941), qui, à travers une approche philosophique des théories du comportement, renouvelait le problème ancien du dualisme de l'âme et du corps. Le comportement échappe à la fois au réductionnisme mécaniste (fondé sur une physiologie des réflexes) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenomenologie-de-la-perception/#i_2276

PHYSIOGNOMONIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 8 003 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « D'Aristote à Lavater »  : […] Le texte fondateur de la physiognomonie, les Physiognomonica , fut longtemps attribué à Aristote lui-même et appartient sans doute à son école. Plus tard, trois autres auteurs y puisèrent tout en le complétant : le sophiste grec Polémon ( ii e  s. apr. J.-C.), un anonyme latin parfois identifié à Apulée ( iii e ou iv e  s.) et le médecin et sophiste juif Adamantius ( iv e ou v e  s.). À la base, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiognomonie/#i_2276

PIERCING

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 2 172 mots

Si les pratiques rituelles de percement de certaines parties du corps humain sont attestées dès l'époque néolithique, le body piercing est quant à lui apparu à la fin du xx e  siècle. Il désigne un phénomène de mode occidental qui s'est progressivement répandu et banalisé en partant des marges et/ou avant-gardes de la société – mouvements underground des hippies et des punks, milieux des artiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piercing/#i_2276

PROJECTION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 1 771 mots

Dans le chapitre « Projection et image du corps »  : […] Si la projection consiste bien, au sens freudien, à rejeter à l'extérieur de soi ce qu'on refuse d'y reconnaître à l'intérieur, elle pose le problème des relations entre perceptions internes et externes, lequel est dominé par celui de l'image du corps considéré à la fois comme la limite entre le « dedans » et le « dehors » et comme objet libidinal narcissique (P. Schilder). On peut donc dire que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/projection-psychanalyse/#i_2276

PROPORTION

  • Écrit par 
  • Philippe BOUDON, 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 8 241 mots

Dans le chapitre « Normes idéales et normes statistiques de proportion »  : […] L'explication métrique du corps a sa source littéraire dans le livre III de Vitruve ( De architectura ) ; il y énonce, avec la division arithmétique de l'organisme, la proportion de chaque membre avec le tout, et préconise la composition analogique des édifices : « Jamais un bâtiment ne pourra être bien ordonné [...] si toutes les parties ne sont, les unes par rapport aux autres, comme le sont ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proportion/#i_2276

PROSTITUTION DANS L'ANTIQUITÉ

  • Écrit par 
  • Violaine SEBILLOTTE CUCHET
  •  • 2 338 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Beautés factices, beautés divines »  : […] Dans l’Antiquité, une des conditions pour réussir dans le métier est la beauté. Elle se mesure selon des critères précis : il s’agit avant tout de conserver ou d’imiter l’aspect de la jeunesse du corps, notamment par l’épilation et le soin de la peau. Le maquillage, les parfums, les bijoux, les tuniques transparentes ou colorées, les talons hauts, les soutiens-gorge, les divers postiches sont des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-dans-l-antiquite/#i_2276

PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 5 817 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’émotion est-elle une réaction corporelle ? »  : […] La plupart des théories s’accordent sur le fait que les modifications corporelles, notamment celles liées au système nerveux périphérique (par ex. l’accroissement de la sudation ou l’accélération du rythme cardiaque), représentent une composante de l’émotion. Le rôle et la spécificité des réactions corporelles dans le cadre des émotions demeurent deux points débattus. Concernant le rôle des manif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-des-emotions/#i_2276

ROBOTIQUE ET PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe GAUSSIER
  •  • 2 143 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le robot comme modèle ou caricature »  : […] En parallèle, les robots sont aussi utilisés pour tester les conséquences comportementales de modèles cognitifs. Les chercheurs ont été surpris de constater à quel point des architectures de contrôle très simples et caricaturales couplant directement capteurs et actionneurs permettent d’obtenir des comportements très riches que des observateurs naïfs interprètent comme des comportements « intelli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robotique-et-psychologie/#i_2276

RUSTIN JEAN (1928-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 436 mots

Le peintre Jean Rustin est né en 1928 à Montigny-lès-Metz (Moselle). De 1948 à 1952, il se forme à l’École des beaux-arts de Paris. Dans ses premières œuvres, il réalise une peinture abstraite, riche en matière et au chromatisme vif, influencée par les peintres du groupe Cobra et de l’art informel, tels que Jean Fautrier et Jean Dubuffet. Des éléments figuratifs apparaissent à la fin des années 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-rustin/#i_2276

SCHIZOPHRÉNIE

  • Écrit par 
  • Maurice BAZOT, 
  • Gilles DELEUZE
  •  • 6 973 mots

Dans le chapitre « Le corps sans organes »  : […] Mais, dans la description nécessaire de la schizophrénie, il y a autre chose que les machines-organes avec leurs sources et leurs flux, leurs vrombissements, leurs détraquements. Il y a l'autre thème, celui d'un corps sans organes, qui serait privé d'organes, yeux bouchés, narines pincées, anus fermé, estomac ulcéré, larynx mangé, « pas de bouche, pas de langue, pas de dents, pas de larynx, pas d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schizophrenie/#i_2276

SCULPTURE - L'espace sculptural

  • Écrit par 
  • Henri VAN LIER
  •  • 3 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La délimitation »  : […] On peut concevoir l'acte de sculpter comme une spécialisation à l'intérieur de l'acte de fabriquer des outils. Quand un artisan des cavernes fait une masse ou une flèche, il approprie un morceau de nature au circuit d'échanges que fait le corps avec l'environnement. Comme l'a montré André Leroi-Gourhan, cette pratique suppose des actions différées dans la confection de l'outil, dans son adaptatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculpture-l-espace-sculptural/#i_2276

SMITH KIKI (1954- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 370 mots

Sculpteur et graveur, l'artiste américaine d'origine allemande Kiki Smith explore dans ses œuvres, intenses et expressionnistes, le corps et les processus corporels. Fille de l'actrice américaine Jane Lawrence et de l'architecte et sculpteur américain Tony Smith, Kiki Smith naît le 18 janvier 1954 à Nuremberg, en Allemagne, où sa mère fait carrière en tant que chanteuse lyrique. En 1955, sa fami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kiki-smith/#i_2276

SOUFFLE, symbolique

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 837 mots

Le long de l'axe de la verticalité humaine, la connaissance symbolique hiérarchise trois champs de rapports au monde. Elle symbolise de façon unitaire ces champs par la notion de souffle. Ainsi, trois types de souffles les animeraient : le souffle cosmique, le souffle animal et le souffle vital. Correspondant respectivement au niveau de la tête, à celui de la poitrine et à celui du ventre, cette t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souffle-symbolique/#i_2276

SPÉCULAIRE & SPECTACULAIRE, littérature et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 1 527 mots

En minéralogie, on qualifie de spéculaires les pierres qui réfléchissent la lumière. Encore appelées « miroirs d'âme » par les Anciens, qui en usaient pour garnir les croisées des maisons ou les bords des litières, elles ont donné naissance à la science spéculaire, celle qui enseigne à faire des miroirs ( specularis de speculum  : miroir). Le miroir a étendu ses pouvoirs bien au-delà des simples […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/speculaire-et-spectaculaire-litterature-et-psychanalyse/#i_2276

SPINOZA BARUCH (1632-1677)

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 12 184 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme comme désir »  : […] Puisque les attributs expriment tous à leur façon une seule et même réalité, puisque la pensée et l'étendue expriment la même et unique Substance, l'homme est un être singulier (un mode), unitaire et non pas double. Il n'est pas, comme dans la tradition classique, la juxtaposition d'une âme et d'un corps, mais l'unité corps-esprit. L'âme, ou plutôt l'esprit ( mens ), n'est pas une autre chose, mai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baruch-spinoza/#i_2276

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Cultiver son corps »  : […] On se préoccupe ainsi de l'utilité des exercices physiques et des motifs que l'homme peut avoir de cultiver son corps. L'ouvrage de l'Italien Mercurialis (Girolamo Mercuriale), où sont doctement étudiés les exercices des Anciens, fut lu dans toute l'Europe. Ces pages, composées au fil de très longues recherches et publiées en 1569, connurent un succès durable et retentissant. Mercurialis, imprégné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-histoire/#i_2276

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 876 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Imageries et mythes sportifs dans la culture contemporaine »  : […] Au prix de quelques remaniements, les normes et les valeurs sportives résistent bien dans la culture contemporaine. Le monde de l' entreprise, qui fait des valeurs de compétitivité, de combativité et de concurrence ses vertus cardinales, y puise largement ses métaphores. L'équipe sportive, modèle d'identité et d'efficacité dans l'action collective organisée, « à la japonaise » et l'entreprise mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-sociologie/#i_2276

SQUELETTE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 5 760 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Squelette humain »  : […] Du point de vue zoologique, l'homme est un vertébré, et à ce titre il possède un squelette interne qui constitue la charpente du corps. Bien qu'il soit enveloppé par les muscles, que recouvre la peau, le squelette humain donne au corps non seulement sa morphologie générale mais aussi de nombreux traits individuels (forme du nez, du menton, dimensions du front, des orbites, aspect des mains ou des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squelette/#i_2276

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « Rites et pratiques ; la « kuṇḍalinī » »  : […] Le tantrisme hindou ou bouddhique a ajouté à ces deux religions une dimension supplémentaire par l'extrême développement d'un rituel lié à des pratiques corporelles, mentales et de yoga particulières. La pratique tantrique « opérante et efficace » ( sādhana , de la racine sanskrite sādh , accomplir, effectuer) implique l'homme entier, corps et esprit, dans l'acte qu'il accomplit ou, plus exactemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_2276

TAOÏSME

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 8 929 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les techniques de Longue Vie »  : […] Les techniques de Longue Vie pratiquées par les adeptes de Laozi et Huangdi étaient multiples. Sous les Han, l'Empereur jaune est considéré comme l'auteur de nombre d'ouvrages de médecine. Dans celui qui subsiste (le Huangdi neijing ), on chercherait en vain des traces d'une thaumaturgie. Le caractère impersonnel du Dao, l'idée de la continuité de l'univers dans un système de correspondances exclu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taoisme/#i_2276

TATOUAGE

  • Écrit par 
  • Catherine GROGNARD, 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 782 mots
  •  • 1 média

Signe inscrit dans la peau de manière permanente et profonde, le tatouage a longtemps fait l'objet d'un rejet social redoublé d'un complet désintérêt scientifique, en raison des interdits religieux, des préjugés raciaux et de l'infamie qui lui ont été attachés pendant des siècles. À la faveur des études ethnologiques et psychanalytiques, ce phénomène d'écriture sur le corps a été enfin décrit et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatouage/#i_2276

TIC

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 906 mots

Contraction musculaire brusque, involontaire mais consciente, le tic affecte d'un mouvement rapide et répété un endroit précis du corps, peu susceptible de changement. Il se manifeste à l'état de veille et, le plus souvent, chez des individus émotifs, avec une tendance à s'exacerber lorsque s'accroissent les difficultés. Clignement des yeux, agitation de la lèvre, reniflements, gloussements, hauss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tic/#i_2276

VERTICAL & HORIZONTAL

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 299 mots

La croisée d'un axe vertical et d'un axe horizontal constitue l'épure symbolique de l'expérience humaine. La croix est l'archétype du partage. Aussi la retrouve-t-on investie dans les valeurs de justice, de connaissance et d'éthique. C'est elle qui articule les schèmes cognitifs ou symboliques de partition, répartition, position, opposition. Elle détermine un partage ontologique de l'être entre l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vertical-et-horizontal/#i_2276

VIDE & PLEIN, symbolique

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 486 mots

Cette opposition ne dérive en rien de l'empirie, elle constitue une catégorie a priori de l'imagination. À travers l'imaginaire du plein et du vide, nous investissons la réalité selon les trois plans de la connaissance : ceux de la matière, de la vie et de l'esprit. L'imaginaire lié à la matière s'enracine dans l'expérience des matériaux. Le « plein » y est perçu comme ce qui résiste, mais qui par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vide-et-plein-symbolique/#i_2276

VIE

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 10 960 mots

Dans le chapitre « La vie comme organisation »  : […] C'est, encore une fois, à Aristote qu'il faut faire remonter le terme de corps organisé. Un tel corps est un corps disposé pour fournir à l'âme les instruments ou les organes indispensables à l'exercice de ses pouvoirs. C'est pourquoi, jusqu'au xvii e  siècle, le corps organisé exemplaire c'est le corps animal. On s'interroge sur l'organisation du végétal, encore que selon Aristote les parties de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vie/#i_2276

VOLONTÉ

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 8 783 mots

Dans le chapitre « Le noyau phénoménologique »  : […] Au terme de ce parcours à travers quelques-uns des contextes philosophiques, on peut se demander s'il existe une signification stable qui permette de dire qu'il s'agit chaque fois du même phénomène. Par deux voies différentes, la phénoménologie, à la suite de Husserl, et la philosophie du langage ordinaire, dans la ligne de la Linguistic Analysis de l'école d'Oxford, ont tenté d'isoler ce noyau. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volonte/#i_2276

YOGA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 7 829 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'âme et le corps »  : […] On a vu plus haut comment l'âme ( ātman) se situe par rapport au corps : elle lui est étrangère autant que le passager d'un véhicule peut l'être de la carrosserie et du moteur de l'engin qui l'emporte, mais elle en reste dépendante, d'humiliante façon, comme l'est ce passager vis-à-vis des performances du véhicule en question. Pourtant, le rapport est hiérarchique : l'âme est sujet, le corps objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoga/#i_2276

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicole SINDZINGRE, « CORPS - Données anthropologiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-donnees-anthropologiques/