CORÉEArts

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecture

Sépultures

C'est à la vieille culture coréo-mandchoue que peut être attribué l'usage de l'ong-dol, chauffage au moyen d'une sorte d'hypocauste dont l'existence, attestée dès le Néolithique (habitat semi-souterrain au sud du fleuve Tumen), s'est perpétuée jusqu'à nos jours dans les yamen à la mode chinoise.

L'architecture coréenne est surtout une architecture de pierre. Cette particularité, qui la distingue des architectures des pays voisins (Chine et Japon), semble due tant à l'excellente qualité et à l'abondance du granit local qu'à certaines traditions mégalithiques qui se perpétuent à l'époque du Koguryŏ. Les premières sépultures, situées au nord du Yalu, sont encore des dolmens ou des pyramides à degrés, formées de blocs de pierre. La stèle du roi Kwanghae, près de P'yŏngyang, n'est autre qu'un menhir. Elle porte une inscription de 1 800 caractères, datée de 414, qui constitue un document précieux pour l'histoire de la Corée et du Japon. Les places fortifiées, tant sur les bords du Yalu que dans la région du Taedong, comportent des murs appareillés en pierre.

La découverte, dans la région de P'yŏngyang, de la tombe d'Anak, élevée sans doute en 357 pour un transfuge du Liaodong au service du Koguryŏ, permet de supposer que cette sépulture aurait été à l'origine de l'adoption par le Koguryŏ d'une architecture funéraire plus complexe. Cette tombe en pierre imite les sépultures en briques des chinois du Liaodong, qui comprennent plusieurs salles, couvertes en coupoles et séparées par des linteaux reposant sur des piliers. Ces structures se retrouvent dans les sépultures de T'onggu au nord du Yalu, où l'on peut suivre l'évolution des coupoles en forme de lanterne, faites d'éléments triangulaires posés en encorbellement et couronnés d'une dalle plate. Vers les ve et vie siècles, cette formule trouvera son parfait accomplissement dans les tumulus de P'yŏngyang qui abritent une vaste salle, précédée par deux piliers à pans coupés. Ces tombes sont faites de dalles de pie [...]


Médias de l’article

Bodhisattva assis, art coréen

Bodhisattva assis, art coréen
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Vase à eau lustrale (kundika), art coréen

Vase à eau lustrale (kundika), art coréen
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Palais Kyongbok à Séoul (Corée)

Palais Kyongbok à Séoul (Corée)
Crédits : John Elk III/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Buddha debout, art coréen

Buddha debout, art coréen
Crédits : Bridgeman Images

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages




Écrit par :

  • : chercheuse en archéologie coréenne (CNRS, U.R.A. no 1474, études coréennes)
  • : écrivain, docteur en histoire de l'art
  • : ancien maître de recherche au CNRS, professeure honoraire à l'École du Louvre, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet

Classification


Autres références

«  CORÉE  » est également traité dans :

CORÉE - Géographie

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jacques PEZEU-MASSABUAU
  •  • 1 829 mots
  •  • 1 média

Longue de 800 à 900 kilomètres, large en moyenne de 200 kilomètres, la péninsule coréenne (222 000 km2) a sa façade occidentale, toute en collines et en vastes estuaires, tournée au-delà de la mer Jaune, vers la Chine du Nord. À l'est au contraire, une haute chaîne montagneuse tombant droit dans la mer du Japon (mer de l'Est) fait face à l'archipel nippon. Cette dissymétrie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-geographie/

CORÉE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Ogg LI, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 6 267 mots
  •  • 13 médias

La Corée est riche d'une longue tradition, qui est restée originale tout en se développant au contact de la Chine. Les nombreux mouvements de peuples dont l'Asie du Nord-Est a été le théâtre au cours de la période historique ont eu d'importantes répercussions sur la péninsule coréenne.La suzeraineté chinoise, établie dès l'époque des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-histoire/

CORÉE - Littérature

  • Écrit par 
  • Ogg LI, 
  • Marc ORANGE, 
  • Martine PROST
  •  • 9 748 mots

Longtemps orale, essentiellement composée de chants rituels, puis rédigée en chinois, la littérature coréenne a pris son essor au xiiie siècle, avec le développement del'imprimerie dont l'usage des caractères mobiles en plomb fut d'abord réservé à la cour. L'invention de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-litterature/

CORÉE - Cinéma

  • Écrit par 
  • Charles TESSON
  •  • 1 909 mots
  •  • 1 média

Longtemps injustement ignoré, le cinéma coréen, parce qu'il affiche une excellente santé économique, fait beaucoup parler de lui. Ce coup de projecteur permet d'éclairer la scène du passé, fort riche quoique méconnue, tout en mettant en valeur la figure d'Im Kwon-taek et de jeunes cinéastes comme Hong Sang-soo. Il convient également de tenir compte d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-cinema/

CORÉES - Du rapprochement à la défiance

  • Écrit par 
  • Marie-Orange RIVÉ-LASAN
  •  • 2 909 mots

Les sociétés nord et sud-coréennes, confrontées en 2008 à la crise financière internationale comme le reste du monde, étaient déjà en proie à des incertitudes et à des difficultés économiques, politiques et sociales différentes, mais non pas moins cruciales. La crise larvée de part et d'autre du 38e parallèle n'est donc pas purement économique, mais traduit en plus, et depui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corees/#i_21925

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La péninsule coréenne »  : […] La péninsule coréenne comprend à la fois des éléments de socle et de pseudo-socle. Le socle précambrien, déjà représenté au nord par les Changbaishan et leur prolongement, le plateau de Kaima, se trouve au centre dans la région drainée par le Han, ainsi que dans le sud où il affleure dans la chaîne diagonale des monts Sobaek (1 915 m), mais il est masqué par des terrains sédimentaires crétacés dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-structure-et-milieu-geographie-physique/#i_21925

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le national-développementalisme asiatique »  : […] Les pays d'Asie orientale ont vécu la confrontation avec le colonialisme et l'impérialisme venus d'Occident comme un enjeu majeur, et un traumatisme. L'accumulation de chocs, de guerres, de famines, de déplacements de population, de victimes, a engendré une capacité de résistance et de rebonds, une véritable « résilience asiatique » qui explique la vigueur actuelle de ces sociétés. Depuis plus d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_21925

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 126 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « En Corée et au Japon »  : […] La Corée était au iv e  siècle de notre ère morcelée en plusieurs royaumes, dont les principaux sont le Ko-kou-rye au nord-ouest, le Paik-tchei au sud-ouest, et le Sillā au sud-est. En 372, le roi des Jin (Shǎnxi) envoya le bonze Sunde avec des textes et des images à Ko-kou-rye. Douze ans plus tard, c'était au tour du Paik-tchei d'être évangélisé. Une cinquantaine d'années plus tard, Sillā reçut à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_21925

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 527 mots

Dans le chapitre « Les moines étrangers »  : […] Le bouddhisme est une religion fondée sur une communauté monacale, le dernier des Trois Joyaux, chargée de conserver et de transmettre le Dharma, et d'assurer à ses membres un milieu propice aux pratiques de délivrance. Le cadre en est fourni par la discipline monastique à laquelle chaque moine s'engage lors de son ordination ; ce code disciplinaire ( ritsu en japonais, vinaya en sanscrit) est c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-japonais/#i_21925

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les premiers Han (206 av. J.-C.-9 apr. J.-C.) »  : […] Les insurrections qui éclatent en 210 emportent la dynastie des Qin et se prolongent par une période d'anarchie, jusqu'aux environs de 196. Des pouvoirs régionaux indépendants – résurgence des anciens royaumes du iii e  siècle – se reconstituent à cette époque mais sont éliminés par Liu Bang, fondateur des premiers Han (dates traditionnelles : 206 av. J.-C.-9 apr. J.-C.) . Toutes les mesures prise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21925

CHYTRIDIOMYCOSE

  • Écrit par 
  • Claude MIAUD
  •  • 3 386 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origine et voies d’introduction des chytrides »  : […] Appartenant au même genre ( Batrachochytrium ) , ces deux espèces de champignons ont divergé il y a environ 50 millions d'années (Ma). En 2018, une analyse comparative des génomes de 234 champignons de l’espèce B .  dendrobatidis ( Bd ) collectés dans le monde entier a permis de reconstruire l’histoire évolutive de ce champignon. Les différentes lignées qui avaient déjà été identifiées ( Bd - G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chytridiomycose/#i_21925

COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 451 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le rôle dirigeant du parti »  : […] Dans tous les États socialistes, l'économie a été dirigée par le parti dominant dès l'installation des communistes au pouvoir, que le parti se dénomme effectivement « communiste » ou non, qu'il soit formellement unique ou qu'il constitue l'élément moteur d'une « alliance » ou d'un « front » de partis socialistes. Il a rarement assuré la direction immédiate des activités économiques par son propr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire-economique-des-pays-communistes/#i_21925

CONFUCIUS & CONFUCIANISME

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 14 466 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Diffusion du confucianisme »  : […] L'impérialisme chinois porta le confucianisme jusque dans la péninsule indochinoise au sud ; au nord-est, dans la péninsule coréenne, d'où la doctrine gagna le Japon. Au xx e siècle encore, le Vietnam en est marqué. Le culte des ancêtres y demeure un des premiers soucis, la piété filiale reste admise comme valeur suprême. On dit parfois que la « grande famille » vietnamienne n'a jamais eu le pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confucius-et-confucianisme/#i_21925

DÉBUT DU DHARMA AU JAPON

  • Écrit par 
  • François MACÉ
  •  • 218 mots

L'arrivée officielle du bouddhisme au Japon aurait eu lieu en 552, selon le Nihon shoki , première histoire officielle du Japon. Une autre source, le Gankōji engi , donne la date de 538. Cette arrivée correspondrait à l'envoi, par le roi Syöng-Myöng du royaume coréen de Paekche, d'une statue du Bouddha et de sutras, à l'empereur du Japon, Kinmei. Le bouddhisme est alors avant tout considéré comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debut-du-dharma-au-japon/#i_21925

GENÈVE CONFÉRENCE DE (1954)

  • Écrit par 
  • Georges-Henri SOUTOU
  •  • 442 mots
  •  • 2 médias

La conférence de Genève réunit du 26 avril au 21 juillet 1954 les représentants des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de l'U.R.S.S., de la France, de la république populaire de Chine (dont ce fut l'entrée sur la scène diplomatique), des deux Corées, du Laos, du Cambodge, du Vietnam et du Viêt-minh. La conférence s'occupa d'abord de la Corée, puis essentiellement de l'Indochine. Sur la Corée l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-geneve/#i_21925

HIDEYOSHI TOYOTOMI (1536-1598)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 822 mots

Homme d'État japonais. Fils d'un valet du père d'Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi partit très jeune à l'aventure, en pleine période de guerre féodale ; après être entré au service d'un vassal des Imagawa, seigneur de Shizuoka, il revint dans la région de Nagoya dont il était originaire, pour être pris, en 1558, comme valet par Oda Nobunaga lui-même. Nobunaga remarqua la vivacité de son esprit, lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hideyoshi-toyotomi/#i_21925

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Extrême-Orient »  : […] Il est encore fréquent en Occident d'attribuer Gutenberg, l'invention de l'imprimerie, vers le milieu du xv e  siècle. Cette opinion, fortement ancrée dans les esprits et les écrits, n'est guère partagée en Asie où les premiers textes reproduits par xylographie – impression de feuillets entiers à l'aide de planches gravées – l'ont été plus de six siècles auparavant et où les premières impressions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/#i_21925

INCHON

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 189 mots
  •  • 1 média

Située près de l'embouchure de la Han, à 35 kilomètres de Séoul, Inchon (l'ancienne Chemulpo) est, depuis 1981, une des villes métropolitaines de la Corée du Sud, c'est-à-dire ayant le statut de province et relevant directement du ministère de l'Intérieur. Comptant 2 531 000 habitants en 2005, c’est la troisième ville et le troisième port de Corée du Sud. Elle sert de port pour la capitale, à laqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inchon/#i_21925

ITŌ HIROBUMI (1841-1909)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 1 268 mots
  •  • 1 média

Fils d'un valet attaché aux armées seigneuriales de Chōshū, Itō Hirobumi ne fut reconnu comme officier qu'en 1863. Il fut disciple de Yoshide Shōin, qui fut l'éducateur de la plupart des réformateurs issus de Chōshū, des premières années de Meiji. Parti clandestinement faire des études à Londres avec quatre compagnons, il revint précipitamment au Japon pour tenter d'empêcher, mais sans succès, l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ito-hirobumi/#i_21925

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans le chapitre « Le royaume du Yamato »  : […] Par quels chemins cette puissante cour de Yamato ( Yamato chōtei ) en était-elle arrivée à se constituer, il est difficile de le savoir. On relate dans les Annales des Wei la formation au iii e  siècle d'un pays de Yamatai qui aurait regroupé plus de trente petits États entre les mains de la célèbre princesse Pimiko ; celle-ci aurait pris, dès 240, l'initiative de relations diplomatiques avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_21925

KIM IL-SUNG ou KIM IL-SŎNG (1912-1994)

  • Écrit par 
  • Christian LECHERVY
  •  • 846 mots
  •  • 1 média

Né deux ans après l'annexion de la Corée par le Japon, le 15 avril 1912, à Mankyuengdai, dans la banlieue de Pyongyang, sous le nom de Kim Sung-ju (« le pilier du pays »), Kim Il-sung était l'aîné de quatre enfants. Sa vie légendaire, enseignée dès l'école primaire en Corée du Nord, nous apprend qu'il est issu d'une famille de métayers aux traditions révolutionnaires bien trempées. On ne sait pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kim-il-sung-kim-il-song/#i_21925

KWANGJU ou GWANGJU

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 233 mots
  •  • 1 média

Kwangju (1 416 000 hab. en 2005) est une des six villes métropolitaines de Corée du Sud, c’est-à-dire ayant le statut de province. Elle est la capitale de la province du Cholla-Sud, qui s’étend à la pointe sud-ouest de la péninsule. Située au cœur d’une des principales plaines du pays, Kwangju fut d’abord un grand marché agricole. Dans les années 1990, la ville a accueilli des activités de décentr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kwangju-gwangju/#i_21925

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La reprise de la conquête du monde »  : […] Jusqu'à la mort de Möngke (1259), cependant, l'unité de l'Empire va être à peu près maintenue, malgré de graves dissensions internes, et la conquête du monde se poursuivra inexorablement, menée par l'ensemble des représentants des diverses branches rivales. La première campagne du règne d'Ögödei fut conduite en Chine du Nord et marqua la fin des Jin, délogés de leurs dernières possessions dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_21925

MOON MOUVEMENT DE

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 3 178 mots

Dans le chapitre « Le fondateur »  : […] Les disciples de Moon entretiennent le mystère autour de leur fondateur. Le peu que l'on sait de lui apparaît donc sujet à révision. Sun Myung Moon est né en Corée en 1920, dans une famille de chrétiens presbytériens. À l'âge de seize ans, il reçoit la première d'une série de visions dans lesquelles Jésus lui indique sa mission messianique et lui révèle peu à peu les grandes lignes de ce qui devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-de-moon/#i_21925

NATIONS UNIES (O.N.U.)

  • Écrit par 
  • Jacques FOMERAND, 
  • Cecelia M. LYNCH, 
  • Karen MINGST
  •  • 16 654 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sanctions et opérations militaires »  : […] En souscrivant à la Charte, tous les membres s'engagent à mettre à la disposition du Conseil de sécurité des troupes et des infrastructures permettant d'appliquer des sanctions militaires contre les pays agresseurs ou les pays menaçant la paix. Pendant la guerre froide cependant, aucun accord ne permit de mettre en œuvre cette disposition. L'après-guerre froide permit de relancer la possibilité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nations-unies/#i_21925

PARK CHUNG-HEE (1917-1979)

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ, 
  • Ogg LI
  •  • 410 mots

Né à Sosan-gun (province de Kyong-sang), Park Chung-hee (Pak Djong-hi) est attiré, très jeune, par la carrière des armes ; il entre à l'Académie militaire japonaise du Manzhouguo, puis à l'Académie impériale du Japon. Instructeur militaire de 1937 à 1940, il s'engage par la suite dans l'armée japonaise et sert, en tant que lieutenant, dans l'armée du Guangdong en Mandchourie. En 1945, il s'engage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/park/#i_21925

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le Paléolithique et le Mésolithique »  : […] Malgré les récents progrès de l'archéologie paléolithique en Corée, la présence des premiers hommes dans la péninsule, il y a un demi-million d'années environ, est très discutée, et les industries lithiques et osseuses des Paléolithiques inférieur et moyen restent encore mal définies. Avec le début du Paléolithique supérieur il y a trente mille ans, les données se font plus précises. Les habitats […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique/#i_21925

PUSAN

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 279 mots
  •  • 3 médias

Capitale de la province du Kyŏngsang Sud, Pusan (Busan) constitue l’extrémité méridionale de l’axe principal sud-coréen qui part de Séoul au nord et qui concentre la plus grande partie de la population et des activités économiques sud-coréennes. Deuxième ville (en fait ville spéciale, c'est-à-dire ayant le statut de province) et port principal de la Corée du Sud avec 3 655 000 habitants en 2005, P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pusan/#i_21925

PYONGYANG

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU
  •  • 666 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord), Pyongyang s'étend sur une vaste aire administrative d'environ 2 000 kilomètres carrés dont la population est estimée à moins de trois millions d'habitants en 2008 pour l'ensemble des douze districts qui la composent. Située dans une région de plaines fertiles de la basse vallée du fleuve Taedong, Pyongyang débute sa longue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyongyang/#i_21925

RHEE SYNGMAN ou LI SEUNG-MAN (1875-1965)

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ, 
  • Ogg LI
  •  • 473 mots
  •  • 1 média

Président du gouvernement coréen provisoire en exil de 1919 à 1946 et premier président de la République de Corée (Corée du Sud), né dans la province de Hwanghae, descendant de la famille royale des Li, Syngman Rhee reçoit une éducation classique chinoise, puis séjourne dans une mission méthodiste anglaise. En 1896, il adhère à l'Organisation pour l'indépendance de la Corée ; en 1897, il est arrêt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhee-li/#i_21925

SÉOUL

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU
  •  • 2 042 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une capitale historique multiséculaire »  : […] Ville dont l'histoire remonte à l'Antiquité coréenne, Séoul (connue sous d'autres noms, comme celui de Wiryesŏng avant notre ère) fut définitivement établie capitale politique en 1394 par le général Yi Sŏnggye, fondateur de la dynastie des Yi qui régna sur la Corée (Chŏson) de 1392 jusqu'au début de la colonisation japonaise (1910). Localisée dans la région centrale à la croisée des réseaux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seoul/#i_21925

SPORT - L'année 2018

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 9 997 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Sports d’hiver : insatiable Martin Fourcade »  : […] La vingt-troisième édition des jeux Olympiques d’hiver s’est tenue du 9 au 25 février à Pyeongchang en Corée du Sud. Comme souvent lors d’un événement de cette ampleur, les à-côtés politiques ont presque été aussi commentés que les exploits sportifs des presque trois mille concurrents engagés dans les cent deux compétitions au programme cette année. Les grands moments diplomatiques des jeux Olympi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2018/#i_21925

TAEGU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 468 mots

Située dans le sud-est de la Corée du Sud, Taegu (écrit aussi parfois Daegu), est la quatrième ville de ce pays et l'ancienne capitale de la province de Kyǒngsang du Nord. Elle a un statut spécial, équivalent à celui d'une province étant devenue une ville métropolitaine. Située au confluent du Naktong et du Kumho, à 90 kilomètres au nord nord-ouest de Pusan, la ville se trouve dans une vallée bor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taegu/#i_21925

TAEJON

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 124 mots
  •  • 1 média

Avec 1 442 856 habitants en 2005, Taejon est la ville principale du centre-ouest de la Corée du Sud, chef-lieu de la province de Chungcheong-Sud. C'est un important carrefour ferroviaire où convergent, vers Séoul, les voies du Sud-Ouest (depuis Mogpo) et du Sud-Est (depuis Pusan) de la Corée du Sud. C'est aussi un centre commercial (situé au sein d'une riche région agricole : céréales, tabac) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taejon/#i_21925

TAEKWONDO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 268 mots

Art martial coréen. Taekwondo signifie littéralement « la voie des poings et des pieds ». Il se fonde sur l'association d'une forme de sport d'autodéfense coréen, le tae kwon , et du karaté. Mais, à la différence du karaté, les coups sont réellement portés. Divers arts martiaux se sont développés en Corée à partir du début du xx e  siècle. C'est en 1955, sous l'impulsion du général Choi Honh-hi, q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taekwondo/#i_21925

TENJI-TENNŌ (626-671) empereur du Japon (661-671)

  • Écrit par 
  • Francine HÉRAIL
  •  • 437 mots

Le prince Nakanoōe (futur empereur Tenji, ou Tenchi), fils de l'empereur Jomei (règne 629-641) et d'une princesse impériale qui a régné à la suite de son époux sous le nom de Kōgyoku-tennō (règne 642-645), est, avec Nakatomi no Kamatari, l'ancêtre de la maison Fujiwara, l'auteur du coup d'État qui aboutit à l'élimination des Soga, accusés à mots couverts d'avoir envisagé une usurpation. Cependant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tenji/#i_21925

TONG-HAK

  • Écrit par 
  • Ogg LI
  •  • 460 mots

Fondé en Corée au milieu du xix e  siècle par Tchö Dje-u (1824-1864), le mouvement appelé Tong-hak (doctrine orientale) entendait susciter un renouveau religieux et social en réaction contre les idées occidentales que l'on désignait alors sous le nom de sǒ-hak (doctrine occidentale). Il reposait, selon le fondateur lui-même, sur une synthèse des principes moraux du confucianisme, des théories bou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tong-hak/#i_21925

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurence DENÈS, Arnauld LE BRUSQ, Madeleine PAUL-DAVID, « CORÉE - Arts », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-arts/