CORDES, musique

ALTO

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 993 mots
  •  • 8 médias

Instrument de la famille des cordes, apparenté par sa forme au violon, l'alto est un peu plus grand que celui-ci – il mesure 67 centimètres environ, contre 59 –, est construit avec les mêmes matériaux et comporte le même nombre de pièces. Son archet est plus court mais plus lourd que celui du violon. Accordé une quinte au-dessous ( la - ré sol - […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alto/#i_10125

ALTO, instrument

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 622 mots

Instrument à cordes de la famille des violons. L'alto est légèrement plus grand que le violon ; il mesure en moyenne 67 centimètres, dont 40 pour la caisse ; les éclisses ont 4 centimètres de hauteur vers le manche et 4,2 cm au bouton de cordier. L'alto est accordé une quinte au-dessous du violon, soit ut 2 et sol 2 (cordes filées), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alto-instrument/#i_10125

ARCHET, musique

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 512 mots

Répandu dans les civilisations musicales du monde entier, l'archet est l'accessoire indispensable à la mise en vibration de certains instruments à cordes munis de chevalets qui surélèvent celles-ci au-dessus de la table d'harmonie. Il se compose d'une mèche de soie, de crins ou de fibres végétales et d'une baguette de bambou ou de bois, pourvue d'une certaine élasticité. Les formes en sont très va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archet-musique/#i_10125

ARC MUSICAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 204 mots

Les arcs musicaux sont des instruments de musique à cordes que l'on trouve aussi bien dans les cultures les plus archaïques que dans d'innombrables cultures contemporaines. Une peinture rupestre de l'époque magdalénienne découverte dans la grotte des Trois Frères, en Ariège, datée de 15 000 ans environ avant Jésus-Christ, montre un arc musical. L'arc musical se compose d'une tige flexible dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arc-musical/#i_10125

ARPEGGIONE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 83 mots

Instrument à six cordes et à archet, dû au facteur viennois Johann Georg Staufer (1823). C'est une grande Streichgitarre  ; quand elle est petite, on l'appelle Bogengitarre . L'arpeggione est aussi appelé guitare d'amour ou guitare-violoncelle, la caisse et le manche ressemblant à ceux de la guitare. Schubert, notamment, écrivit une sonate (1824) pour ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arpeggione/#i_10125

BALALAÏKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 208 mots

La balalaïka est un instrument à cordes russe de la famille des luths. Apparue à la fin du xvii e  siècle, elle est probablement dérivée de la dömbra (ou domra ou dombira ), un luth à deux puis à trois cordes, à long manche et à caisse arrondie, joué en Russie et en Asie centrale. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/balalaika/#i_10125

BANJO

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 056 mots
  •  • 2 médias

Instrument à cordes pincées à quatre, cinq ou six cordes, le banjo possède une caisse de résonance cylindrique en bois, cerclée de métal et munie d'une peau tendue par des clés . Comparé à la guitare, la particularité de ce luth américain réside dans l'inversion de sa corde la plus aiguë, qui prend la place habituelle de la corde basse. Cette situation inédite d'une chanterelle « inversée » donne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banjo/#i_10125

BARYTON, instrument

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 130 mots

Instrument à cordes ou à vent. Aux xvii e et xviii e siècles, c'est une viole d'amour basse appelée aussi viola di bordone  ; elle est utilisée notamment en Allemagne et ressemble alors à un violoncelle de six ou sept cordes, auxquelles s'ajoutent de neuf à vingt-quatre cor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baryton-instrument/#i_10125

CISTRE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 115 mots

Instrument à cordes pincées, muni d'un manche, relié à une caisse de résonance à fond plat et à une table piriforme ; les cordes se fixent sur la caisse. Il est connu au début du Moyen Âge. Dès le xv e siècle, il comprend quatre doubles cordes en France, de six à dix en Italie ; ces cordes sont pincées ou griffées avec un bec de plume. Le cistre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cistre/#i_10125

CITHARE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 140 mots

Instrument à cordes pincées, du genre lyre, particulièrement apprécié des Grecs de l'Antiquité. Les cordes (de 5 à 11) sont de longueur égale et vibrent à vide sur une caisse de résonance plate et oblongue. Le terme désigne, en outre, un grand nombre d'instruments à cordes frappées ou pincées, dépourvus de manche, à corps unique et qui diffèrent du type grec primitif (ainsi, la caisse est trapézoï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cithare/#i_10125

CITHARE D'AMATEUR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 425 mots

La cithare d'amateur (appelée en anglais autoharp , en allemand Akkordzither ou Volkszither ) est un instrument à cordes de la famille de la cithare fréquemment utilisé pour l'accompagnement de la musique folk et de la country and western. Le musicien peut poser l'instrument sur une table, ou sur ses genoux lorsqu'il est assis et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cithare-d-amateur/#i_10125

CLAVECIN, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 748 mots
  •  • 2 médias

Le clavecin a une forme proche de celle du piano à queue. Ses cordes métalliques sont tendues sur une caisse de résonance qui est close. Lorsque l'instrumentiste appuie sur une touche, une languette appelée plectre est soulevée par un ingénieux mécanisme et va pincer la corde. C'est pourquoi le clavecin appartient à la famille des cordes pincées. Les clavecins actuels comportent deux claviers. À c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clavecin-en-bref/#i_10125

CLAVECIN

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI, 
  • Robert VEYRON-LACROIX
  •  • 4 760 mots
  •  • 4 médias

Le clavecin commence à apparaître, textes et documents iconographiques en font foi, notamment un manuscrit dû à Henri-Arnault de Zwolle, médecin et astronome à la cour de Bourgogne, puis auprès de Louis XI, à la fin du xv e  siècle ; cette période, cruciale dans l'histoire de la musique, est celle où les savantes combinaisons de la musique franco- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clavecin/#i_10125

CLAVICORDE

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 931 mots

Témoin le plus ancien des instruments à cordes et à clavier. L'origine du clavicorde remonte au monocorde médiéval, lui-même inspiré des théories de l'Antiquité, qui permettait d'étudier les divisions de la corde vibrante et de calculer les intervalles des échelles musicales. On situe vers le xiv e siècle l'apparition d'un instrument dont les cor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clavicorde/#i_10125

CONTREBASSE, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 041 mots
  •  • 7 médias

La contrebasse est l'instrument le plus grave et le plus volumineux de la famille des cordes. Contrairement aux autres instruments du quatuor – violon, alto et violoncelle –, il n'existe pas un modèle unique de contrebasse : certaines sont à quatre cordes, d'autres à cinq. C'est la contrebasse à quatre cordes ( sol , , la , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contrebasse-en-bref/#i_10125

CONTREBASSE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 766 mots
  •  • 1 média

Instrument à cordes et à archet , appartenant à la famille des violons, dont elle épouse globalement la forme ; mais, comme elle ne descend pas de la viola da braccio , la contrebasse appartient par son origine à la famille des violes ; c'est donc une basse de viole, qui fut modifiée lorsqu'elle entra dans la famille des violons. Cet instrument apparaît au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contrebasse/#i_10125

CRWTH GALLOIS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 180 mots

Le vocable gallois crwth désigne une lyre à archet du pays de Galles jouée du Moyen Âge au début du xix e  siècle. Ce terme est apparenté au latin chorus , à l'irlandais crot , crott ou cruit , au moyen anglais crouth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crwth-gallois/#i_10125

CYMBALUM ou CEMBALUM

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 350 mots

Le cymbalum est un instrument à cordes de la famille du tympanon et qui est utilisé dans de petits ensembles, notamment par les Roms d'Europe centrale. Il possède une caisse de résonance trapézoïdale montée sur quatre pieds, avec une étendue chromatique de quatre octaves et, contrairement aux autres instruments de la même famille, une sourdine à pédale pour étouffer le son des cordes. Le cymbalum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cymbalum-cembalum/#i_10125

ÉCLISSE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 59 mots

Terme de lutherie qui désigne une partie de la caisse de résonance des instruments à cordes ; l'éclisse est formée de planchettes reliant le fond (table inférieure) à la table supérieure. Les éclisses sont ordinairement en érable de 2 millimètres d'épaisseur ; elles s'appuient sur des blocs de bois appelés tasseaux. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclisse/#i_10125

ÉPINETTE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 118 mots

Instrument à clavier, à cordes pincées, de la famille du virginal et du clavecin, connu au xv e siècle et répandu aux xvii e et xviii e siècles. L'instrument, de forme quadrangulaire, pentagonale ou trapézoïdale, comporte un seul clavier à un s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epinette/#i_10125

ERHU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 231 mots

Le erhu ( erh-hu en transcription Wade ; aussi orthographié eur-kou , eurkou , eul-hou , eulhou  ; également appelé nanhu) est une vièle chinoise verticale qui se compose de deux cordes, généralement accordées à la quinte, tendues, à partir d'une caisse de résonance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erhu/#i_10125

GAMME

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 5 067 mots

Dans le chapitre « La gamme dite de Pythagore »  : […] Les conceptions pythagoriciennes sont, essentiellement, de nature arithmétique. La perfection des rapports de consonance des sons entre eux serait liée à la simplicité des rapports numériques des longueurs de corde vibrante. Une corde de longueur l donnant une note dont la hauteur est prise comme référence, les rapports les plus simples sont donnés par la corde de longueur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gamme/#i_10125

GRAND TRAITÉ D'INSTRUMENTATION ET D'ORCHESTRATION MODERNES, Hector Berlioz

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 755 mots

Dans le chapitre « Les grandes questions »  : […] Berlioz se penche plus particulièrement sur certaines questions : les registres, l'écriture pour les cordes et les instruments à vent, l'assemblage des timbres, etc. À la question des registres, c'est-à-dire de l'étendue, qu'il expose instrument par instrument, il mêle celle des dynamiques, indiquant par exemple qu'il est impossible d'écrire un pianissimo pour une flûte que l'on fait sonner dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-traite-d-instrumentation-et-d-orchestration-modernes/#i_10125

GUITARE, en bref

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 443 mots
  •  • 7 médias

La guitare est un instrument à cordes pincées, à la forme cintrée et au fond plat, muni d'un long manche et de six cordes simples en nylon (celles-ci étaient en boyau avant 1940). Ses différents variantes possèdent de nombreuses caractéristiques communes : une ouïe centrale, la rosace, et une tête dans le prolongement du manche, pourvue de six clefs intégrées (ces mécaniques ont remplacé les chev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare-en-bref/#i_10125

GUITARE

  • Écrit par 
  • Robert Jean VIDAL
  •  • 4 011 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Guitares et guitaristes »  : […] La guitare noble eut son apôtre en Francisco Tárrega, né en 1852 à Castellón de la Plana, près de Valence. Sa vie fut celle d'un grand mystique, une vie de passion pour son art, dépourvue d'ambitions étrangères à son idéal. Après des études de piano et d'harmonie au conservatoire de musique de Madrid, Tárrega se consacre à la guitare dont il rationalise la technique instrumentale. Fasciné par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare/#i_10125

GUITARE BASSE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 263 mots
  •  • 7 médias

La guitare basse est une guitare électrique à quatre cordes dont les vibrations sont captées par des microphones reliés à un système d'amplification plus ou moins puissant. Son corps, en bois, est le plus souvent plein . L'instrument est accordé en quarte : mi , la , , sol . L'accord fin est obtenu grâce à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare-basse/#i_10125

GUITARE ÉLECTRIQUE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 916 mots
  •  • 8 médias

La guitare électrique à corps plein ( solid-bodied electric guitar ), couramment dénommée guitare électrique, est un instrument à cordes dépourvu de caisse de résonance, au contraire de sa cousine, la guitare électrique « amplifiée » – dite aussi semi-acoustique –, qui possède une caisse creuse ( hollow-bodied electric guitar ). Le corps est fait de bois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guitare-electrique/#i_10125

GUSLA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 221 mots

Le gusla (ou gusle , ou gousle ) est un instrument de musique à cordes et à archet des Balkans, apparenté aux vièles. Il comporte une caisse de résonance ronde ou ovale, souvent piriforme, en bois, évidée et recouverte d'une table d'harmonie en peau de mouton ou d'âne ; il possède une seule corde (plus rarement, deux) en crin de ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gusla/#i_10125

HARPE, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 040 mots
  •  • 5 médias

Instrument à cordes pincées, la harpe moderne est constituée de plus de 1 400 pièces. Elle est dotée de 47 cordes et de 7 pédales, correspondant aux sept notes d'une gamme diatonique ; à trois positions, ces pédales sont fixées sur la partie basse d'une caisse de résonance et munies de tiges d'acier qui passent dans la colonne de l'instrument et actionnent des mécanismes. Sous leur effet, chaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-en-bref/#i_10125

HARPE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 502 mots
  •  • 1 média

Instrument à cordes pincées, de longueur décroissante, tendues entre un bras (console) et un résonateur (table d'harmonie) en forme de tronc de cône et perpendiculaire ou presque au plan des cordes. Le principe de la harpe est connu depuis la plus haute Antiquité. On distingue schématiquement : les harpes cintrées ou arquées (Sumer, plusieurs pays d'Af […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe/#i_10125

HARPE À CADRE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 276 mots

Instrument de musique dans lequel la console et la caisse de résonance sont réunies par une colonne de soutien, qui s'arc-boute contre la tension des cordes. C'est l'une des principales formes de harpe et, aux temps modernes, on la trouve exclusivement en Europe et chez les Ostiaks, peuple finlandais de l'ouest de la Sibérie. Les harpes à cadre existent en Europe depuis le ix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-a-cadre/#i_10125

HARPE ANGULAIRE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 223 mots

Dans la harpe angulaire, qui est une des principales variétés de harpe, le manche forme un angle net avec le résonateur ou la caisse de résonance. Les représentations les plus anciennes de harpes angulaires proviennent de Mésopotamie vers 2000 avant Jésus-Christ. En Égypte, plus particulièrement, et en Mésopotamie, cette harpe se jouait verticalement, tenue par la partie inférieure du manche ; les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-angulaire/#i_10125

HARPE ARQUÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 271 mots

La harpe arquée est un instrument de musique dans lequel le manche, issu de la caisse de résonance, adopte une forme arquée. Il s'agit de l'une des principales formes de la harpe, et probablement aussi de la plus ancienne : des représentations de harpes arquées datant d'environ 3 000 ans avant Jésus-Christ nous sont parvenues de Sumer et d'Égypte. Dans ces deux régions, on trouvait des harpes joué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-arquee/#i_10125

HARPE ÉOLIENNE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 300 mots

La harpe éolienne – qui tire son nom d'Éole, le dieu grec des vents – est un instrument de musique à cordes qui émet des sons sous l'action du vent. Elle se compose d'une caisse de résonance en bois de 85 à 110 centimètres de longueur, de 12 à 26 centimètres de largeur et de 5 à 9 centimètres d'épaisseur sur laquelle sont disposées avec une tension relativement faible de quatre à douze cordes en b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-eolienne/#i_10125

HARPE IRLANDAISE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 286 mots

La harpe dite irlandaise ( cláirseach en irlandais, clàrsach en gaélique écossais), est une harpe traditionnelle médiévale d'Irlande et d'Écosse caractérisée par une importante caisse de résonance creusée d'un seul bloc dans du bois, une console incurvée et une colonne fortement incurvée vers l'extérieur, une forme qui était partagée par la harpe écoss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harpe-irlandaise/#i_10125

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Histoire et classification

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 2 850 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Évolution des instruments »  : […] Il est difficile de définir des constantes qui permettraient d'attribuer à des causes déterminées la naissance de certains types d'entre eux. Car leur origine est multiple et sans doute simultanée sur la surface du globe. La démarche qui consiste à prendre un instrument et à en retrouver les avatars en remontant le cours du temps n'est valable que sur des périodes restreintes, mais ne permet pas d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-de-musique-histoire-et-classification/#i_10125

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Facture instrumentale

  • Écrit par 
  • Daniel MAGNE, 
  • Anne PENESCO
  •  • 6 775 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les cordes frottées : le violon »  : […] Aboutissement d'une longue évolution, le violon sert de modèle à la construction des autres instruments à archet : l' alto (qui est le fidèle agrandissement du violon), le violoncelle et la contrebasse ; seules les proportions diffèrent. Le violon est composé de 69 à 71 pièces : le fond, la table, les coins et les tasseaux, les éclisses et les contre-éclisses, l'âme, la barre, les filets, le man […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-de-musique-facture-instrumentale/#i_10125

KAMANJEH

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 234 mots

Le kamanjeh (ou kemantché , kamantcheh , kamanche) est un instrument à cordes de la famille des vièles qui joue un rôle important dans les musiques savantes arabes et persanes. Il s'agit d'une vièle dotée d'une pique : sa petite caisse de résonance, presque sphérique, comporte d'un côté un manche et de l'autre une pique qui constit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamanjeh/#i_10125

KINNÔR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 174 mots

Le kinnôr est la lyre hébraïque ancienne, l'instrument de musique du roi David. Selon l'historien juif romain Flavius Josèphe (37-100 ?), le kinnôr ressemblait à la kithara grecque : il possédait deux bras d'une seule pièce et une caisse de résonance ; le mot kinnôr a d'ailleurs été traduit par kithara dans l'Ancien Testament grec comme dans la Bible l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kinnor/#i_10125

KONGHOU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 178 mots

Le konghou (ou kong hou ) est un instrument chinois à cordes pincées de la famille de la harpe. Apparu durant la dynastie des Han (206 av. J.-C.- 220 apr. J.-C.), il a été largement utilisé comme instrument d'orchestre et comme instrument soliste jusqu'au xiv e  siècle environ, époque à laquelle il a ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konghou/#i_10125

KOTO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 198 mots

Le koto est une cithare sur table japonaise à treize cordes avec des chevalets amovibles. Bien qu'il soit issu de modèles asiatiques continentaux, le koto a développé des caractéristiques structurelles et musicales qui en font un instrument spécifiquement japonais. L'instrument, en bois de paulownia, est placé à l'horizontale sur le sol ou sur une table basse et se joue en p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koto/#i_10125

LUTH

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT
  •  • 7 042 mots
  •  • 1 média

L'histoire de la musique en Europe montre que chaque siècle possède son instrument de prédilection, tel le piano au xix e  siècle. Le seizième fut l'âge d'or du luth. Il fut le premier instrument à jouir d'une vogue propre, analogue à celle de la viole ou du clavecin. Sa marque reste vivace parmi les idéaux de notre civilisation puisqu'il représen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luth/#i_10125

LUTHERIE

  • Écrit par 
  • Josiane BRAN-RICCI
  •  • 744 mots

Le mot lutherie provient de luth , instrument si célèbre qu'il en vint à symboliser la musique. Les facteurs de luths fabriquant également d'autres instruments à cordes, le mot lutherie dériva de cet usage. C'est à partir de 1750 environ que les documents officiels mentionnent les « luthiers ». L'almanach Dauphin de 1777 (cité par P. Loubet de Sceaury) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lutherie/#i_10125

LYRE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 269 mots

Nom donné à l'un des plus anciens instruments à cordes. Dans l'Antiquité gréco-romaine, les cordes de la lyre, en nombre très variable (pentacorde, heptacorde, etc.), étaient pincées, frappées du bout des doigts ou jouées avec un plectre. La table d'harmonie de peau ou de bois était collée sur les bords de la caisse ; les deux bras imitaient deux cornes d'animaux et étaient maintenus par une trave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyre-musique/#i_10125

MANDOLINE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 696 mots
  •  • 4 médias

La mandoline est un instrument à cordes pincées de petite taille, pourvu d'une caisse en forme de demi-poire. Le modèle le plus courant possède quatre cordes doubles métalliques. Ce petit luth à la tessiture aiguë a vu son développement freiné en raison de son volume sonore limité . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandoline/#i_10125

MANDORE & MANDOLINE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 663 mots
  •  • 1 média

Petit luth du xvi e siècle, de quatre à huit doubles-cordes, à manche court, à caisse piriforme, à fond bombé et à côtes, la mandore est plus allongée que le luth ; elle a le cheviller recourbé en avant et qui se termine souvent par une tête d'animal. Certaines mandores possèdent quatre cordes de boyau et six de métal. On se sert parfois d'une pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandore-et-mandoline/#i_10125

MONOCORDE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 238 mots

Le monocorde (ou monacorde, ou manicorde) est un instrument de musique composé d'une seule corde tendue sur une table de résonance graduée et munie d'un chevalet mobile. La corde était pressée sur ce chevalet placé à un endroit approprié à l'aide d'une main ; l'autre main la pinçait avec un plectre. Le monocorde a été utilisé en Grèce dès le vie siècle avant Jésus-Christ – il aurait été inventé pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monocorde/#i_10125

MUSICALES (TRADITIONS) - Musiques d'inspiration chinoise

  • Écrit par 
  • TRAN VAN KHÊ
  •  • 8 745 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les instruments »  : […] Plusieurs instruments de même type, souvent de même nom, se rencontrent en Chine, en Corée, au Japon, en Mongolie et au Vietnam (pays dont les noms, à la suite des désignations vernaculaires d'instruments ou de pièces de musique, seront abrégés comme suit : Ch, C, J, M, VN). Ainsi, les flûtes traversières en bambou avec ou sans mirliton : di (Ch), Tang tchuk […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musiques-d-inspiration-chinoise/#i_10125

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 222 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Notation en partition »  : […] La partition regroupe toutes les parties instrumentales et vocales d'une même œuvre. Chaque exécutant ne dispose que de sa propre partie et seul le chef d'orchestre (le pianiste en musique de chambre) a une vision de l'ensemble. La partition existait déjà dans la notation neumatique. À l'époque polyphonique, elle disparaît car, sitôt copiées, les parties individuelles sont effacées afin de réutil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-musicale/#i_10125

ORCHESTRE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 6 751 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Classique ou romantique ? »  : […] L'orchestre symphonique classique d'aujourd'hui devrait plutôt être nommé, depuis Berlioz et Wagner, orchestre romantique. En effet, l'orchestre utilisé par Haydn, Mozart et même Beethoven, comparé à celui de Berlioz, Wagner ou Debussy, a un effectif relativement réduit. Il est d'usage, pour décrire cet orchestre romantique, de répartir les instruments en quatre grandes familles : des instruments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre/#i_10125

ORCHESTRE DIRECTION D'

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 6 642 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La technique de direction »  : […] Le chef d'orchestre dirige en battant la mesure de la main droite. Celle-ci est le plus souvent prolongée d'une baguette qui amplifie les gestes et les rend donc plus lisibles aux exécutants. Le premier temps de la mesure est toujours battu vers le bas, le dernier vers le haut. Entre ces deux repères immuables se placent les autres « battues », généralement sur les côtés (leur localisation varie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/direction-d-orchestre/#i_10125

OUD ou AOUD

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 329 mots

Le oud ( 'ūd , aoud ) est l'instrument à cordes par excellence de la musique arabe médiévale et moderne. Le oud, ancêtre du luth européen ( al-'ūd ), comporte une caisse de résonance piriforme et une table de touche sans frettes ; son manche, également dépourvu de frettes, est plus court que celui du luth euro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oud-aoud/#i_10125

PERCUSSION, musique

  • Écrit par 
  • Jean GAUTHIER, 
  • Sylvio GUALDA, 
  • Paul MÉFANO
  •  • 5 618 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Classification et genres »  : […] Il est difficile de proposer une classification rigoureuse des instruments à percussion, tant est grande leur variété. De plus, certains instruments ne sont classés dans les percussions qu'à la suite d'une longue habitude dont l'origine remonte sans doute à l'imperfection de la facture en des temps qui ne sont pas tellement éloignés. Le piano, par exemple, n'est pas toujours considéré comme instr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percussion-musique/#i_10125

PIANO, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 235 mots
  •  • 6 médias

Instrument à clavier et à cordes frappées, le piano comprend un cordier – ensemble comprenant les cordes, le cadre métallique sur lequel celles-ci sont tendues, et la table d'harmonie, chargée d'amplifier les vibrations de ces cordes –, une mécanique, un clavier et des pédales. Il existe deux types de piano : à queue, avec la caisse et les cordes horizontales ; droit, avec la caisse et les cordes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piano-en-bref/#i_10125

PIANO

  • Écrit par 
  • Daniel MAGNE, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 4 365 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Histoire de l'instrument »  : […] Le piano est né de l'association d'un clavier utilisé comme base de la réalisation de l'écriture musicale – à ce titre, il a hérité de l'orgue, du clavecin et du clavicorde – et d'une percussion contre des cordes tendues sur une structure de résonance (cadre, caisse et table d'harmonie). Il s'agit là d'un héritage du psaltérion et du tympanon, instruments à cordes frappées au moyen de petits mail […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piano/#i_10125

PIPA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 260 mots

Le pipa ( p'ip'a en transcription anglo-saxonne Wade) est un luth chinois à manche court qui joue un rôle important dans l'orchestre de l'opéra chinois et comme instrument soliste. Originaire de l'ouest de l'Asie, il est connu en Chine dès le ii e  siècle après J.-C. Il possède une caisse de résonance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pipa/#i_10125

PLURIARC

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 167 mots

Le pluriarc, également appelé luth à archet, est un instrument de musique à cordes d'Afrique occidentale, doté d'une caisse de résonance profonde en forme de boîte d'où émergent de deux à huit bras fins et incurvés ; les cordes sont tendues entre l'extrémité de chaque bras et un cordier fixé sur la table. Les cordes sont pincées, généralement par les doigts, parfois par des plectres attachés aux d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pluriarc/#i_10125

PSALTÉRION

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 363 mots

Le psaltérion (du grec psaltêrion , « harpe ») est un instrument de musique muni de cordes pincées en boyau, en crin ou en métal tendues sur une table d'harmonie plate, souvent trapézoïdale, mais qui peut également être rectangulaire, triangulaire ou en forme d'ailes. Les cordes sont jouées « à vide », l'instrumentiste n'appuyant du doigt sur aucune touche pour produire les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psalterion/#i_10125

QIN, musique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 193 mots

Le qin ( ch'in en transcription Wade) est un instrument de musique chinois très ancien (il est d'ailleurs également connu sous le nom de guqin , c'est-à-dire « ancien [ gu ] instrument de musique [ qin ] ») : il remonte au moins à la période des Zhou occidentaux (vers le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qin-musique/#i_10125

QUATUOR À CORDES

  • Écrit par 
  • Marc PINCHERLE
  •  • 3 064 mots
  •  • 2 médias

« Quatuor. Terme latin, qu'on trouve souvent pour marquer une pièce de Musique composée à quatre Voix , et qu'on fait chanter pour cette raison par quatre Voix seules , afin que la multitude n'en offusque pas les beautez » : c'est ainsi que le quatuor est défini, dans son acception la plus générale, en 1703, par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatuor-a-cordes/#i_10125

QUINTETTE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 485 mots

En musique, désignation s'appliquant en principe à toute pièce écrite pour cinq parties harmoniques réelles, soit vocales soit instrumentales. À la fin du xvi e  siècle et au début du xvii e  en relèvent notamment une des trois messes de Byrd, les madrigaux de Gesualdo et de Monteverdi, ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintette/#i_10125

RABĀB

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 298 mots

Le rabāb (ou rubāb , rebab , ribāb , rbab ...) est une vièle arabe, un des plus anciens instruments à archet connus ; il est peut-être apparenté au rebec médiéval européen. Le rabāb, mentionné pour la première fois au ix e  siècle, a joué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rabab/#i_10125

REBEC, instrument de musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 220 mots

Instrument à cordes et à archet qui fut usité en Europe au Moyen Âge. Le rebec appartient à la famille des vièles et provient très certainement du rabāb arabe. Ce dernier instrument, fort répandu dans les pays musulmans (Afghanistan, Pakistan, Iran, Inde musulmane), mais dont il existe diverses formes en Extrême-Orient (Indonésie, Siam, Indochine...), possède un cheviller renversé qui, avec le man […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rebec-instrument-de-musique/#i_10125

SANXIAN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 182 mots

Le vocable sanxian (« trois cordes » ; san-hsien en transcription Wade) désigne un ensemble d'instruments à cordes chinois de la famille des luths dotés de trois cordes et caractérisés par un long manche sans frettes, une caisse de résonance carrée recouverte de peau de serpent sur ses faces antérieure et postérieure, un chevillier recourbé vers l'arri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanxian/#i_10125

SĀRANGĪ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

La sārangī (ou sārang , ou hārangī ) est une vièle à manche court utilisée dans toute l'Asie du Sud, et plus particulièrement dans les musiques traditionnelle et classique de l'Inde du Nord. Elle mesure environ 70 centimètres de longueur. Sa caisse de résonance à peu près rectangulaire et légèrement cintrée et son large manche dépo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarangi/#i_10125

SAUTEREAU

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 92 mots

Sur la vielle à roue , le sautereau est une petite pièce de bois (buis, érable) montée sur chaque touche à l'intérieur du clavier et permettant d'augmenter ou de raccourcir la longueur des cordes métalliques quand le doigt appuie sur la touche qui lui correspond. Ce mécanisme constitue le jeu mélodique de la vielle, qu'on accorde en orientant les sautereaux. Sur le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sautereau/#i_10125

SHAMISEN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 163 mots

Le shamisen (aussi orthographié samisen ) est un luth japonais à long manche, sans frettes, muni de trois cordes. Il comporte une petite caisse de résonance carrée avec des membranes frontale et arrière en peau de chat et un chevillier recourbé vers l'arrière muni de chevilles latérales. Il est dérivé du sanxien chinois, dont la v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shamisen/#i_10125

SITĀR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 398 mots
  •  • 1 média

Le sitār est un instrument à cordes de la famille des luths très répandu en Inde du Nord. Il mesure 1,2 m de longueur environ et comporte une caisse de résonance piriforme profonde en bois et en calebasse, un manche en bois, long, large et évidé, des chevilles frontales et latérales, et vingt frettes arquées mobiles. Le sitār est généralement muni de cinq cordes mélodiques métalliques, d'une ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sitar/#i_10125

SOURDINE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 116 mots

Appareil accessoire s'adaptant sur certains instruments à cordes ou à vent et qui permet d'en assourdir la sonorité. Faite de bois, de métal, ou d'ivoire pour les cordes, la sourdine est placée sur le chevalet et intercepte les vibrations de la caisse de résonance. Son efficacité est plus grande au violon et à l'alto qu'au violoncelle et à la contrebasse. La sourdine des cuivres est un accessoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sourdine/#i_10125

STRADIVARIUS ANTONIO (1643 env.-1737)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 571 mots

Célèbre luthier italien, à l'apogée de la facture pour instruments à cordes. Antonio Stradivarius ainsi que ses deux fils Francesco (1671-1743) et Omobono (1679-1742) signèrent quelques-uns des plus prestigieux violons de l'histoire de cet instrument . « Il apporte avec lui le métier le plus achevé, la curiosité la plus ouverte, la plus inlassable patience, la plus rare alliance de la méthode et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-stradivarius/#i_10125

TARTINI GIUSEPPE (1692-1770)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 388 mots
  •  • 1 média

Le personnage de Tartini est fait de curieux contrastes : un homme tranquille, rangé, pieux, bon pédagogue, bon mari, et pourtant un tempérament fougueux et nerveux ; une vie calme à Mantoue, durant laquelle il refuse les plus prestigieuses offres d'engagements et de tournées dans l'Europe entière, qui succède à une jeunesse mouvementée : il a connu la prison pour avoir épousé secrètement la prot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-tartini/#i_10125

THÉORBE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 152 mots

Instrument à cordes pincées, basse de la famille du luth (cf. archiluth). Le théorbe a une coquille très bombée et à côtes ; il possède un double manche, mais relativement plus court que l'unique manche du luth. Le chitarrone (théorbe de Rome, par opposition au théorbe ordinaire, dit de Padoue) avait, au contraire, un double manche très long et une coquille assez petite. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorbe/#i_10125

TRIO

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 682 mots

Au sens le plus général en musique, pièce écrite à trois parties harmoniques réelles, vocales ou instrumentales. À partir de la seconde moitié du xviii e  siècle, pièce écrite pour trois instruments, même si l'un d'eux (piano) comprend plusieurs parties harmoniques. Au Moyen Âge et à la Renaissance, beaucoup de messes polyphoniques (dont une des t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trio/#i_10125

TROMPETTE MARINE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 266 mots

Également appelée tromba marina en Italie, Trumscheit (« bûche tambour ») ou Nonnengeige (« violon des nonnes ») dans les pays germaniques, la trompette marine (ou trompe marine) est un instrument de musique à cordes de l'Europe médiévale et de la Renaissance, particulièrement populaire au xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trompette-marine/#i_10125

TYMPANON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 275 mots

L'instrument à cordes appelé tympanon est une version du psaltérion dans laquelle les cordes sont frappées avec de petits marteaux au lieu d'être pincées. Les tympanons européens – comme le Hackbrett des Alpes, le cimbalom (ou cymbalon , ou cymbálum ) hongrois, le tambal roumain, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tympanon/#i_10125

VIBRATO

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 156 mots

Dans le jeu des instruments à archet, mouvement égal et continu d'oscillation horizontale du poignet (violon, alto) ou de l'avant-bras (violoncelle) plus ou moins prononcé, qui produit une ondulation expressive du son. Il était déjà connu des luthistes et Mersenne en disait : « Le doigt doit être rapidement balancé sur le manche. » Flesch l'a défini comme « une palpitation émotive de la main ». Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vibrato/#i_10125

VIELLE ou VIÈLE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 764 mots

Instrument à cordes, la vièle ou vielle (selon l'orthographe adoptée) ne doit jamais être confondue avec la vielle à roue. Elle désigne tout instrument à manche et à cordes frottées par un archet droit ou courbe. Le corps peut être ovale, tubulaire, piriforme, hémisphérique, avec ou sans échancrure pour le jeu de l'archet. De 2 à 6 cordes, habituellement 5, sont fixées sur un cheviller plein ou cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vielle-viele/#i_10125

VIELLE À ROUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 276 mots

Instrument à cordes frottées et à clavier, dit aussi chifonie ou symphonie . La vielle fut en honneur du xi e au xviii e siècle. Une roue de bois colophanée frotte les cordes, à la place de l'archet habituel. Son ancêtre du ix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vielle-a-roue/#i_10125

VĪNĀ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 397 mots

Vīnā désigne de manière générique de nombreux instruments à cordes de l'Inde : harpes arquées, cithares sur bâton, luths... La version du nord de l'Inde, le bīn , est utilisée dans la musique classique hindoustani. Considéré comme une cithare sur bâton, le bīn mesure environ 1,20 mètre de longueur et possède, sous chaque extrémité de sa longue caisse en bois creux, une grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vina/#i_10125

VIOLE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 416 mots

Terme générique désignant une nombreuse famille d'instruments à cordes et à archet. Il est difficile de déterminer avec précision à quel moment apparurent les violes ; c'est au cours du xv e  siècle que les vièles se perfectionnèrent et s'appelèrent violes, tandis que les rebecs, espèce particulière de vièles, continuaient leur existence chez les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viole/#i_10125

VIOLE D'AMOUR

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 354 mots

Instrument à cordes et à archet, proche parente et de la viole et du violon. De la viole, la viola d'amore possède la caisse plate, les cordes nombreuses (six ou sept), le manche large, l'accord à base de quartes et de tierces. Du violon elle se rapproche, car elle n'a pas de sillets et, comme lui, elle se joue à l'épaule. Par sa taille, elle ressemble à un alto à hautes écl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viole-d-amour/#i_10125

VIOLE DE GAMBE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 692 mots

Instrument à cordes et à archet, appartenant à la famille des violes dont il fut le membre qui eut l'existence la plus longue, avant sa reviviscence au xx e siècle. La viola da gamba ( Kniegeige ), comme son nom l'indique, se joue verticalement, posée sur un support ou tenue entre les jambes (viole de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viole-de-gambe/#i_10125

VIOLETTE MARINE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 61 mots

D'après Burney, Pietro Castrucci (1679-1752) inventa et construisit la violetta marina , sorte de viole d'amour, dont il fut un virtuose réputé et qui fut utilisée notamment par Haendel dans Orlando et dans Sosarme . Son existence fut éphémère, comme celle de nombre d'instruments à cordes issus du perfectionnement des violes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violette-marine/#i_10125

VIOLON, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 267 mots
  •  • 10 médias

Le violon est un instrument à cordes frottées par un archet. Le violoniste, qui joue en tenant son instrument sous le menton, produit les notes en posant les doigts sur une ou plusieurs des quatre cordes et en faisant vibrer celles-ci avec l'archet – une baguette en bois légèrement incurvée sur laquelle est tendue une mèche de crins de cheval. Les cordes, accordées de quinte en quinte ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violon-en-bref/#i_10125

VIOLON

  • Écrit par 
  • Émile LEIPP
  •  • 3 952 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Musicalement, le violon est caractérisé par le fait qu'il est un instrument à touche lisse (contrairement à la viole) et qu'il comporte quatre cordes accordées à la quinte. Si l'on ne retient que ces particularités fondamentales, on peut trouver au violon des ancêtres, il y a des millénaires, en Inde ou en Chine. En Europe, le mot « violon », selon H. Coutagne, est passé du provençal dans notre l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violon/#i_10125

VIOLONCELLE, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 1 140 mots
  •  • 9 médias

Instrument à cordes à archet, accordé une octave au-dessous de l'alto, le violoncelle ne reproduit pas, comme ce dernier, les exactes proportions du violon. Si le dessin de la table est identique, le manche est plus trapu, les éclisses plus larges et le chevalet plus haut. Ces différences de proportion ne sont pas le fait du hasard, mais le fruit de longues recherches qui ont eu pour but de concil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violoncelle-en-bref/#i_10125

VIOLONCELLE

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 631 mots
  •  • 1 média

Instrument grave de la famille des violons (par opposition à celle des violes), il fait son apparition au xvi e  siècle, quelques dizaines d'années après les premiers violons : basses de viola da braccio construites à Brescia par le luthier Gasparo de Salo et par son élève Paolo Maggini, à Crémone par la dynastie des Amati e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violoncelle/#i_10125

VIRGINALISTES ANGLAIS

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 628 mots

Nom donné à une pléiade de compositeurs dont les œuvres voient le jour entre 1560 et 1620 environ et sont écrites pour virginal ; le terme désigne alors en Angleterre tous les instruments à clavier et à cordes pincées. Ce n'est que plus tard que sera établie la distinction entre harpsichord (clavecin) et virginal (qui deviendra synonyme d'épinette, instrument à un seul registre, sorte de petit cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virginalistes-anglais/#i_10125

WAGON, musique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 194 mots

Instrument de musique japonais, également appelé yamato goto (de yamato  : « Japon », et goto  : « cithare ») ou encore yamato koto , le wagon est une cithare de table à six cordes dotée de chevalets mobiles. Il est étroitement lié à la musique de cour gagaku , au s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wagon-musique/#i_10125

YANGQIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 186 mots

Le yangqin ( yang-ch'in en transcription Wade) est un tympanon chinois dans lequel le son est produit en frappant les cordes avec des battes en bambou recouvertes de caoutchouc ou de cuir. La vibration des cordes est transmise à une table d'harmonie trapézoïdale en bois par l'intermédiaire de chevalets sur lesquels les cordes sont tendues. Le yangqin p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yangqin/#i_10125

YUEQIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 175 mots

Ce luth chinois appartient à une famille de luths à caisse de résonance circulaire et à dos plat que l'on trouve en Asie centrale et en Asie orientale. Il est également appelé yüeh-ch'in (transcription Wade), yueh-k'in , la ch'in , laqin  ; une transcription littérale de yueqin est « gu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yueqin/#i_10125


Affichage 

Alto : exemple sonore (1)

musique

Mélodie jouée à l'alto en mode de jeu legato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto : exemple sonore (2)

musique

Mélodie exécutée à l'alto en mode de jeu staccato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto : exemple sonore (3)

musique

Mélodie jouée à l'alto en mode de jeu pizzicato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto : exemple sonore (4)

musique

Sons d'alto en mode de jeu tremolo 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto : exemple sonore (5)

musique

Sons d'alto joués en mode de jeu détachés Ce mode de jeu permet de conserver l'intensité sonore 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto : exemple sonore (6)

musique

Mélodie jouée à l'alto comprenant des trilles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto : exemple sonore (7)

musique

L'instrumentiste joue sur deux ou trois cordes d'alto en même temps produisant ainsi des accords de deux ou trois sons 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Banjo : exemple sonore (1)

musique

Banjo country avec glissé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrebasse : exemple sonore (1)

musique

Accompagnement en pizzicati de contrebasse dans le style jazz 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrebasse : exemple sonore (2)

musique

Mélodie à la contrebasse jouée en mode de jeu legato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrebasse : exemple sonore (3)

musique

Sons à la contrebasse dans le mode de jeu staccato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrebasse : exemple sonore (4)

musique

Sons de contrebasse en mode de jeu tremolo 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Contrebasse : exemple sonore (5)

musique

Mélodie à la contrebasse comprenant des trilles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dispositions des cordes

dessin

Dispositions des cordes dite à la française (en haut) et dite à l'allemande (en bas) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare : exemple sonore (1)

musique

Guitare en arpèges, dans le style d'un accompagnement de chanson 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare : exemple sonore (2)

musique

Guitare à cordes nylons et caisse plate, dans le style brésilien syncopé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare : exemple sonore (3)

musique

Guitare jouée en arpèges dans le style flamenco 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare : exemple sonore (4)

musique

Guitare à cordes nylons, jouée dans le style manouche : "pompes" d'accompagnement puis solo 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare : exemple sonore (5)

musique

Guitare jouée note à note puis en battements, dans le style créole 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare : exemple sonore (6)

musique

Guitare à cordes nylons, petit format (extrait de la Partita N°3, BWV 1006 : Bourée, J-S Bach) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare basse électrique : exemple sonore (1)

musique

Guitare basse électrique avec effets de glissando 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare basse électrique : exemple sonore (2)

musique

Guitare basse électrique jouée avec une technique de slap marquée 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare basse électrique : exemple sonore (3)

musique

Guitare basse électrique jouée aux doigts dans le style latin 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare basse électrique : exemple sonore (4)

musique

Guitare basse électrique avec effets de glissando et portamento, dans le style funky 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare basse électrique : exemple sonore (5)

musique

Guitare basse électrique avec percussion sur la touche dans le style soul syncopé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare électrique : exemple sonore (1)

musique

Riff dans le style blues rock avec vibrato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare électrique : exemple sonore (2)

musique

Guitare électrique avec micro à simple bobinage : accompagnement en flatpicking 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare électrique : exemple sonore (3)

musique

Guitare électrique avec son saturé dans le style heavy metal 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare électrique : exemple sonore (4)

musique

Guitare électrique : accompagnement joué aux doigts, style standard de jazz 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare électrique : exemple sonore (5)

musique

Guitare électrique avec micro à simple bobinage : styles blues puis soul avec vibrato puis riff 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare électrique : exemple sonore (6)

musique

Guitare électrique dans le style africain moderne ; deux guitares jouent l'ostinato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Harpe : exemple sonore (1)

musique

Mélodie exécutée à la harpe 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Harpe : exemple sonore (2)

musique

Glissandi de harpe 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Harpe : exemple sonore (3)

musique

Accords de harpe 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Harpe : exemple sonore (4)

musique

Arpèges de harpes majeures et mineures 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mandoline : exemple sonore (1)

musique

Mandoline country jouée note à note 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mandoline : exemple sonore (2)

musique

Mandoline country jouée en accords plaqués 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Piano : exemple sonore (1)

musique

Arpèges jouée au piano en mode de jeu legato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Piano : exemple sonore (2)

musique

Mélodie jouée au piano en mode de jeu staccato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Piano : exemple sonore (3)

musique

Clusters de piano 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Piano : exemple sonore (4)

musique

Exécution de glissandi au piano 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (1)

musique

Exécution de glissandi de violon 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (2)

musique

Mélodie jouée au violon en mode legato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (3)

musique

Mélodie jouée au violon en mode pizzicati 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (4)

musique

Mélodie jouée au violon en mode staccato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (5)

musique

Sons de violon en mode de jeu tremolo 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (6)

musique

Sons de violon joué en mode de jeu détaché Ce mode de jeu permet de conserver l'intensité sonore 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (7)

musique

Mélodie jouée au violon comprenant des trilles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violon : exemple sonore (8)

musique

L'instrumentiste joue sur deux, trois ou quatre cordes de violon en même temps produisant ainsi des accords de deux, trois ou quatre sons 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violoncelle : exemple sonore (1)

musique

Mélodie au violoncelle jouée en mode de jeu legato 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violoncelle : exemple sonore (2)

musique

Pizzicati de violoncelle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violoncelle : exemple sonore (3)

musique

Sons de violoncelle en mode de jeu tremolo 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violoncelle : exemple sonore (4)

musique

Sons de violoncelle joués en mode de jeu détaché 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violoncelle : exemple sonore (5)

musique

Mélodie jouée au violoncelle comprenant des trilles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Violoncelle : exemple sonore (6)

musique

L'instrumentiste joue sur deux ou trois cordes de violoncelle en même temps produisant ainsi des accords de deux ou trois sons 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto

dessin

emptynull 

Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

Afficher

Banjo

dessin

emptynull 

Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

Afficher

Guitare basse électrique

dessin

emptynull 

Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

Afficher

Guitare électrique

dessin

emptynull 

Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

Afficher

Mandoline

dessin

emptynull 

Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

Afficher

Violon

dessin

emptynull 

Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

Afficher

Violoncelle

dessin

emptynull 

Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

Afficher

Contrebasse

dessin

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Guitare classique

dessin

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Harpe d'orchestre

dessin

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Piano : mécanisme

dessin

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Clavecin

musique

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alto : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Alto : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Alto : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Alto : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Alto : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Alto : exemple sonore (6)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Alto : exemple sonore (7)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Banjo : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Contrebasse : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Contrebasse : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Contrebasse : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Contrebasse : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Contrebasse : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Dispositions des cordes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Guitare : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare : exemple sonore (6)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare basse électrique : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare basse électrique : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare basse électrique : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare basse électrique : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare basse électrique : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare électrique : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare électrique : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare électrique : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare électrique : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare électrique : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Guitare électrique : exemple sonore (6)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Harpe : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Harpe : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Harpe : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Harpe : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Mandoline : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Mandoline : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Piano : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Piano : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Piano : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Piano : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (6)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (7)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (8)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violoncelle : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violoncelle : exemple sonore (2)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violoncelle : exemple sonore (3)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violoncelle : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violoncelle : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violoncelle : exemple sonore (6)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Alto
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Banjo
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Guitare basse électrique
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Guitare électrique
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Mandoline
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Violon
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Violoncelle
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Contrebasse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Guitare classique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Harpe d'orchestre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Piano : mécanisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Clavecin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique