COQUILLE

ACIDIFICATION DES OCÉANS

  • Écrit par 
  • Paul TRÉGUER
  •  • 2 203 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La chimie de l'océan et le dioxyde de carbone »  : […] À la différence d'autres gaz comme le di-oxygène (O 2 ), le CO 2 non seulement se dissout dans l'eau mais réagit avec elle pour former de l'acide carbonique (H 2 CO 3 ) qui, lui-même, se dissocie en ions bicarbonates (HCO 3 ) et en ions carbonates (CO 3 2– ) (fig. 1 ). En libérant des ions H + , ces réactions vont accro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acidification-des-oceans/#i_7532

AMMONOÏDÉS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 1 427 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Description de la coquille des Ammonoïdés »  : […] La coquille des Ammonoïdés est du type planispiral . C'est-à-dire qu'elle s'enroule dans un plan autour de la loge initiale (protochonque). Le dernier tour recouvre souvent les précédents : c'est une coquille involute. Cependant, certaines formes, dites déroulées, ont une coquille à tours disjoints ou évolute, qui peut devenir rectiligne. L'aspect, en vue orale, peut être lenticulaire ou globuleu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ammonoides/#i_7532

BIVALVES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 095 mots
  •  • 4 médias

Les Bivalves (au sens large) sont des Mollusques au corps comprimé latéralement et enveloppé dans un repli tégumentaire, le manteau, doublé extérieurement d'une coquille comportant deux valves, l'une droite, l'autre gauche, dont la présence justifie le nom de Bivalvia donné par Linné à cette classe et préféré à l'heure actuelle à celui de Lamellibranches. En effet, si les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bivalves/#i_7532

BRACHIOPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 766 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Coquille et classification »  : […] Les Gastrocaules ou Brachiopodes Inarticulés , actuellement représentés par Lingula et Crania , sont Gastrocaules par la présence d'un tube digestif complet, pourvu d'une bouche et d'un anus ; ils sont Inarticulés par leur coquille formée de deux valves non engrenées l'une à l'autre, entre lesquelles passe le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brachiopodes/#i_7532

CALCAIRES

  • Écrit par 
  • Charles POMEROL
  •  • 5 194 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Formation des coquilles et des tests »  : […] Une grande partie de CaCO 3 est fixée à l'intérieur ou à l'extérieur des organismes par l'activité biologique. Ce fut le cas pour les premières algues, qui vécurent il y a environ 3 milliards d'années : le calcaire de type stromatolitique était alors un revêtement plutôt qu'un squelette. Les formations de ce genre prenaient probablement naissance dans des lagunes isolées, car l'acidité de l'eau d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcaires/#i_7532

CÉPHALOPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 3 433 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Coquille »  : […] À l'exception des Pieuvres, les Céphalopodes possèdent une coquille. Chez les Nautiles, elle est externe, composée par un tube cloisonné, en aragonite, à couleur interne nacrée, le phragmocône . L'animal, qui adhère par une série de muscles (ventraux, dorsaux ou latéraux) à la dernière cloison, est entièrement contenu dans la loge d'habitation qui lui fait suite. Le corps p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cephalopodes/#i_7532

EMBRYOLOGIE

  • Écrit par 
  • Maurice PANIGEL, 
  • Josselyne SALAÜN, 
  • Denise SCHEIB, 
  • Jean SCHOWING
  •  • 13 223 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Segmentation de type discoïdal : l'œuf de poule »  : […] Dans l'ovaire de la poule, l'œuf est d'abord une grosse cellule haploïde, l'ovocyte, avec ses réserves de vitellus. Peu de temps après avoir quitté l'ovaire, il est fécondé (dans le pavillon de l'oviducte) et achève sa deuxième division de maturation. L'œuf est alors une cellule diploïde ; sa segmentation, de type discoïdal, débute 3 à 5 heures plus tard (dans l'isthme). Le premier sillon est sup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/#i_7532

GASTÉROPODES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 2 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Classification »  : […] La radula, d'une part, la coquille, d'autre part, sont les principaux éléments de la classification moderne. Mais les grandes séparations sont données par la disposition des organes pairs. En effet, chez tous les Gastéropodes actuels intervient une torsion qui réduit ou fait disparaître la moitié des organes pairs (reins, oreillettes) et provoque le chiasma des axes nerveux. Cette torsion, qui ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gasteropodes/#i_7532

MOLLUSQUES

  • Écrit par 
  • André FRANC
  •  • 9 401 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Production »  : […] Par la coquille que leur manteau élabore, les Mollusques apparaissent comme des systèmes biologiques propres à convertir les sels calcaires dissous dans les eaux en des formations cristallines complexes, agencées en couches remarquablement organisées. Mais si l'on y voit en général les organismes qui se prêtent le mieux à l'abord du difficile problème de la calcification, force est de reconnaître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mollusques/#i_7532

NACRE

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 375 mots
  •  • 2 médias

Substance calcaire animale, dure, translucide et brillante, à reflets irisés et chatoyants, constituée de minces lamelles transparentes et superposées d'aragonite qui constituent la couche interne de la coquille d'un grand nombre de mollusques bivalves, la nacre est sécrétée par l'épithélium externe du manteau de ces animaux. Les principaux coquillages produisant la nacre sont : l'huître perlière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nacre/#i_7532

PALÉOHISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Delphine ANGST
  •  • 3 439 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Distinction entre œufs d’oiseaux et de dinosaures »  : […] Une des premières étapes en paléontologie est d’attribuer des restes fossiles à une espèce en particulier. Bien qu’il existe une large gamme d’outils et de méthodes utilisables pour cette identification, parfois seule la paléohistologie le permet. Cela a été le cas, par exemple, pour l’identification d’une partie des coquilles d’œufs fossiles découvertes dans le sud de la France. Dans cette régio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleohistologie/#i_7532

SQUELETTE

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Armand de RICQLÈS
  • , Universalis
  •  • 5 760 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Squelette des invertébrés »  : […] Les fonctions essentielles des formations squelettiques, soutien et protection, se retrouvent dans la plupart des groupes d'Invertébrés ; elles son assurées par des tissus de consistance dure, ou plutôt par des substances organiques extra-cellulaires plus ou moins résistantes, souvent durcies par minéralisation. Des cellules spécialisées, les scléroblastes de la mésoglée, élaborent, chez les spong […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/squelette/#i_7532


Affichage 

Coquille d'une ammonite

dessin

Coquille d'une ammonite (d'après Muller, 1938) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Coquille et valves

dessin

Particularités de la coquille et insertions musculaires dans les valves 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nautile

photographie

Coupe d'une coquille de nautile, mollusque céphalopode 

Crédits : James Randklev/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Orientation

dessin

Orientation et position du siphon 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Suture embryonnaire

graphique

Principaux types de suture embryonnaire 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Suture simple d'une ammonite

graphique

Développement en plan d'une suture simple (Hoplitidé) à lobes auxiliaires peu nombreux (U1 et U2

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Types de suture

dessin

Les 3 types de suture des Ammonoïdés Simples chez les Goniatites, les lobes commencent à se denteler chez les Cératites Le dessin atteint son maximum de complication chez les Ammonites (d'après Easton, 1960) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Coquille d'une ammonite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Coquille et valves
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Nautile
Crédits : James Randklev/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Orientation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Suture embryonnaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Suture simple d'une ammonite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Types de suture
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin