COQUELUCHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diagnostic

Habituellement, les signes cliniques permettent d'affirmer le diagnostic de coqueluche. Néanmoins, seuls les examens de laboratoire donneront un diagnostic certain et permettront, en présence d'un cas suspect, la prophylaxie de l'infection dans l'entourage.

– 1. La numération et la formule sanguine montrent à la période des quintes une hyperleucocytose avec lymphocytose caractéristique.

– 2. Les examens sérologiques (réactions d'agglutination ou de déviation du complément) ont surtout un intérêt dans les formes frustes ou atypiques.

– 3. En fait, c'est la mise en évidence du germe qui doit être préférée. Elle se fait par culture sur le milieu original de Bordet-Gengou (macération de pomme de terre glycérinée, additionnée de sang défibriné), soit directement par ensemencement par la toux du malade, soit par prélèvement naso-pharyngé. Le bacille de Bordet-Gengou donne des cultures tardives (3 jours), minuscules, ayant l'aspect de gouttelettes de mercure. Le microbe est identifié par ses caractères culturaux et par son agglutination dans les sérums spécifiques.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à la faculté de médecine de Paris, chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Autres références

«  COQUELUCHE  » est également traité dans :

CALENDRIER VACCINAL 2018

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 238 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les objectifs du calendrier vaccinal français 2018  »  : […] Le bloc vaccinal obligatoire a pour but d’assurer une immunité solide des enfants jusqu’à l’entrée à l’école primaire et sans doute bien au-delà, même si la durée de l’immunité acquise varie d’un sujet à un autre. La pratique des rappels, tout comme celle de la primovaccination chez des sujets adultes non encore vaccinés, doit permettre d’assurer une bonne couverture vaccinale de la population fr […] Lire la suite

ÉPIDÉMIES ET PANDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 427 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « En Europe »  : […] Dans l'Europe des xvi e et xviii e  siècles se trouvent ainsi en présence maladies anciennes et maladies nouvelles. La grande épidémie reste celle de peste. Sans doute les témoins ont-ils tendance à définir ainsi chaque mortalité infectieuse exceptionnelle, et toutes les épidémies ne sont-elles pas de peste. Les ravages de celle-ci sont d'ailleurs très variables, suivant les lieux, les époques. L […] Lire la suite

VACCINATION

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 237 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La vaccination « altruiste » »  : […] Certaines vaccinations doivent s'inscrire aujourd'hui dans des politiques de santé publique, mais celles-ci se heurtent à une inertie ou à des réticences d'autant plus difficiles à vaincre que la majorité des vaccins sont devenus des vaccins « altruistes », protégeant autant, sinon davantage, la collectivité que l'individu lui-même dans la recherche d’une immunité collective pour bloquer la circu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Henri-Hubert MOLLARET, « COQUELUCHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/coqueluche/