COORDONNÉES, physique

ABERRATION ASTRONOMIQUE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 992 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Constante de l'aberration »  : […] Si on assimile l'orbite terrestre à une ellipse dans le plan de l'écliptique, les coordonnées apparentes d'une étoile décriront sur la sphère céleste une ellipse dont le grand axe est parallèle à l'écliptique, et est égal à 2 κ. Connu sous le nom de constante d'aberration annuelle , κ a pour valeur : où n , moyen mouvement de la Terre, vaut 3 548,2″ par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aberration-astronomique/#i_20757

ASTROMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean KOVALEVSKY
  •  • 6 502 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Systèmes de référence absolus »  : […] Les études de dynamique dans le système solaire ou dans la Galaxie ne peuvent se faire en rapportant les mouvements à un repère quelconque. Ainsi, les lois de la dynamique ne sont valables que dans un repère qui ne subit pas d'accélération et, en particulier, ne tourne pas. De même, des études de cinématique donneraient des résultats biaisés si les mouvements étaient rapportés à un système d'axes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrometrie/#i_20757

EINSTEIN ALBERT (1879-1955)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 6 510 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Relativité générale »  : […] Dès 1907, Einstein se posa le problème de la généralisation du principe de relativité aux mouvements quelconques, qui obligeait à reformuler la théorie de la gravitation. Selon la loi de Galilée de la chute des corps, l'accélération due à la pesanteur ne dépend pas de la nature du corps, ce dont la mécanique newtonienne rend compte par l'égalité de la masse gravitationnelle m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-einstein/#i_20757

ESPACE-TEMPS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre PROVOST, 
  • Marie-Antoinette TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 6 018 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Espace et temps relatifs, transformations réciproques »  : […] Jusqu'à l'analyse critique d'Einstein, la notion de simultanéité semblait intuitive ; elle se rattachait à une évidence immédiate. Einstein suppose, au contraire, que la simultanéité de deux événements distincts localisés en A et en B doit être fondée sur un critère expérimental : par exemple, un observateur situé en M, milieu du segment AB, recevra en même temps les signaux lumineux issus de A e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-temps/#i_20757

GÉODÉSIE

  • Écrit par 
  • Anny CAZENAVE, 
  • Pascal WILLIS
  •  • 7 311 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Variables géométriques de position »  : […] Un point à la surface de la Terre, ou dans son environnement proche, peut être repéré  : – soit par ses coordonnées cartésiennes (X, Y, Z) définies dans un repère de référence : l'origine est proche du centre des masses de la Terre (T), l'axe TZ est proche du pôle conventionnel de la rotation terrestre, l'axe TX se trouve proche du méridien de Greenwich, l'axe TY est tel qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodesie/#i_20757

RELATIVITÉ - Relativité restreinte

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 431 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Espace-temps et quadrivecteurs »  : […] Les formules de changements de référentiels laissent apparaître la façon dont les coordonnées de temps et d'espace sont étroitement liées. L'expression mathématique de cette réalité a été développée par le mathématicien allemand Hermann Minkowski, qui a souligné l'intérêt de considérer un espace-temps à quatre dimensions unifiant les concepts, jusqu'alors séparés, de longueur et de durée. À part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relativite-relativite-restreinte/#i_20757

RELATIVITÉ - Relativité générale

  • Écrit par 
  • Thibault DAMOUR, 
  • Stanley DESER
  •  • 12 096 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Métrique et gravitation »  : […] Le principe d'équivalence permet de formuler toutes les autres lois de la physique, en présence d'un champ de gravitation, dans des régions infiniment petites. Il est cependant nécessaire, afin de tirer les conséquences de ces lois en résolvant leurs équations, de relier entre elles les régions possédant des référentiels d'inertie locaux différents. Cette opération mettra en évidence les effets d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relativite-relativite-generale/#i_20757


Affichage 

Terre : coordonnées cartésiennes

dessin

Coordonnées cartésiennes terrestres - Coordonnées ellipsoïdiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Terre : coordonnées cartésiennes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin