CONVECTION ou CONVEXION

ASCENDANCE, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 798 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L’organisation des systèmes convectifs développés »  : […] Dans les systèmes convectifs développés, l’élément de base est la cellule, région active composée d’une forte ascendance et d’un courant descendant accompagnant les précipitations. Ils sont composés d’une ou de plusieurs cellules indépendantes ou regroupées de manière organisée. Les cellules ordinaires ne dépassent pas quelques kilomètres de diamètre et durent rarement plus de 30 ou 40 minutes. P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascendance-meteorologie/#i_14481

ATMOSPHÈRE - Thermodynamique

  • Écrit par 
  • Christian PERRIN DE BRICHAMBAUT
  •  • 7 460 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Nuages thermoconvectifs »  : […] Hormis les cas de convection forcée qui viennent d'être envisagés et que nous reverrons à propos des systèmes frontaux, la convection thermique reste normalement à l'origine des nuages convectifs cumuliformes . Selon le degré de stabilité de la masse d'air, mais aussi selon l'échauffement de la surface du sol, des « bulles » d'air chaud se forment, de dimensions assez variables, et s'élèvent au s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-thermodynamique/#i_14481

CHAOS, physique

  • Écrit par 
  • Pierre BERGÉ, 
  • Monique DUBOIS
  •  • 3 385 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Trois « scénarios vers le chaos » »  : […] Une des caractéristiques du chaos déterministe est de naître, puis de se développer continûment à partir d'un comportement ordonné, dont il ne perdra pas complètement mémoire. En partant du régime périodique, le chaos peut apparaître selon trois grandes catégories de processus couramment nommés « scénarios vers le chaos ». Le régime périodique a souvent succédé lui-même à un régime stationnaire pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaos-physique/#i_14481

DÉPRESSION, météorologie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 3 414 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les dépressions thermiques »  : […] Les dépressions thermiques se développent généralement dans les régions bénéficiant d’un meilleur ensoleillement ou d’une meilleure capacité à absorber le rayonnement solaire que les régions voisines. Moins dense que son environnement, l’air réchauffé au contact de la surface monte sous l’effet de la poussée d’Archimède, ce qui réduit la pression exercée à cet endroit. Un tel processus est renfo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/depression-meteorologie/#i_14481

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La circulation générale de l'atmosphère »  : […] Les traits essentiels de la circulation de l'atmosphère suivent trois schémas  : la circulation dite de Hadley aux faibles latitudes (jusqu'aux 35 0 nord et sud), la circulation des moyennes latitudes, la circulation des régions polaires. Toujours fort dans la zone intertropicale, l'apport solaire varie fortement entre été et hiver aux moyennes latitudes, encore plus dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-global/#i_14481

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Volcanisme et injections magmatiques »  : […] Les volcans sont très inégalement distribués, et leur activité intermittente apporte à la surface de la Terre, d'une manière très spectaculaire, des quantités importantes de matières à haute température. Lorsqu'on analyse leur bilan énergétique, on se rend compte que les laves fondues doivent être, dans les réservoirs d'où elles proviennent, en équilibre de pression avec les roches environnantes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_14481

INCENDIES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc CARTAULT, 
  • Benoit CLAIR, 
  • David KAPP
  •  • 8 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les modes de propagation d'un incendie »  : […] Les trois éléments du triangle du feu – combustible, comburant et énergie d'activation – suffisent à expliquer le mécanisme de la combustion, mais leur présence n'induit pas toujours un incendie. Pour que la combustion devienne un feu non maîtrisé, celle-ci doit s'entretenir et se propager. On estime que, pour un foyer bien amorcé, 90 p. 100 de l'énergie est évacuée et 10 p. 100 nécessaire à l'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incendies/#i_14481

JUPITER, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 11 249 mots
  •  • 60 médias

Dans le chapitre «  Dynamique de l'atmosphère »  : […] Les formations nuageuses les plus marquées dans l'atmosphère jovienne ont été utilisées comme traceurs de la circulation générale pour démontrer sa très forte symétrie axiale. De même, on a pu suivre le mouvement récurrent, avec une période de 6 à 10 jours, des petites taches qui apparaissent dans l'environnement de la Grande Tache rouge . Cela démontre la permanence de vents soufflant toujours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jupiter-planete/#i_14481

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 961 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Vieillissement de la lithosphère océanique »  : […] Considérée comme une enveloppe superficielle où la chaleur interne est évacuée par conduction, la lithosphère océanique est soumise à la loi de la diffusion thermique : e  =  t D , où e , t et D sont respectivement l'épaisseur, l'âge et le coefficient de diffusion thermique de la lithosphère ; son épaisseur en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithosphere/#i_14481

MODÉLISATION ET PRÉVISION OCÉANOGRAPHIQUES

  • Écrit par 
  • Pascale DELECLUSE, 
  • Claire LÉVY
  •  • 7 846 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'océan dans les scénarios climatiques »  : […] Comprendre le rôle joué par l'océan dans le climat est un objectif important de l'océanographie, surtout depuis que nous avons pris conscience de l'impact de l'homme sur l’environnement. Pour appréhender l'ampleur des perturbations climatiques des prochains siècles, il est nécessaire de déterminer les mécanismes de variabilité qui se manifestent spontanément au sein du système océan-atmosphère (va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modelisation-et-prevision-oceanographiques/#i_14481

NUAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON, 
  • André VIAUT
  •  • 5 903 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cumulus »  : […] Les cumulus sont nettement séparés, généralement denses et à contours nets. Ils se développent en forme de mamelons, de dômes ou de tours, dont la partie supérieure bourgeonnante ressemble ordinairement à un chou-fleur. Les parties de ces nuages éclairées par le Soleil sont, le plus souvent, d'un blanc éclatant ; leur base, relativement sombre, est sensiblement horizontale. Parfois, les cumulus s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuages/#i_14481

SOLEIL

  • Écrit par 
  • Pierre LANTOS
  •  • 5 471 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Structure interne »  : […] Les photons formés à l'intérieur du Soleil n'étant pas observables, il est fait appel, pour obtenir des informations expérimentales sur l'intérieur du Soleil, à des particules capables de le traverser, les neutrinos, ou à des phénomènes globaux d'oscillation qui permettent de sonder le Soleil comme le fait, pour la Terre, la sismologie. Les données, pourtant, ne peuvent s'interpréter qu'à travers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil/#i_14481

STELLAIRES ASSOCIATIONS

  • Écrit par 
  • Thierry MONTMERLE
  •  • 6 530 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'évolution des étoiles massives »  : […] En réalité, la durée de vie qui vient d'être évoquée est le temps que les étoiles passent sur la séquence principale, c'est-à-dire dans cette bande du diagramme couleur-luminosité de Hertzsprung-Russell (où diagramme HR) où les étoiles passent presque toute leur vie, le temps de convertir entièrement l'hydrogène (dont elles sont constituées initialement) en hélium. La conversion de l'hélium en d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/associations-stellaires/#i_14481

THERMIQUE

  • Écrit par 
  • Bruno CHÉRON
  •  • 4 736 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Convection libre et convection forcée »  : […] Entre un milieu immobile et un fluide en mouvement s’organise une zone d’échange de quantité de mouvement (frottement) et d’énergie appelée « couche limite ». Pour rendre compte globalement des échanges thermiques entre une paroi de température T P et un fluide de température T E à l’extérieur de la couche limite, on adopte souvent la loi linéaire prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermique/#i_14481

THERMORÉGULATION, biologie

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 7 977 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes de transfert de chaleur »  : […] Il est possible de représenter l'animal homéotherme comme un corps dont le noyau central a une température T C et qui est placé dans un milieu de température T A . Ce noyau est entouré par une enveloppe, où la température décroît progressivement et qui correspond à une partie plus ou moins grande du corps, selon la température externe et l'isolation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoregulation-biologie/#i_14481


Affichage 

Couche limite planétaire terrestre et marine.

dessin

Au cours de la journée, des structures convectives ascendantes (les thermiques du vol à voile) se développent dans la CLP et viennent éroder progressivement les couches chaudes supérieures qui sont mélangées et réchauffées (c'est l'exemple typique du flux turbulent à contre-gradient),... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Turbulence : le système de Lorenz et la SCI

graphique

Le système construit par Lorenz pour schématiser la convection naturelle est: dx /dt = s (y-x) ; dy/dt = -xz+rx-y ; dz/dt = xy-bz , où x, y, z sont les coordonnées dans l'espace des phases, s est le nombre de Prandtl, b un facteur de forme, et r, proportionnel au nombre de Rayleigh, constitue... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Couche limite planétaire terrestre et marine.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Turbulence : le système de Lorenz et la SCI
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique