CONTRACEPTION D'URGENCE

CONTRACEPTION HORMONALE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 6 129 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Contraception d'urgence »  : […] Au début des années 1980, un gynécologue canadien, Albert Yuzpe, proposait une méthode de contraception « a posteriori », pouvant être utilisée après un rapport non protégé ou en cas de rupture de préservatif. Elle consistait à prendre deux comprimés d'une pilule combinée normodosée en œstrogène, puis deux autres douze heures après. Depuis des pilules progestatives ont été commercialisées spécifi […] Lire la suite