CONTINU & DISCONTINU

INFINI, philosophie

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉVINAS
  •  • 6 354 mots

La philosophie a emprunté la notion de l' infini – corrélative de la notion du fini – à la réflexion sur l'exercice de la connaissance, d'une part ; à l'expérience ou à la tradition religieuse, de l'autre. Ces deux sources déterminent la variété des significations qui s'attachent à cette notion, les problèmes qu'elle pose et l'évolution qu'elle subit au cours de l'histoire de la philosophie. Le t […] […] Lire la suite

L'ARCHÉOLOGIE DU SAVOIR, Michel Foucault Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 076 mots

Dans le chapitre « Une théorie générale de la discontinuité »  : […] Ce qui sépare l'analyse archéologique de l'histoire des idées est précisément significatif du programme épistémologique que Michel Foucault rattache au décentrement opéré par Marx, Nietzsche et Freud. La première, « tentative pour faire une tout autre histoire de ce que les hommes ont dit », récuse la totalité des postulats et des procédures de la seconde, dont les grands thèmes – la genèse, la co […] […] Lire la suite

SURMOI

  • Écrit par 
  • Jean-Michel VAPPEREAU
  •  • 5 156 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « De l'appareil psychique à la structure du sujet »  : […] Dans les débuts de sa découverte, Freud avait tenté d'établir une clinique psychanalytique selon un point de vue génétique ; il supposait un découpage temporel de la construction de l'appareil psychique correspondant à des traductions successives . Les affections psychiques se diversifiaient selon l'étape du développement où s'était produit un défaut de transcription ou de traduction. Dès l'époque […] […] Lire la suite

TEMPS

  • Écrit par 
  • Hervé BARREAU, 
  • Olivier COSTA DE BEAUREGARD
  •  • 14 772 mots

Dans le chapitre « Husserl »  : […] Au cours de sa carrière, Husserl est revenu plusieurs fois sur la question du temps et de la temporalisation. Pour ne pas prêter à cet auteur une évolution illusoire, il est prudent de s'en tenir à la version tardive des Leçons pour une phénoménologie de la conscience intime du temps , dont Husserl lui-même confia le texte à Heidegger ; celui-ci en assura l'édition en 1928. On sait que l'objet de […] […] Lire la suite