CONTAMINATIONS RADIOACTIVES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La contamination radioactive correspond à la présence accidentelle de substances radioactives à la surface ou à l'intérieur du corps humain.

La contamination externe peut être directe par dépôt, sur la peau saine et les phanères, de particules solides ou de gouttelettes de liquides ayant un certain taux de radioactivité ; elle peut être également indirecte par l'intermédiaire de l'environnement contaminé (vêtements, objets, etc.).

La contamination interne est due à la pénétration de corps radioactifs dans l'organisme, soit par voie pulmonaire (inhalation de particules très fines), soit par voie digestive (ingestion de produits de la chaîne alimentaire, animale ou végétale, contaminés eux-mêmes initialement), soit plus rarement par une plaie ou une brûlure.

À défaut d'une réaction rapide et adaptée, le sujet atteint va être exposé aux rayonnements émis par les substances contaminantes (rayons alpha, bêta, gamma...). Le tableau clinique est semblable à celui que provoque une irradiation externe isolée. Les premiers troubles apparaissent dans les six premières heures pour des doses de 1 à 2 grays (nausées, céphalées, vomissements) ; beaucoup plus précocement pour des doses de 2 à 5 grays ; à partir de 5 grays les troubles généraux sont majeurs avec manifestations neurologiques (obnubilation, désorientation) et état de choc. (Le gray [Gy] est l'unité de dose absorbée dans une masse de matière de 1 kilogramme à laquelle les rayonnements ionisants communiquent une énergie de 1 joule.) La spécificité des atteintes somatiques et leur évolution sont liées à l'aplasie médullaire et à ses conséquences à court et à moyen terme.

Les conditions d'une contamination (individuelle ou collective) sont liées à la diffusion dans l'atmosphère de particules gazeuses, liquides ou solides, ayant un certain taux de radioactivité ; elles résultent toutes d'un accident ayant libéré ces radioéléments.

Sur le plan pratique, la contamination peut s'associer à l'irradiation directe, et les circonstances d'accident concernent un grand nombre d'activités où sont employées les sources radioactives : en [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : médecin-colonel, anesthésiste-réanimateur, chargé de l'enseignement de la médecine d'urgence et de la médecine de catastrophe au service de santé des armées

Classification


Autres références

«  CONTAMINATIONS RADIOACTIVES  » est également traité dans :

ALIMENTATION (Aliments) - Risques alimentaires

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RUASSE
  •  • 4 747 mots

Dans le chapitre « Les contaminations radioactives »  : […] L' origine des contaminations radioactives est double. D'une part, les retombées des explosions nucléaires portent des radioéléments à longue période, dont l'un des plus dangereux est le strontium 90, qui suit la destinée du calcium dans le lait et les os du consommateur. À cet égard la catastrophe de Tchernobyl (1986) a eu des effets très importants. D' autre part et surtout, l'évacuation des ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-aliments-risques-alimentaires/#i_89695

ARMES - Armes lourdes

  • Écrit par 
  • Alain BRU
  •  • 3 926 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les armes nucléaires »  : […] À masse égale réagissante, la fission de l'uranium 235 ou du plutonium 239 est dix-huit millions de fois plus énergétique que celle d'un explosif courant, comme le T.N.T. (trinitrotoluène). Mais la rapidité de l' explosion met si vite la charge fissile en configuration non critique que le rendement n'est que de un à quelques dixièmes : le rapport tombe à quelque deux à six […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armes-armes-lourdes/#i_89695

BLINDÉS MATÉRIELS

  • Écrit par 
  • Patrice VENTURA
  •  • 7 276 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les blindés américains »  : […] Le char M1 Abrams équipe l'armée américaine depuis 1980. Conçu initialement dans la perspective d'un conflit avec les forces du Pacte de Varsovie, il a en fait été déployé en Irak au cours de la guerre du Golfe, dans les Balkans et lors de la guerre d'Irak. Il fut d'ailleurs modifié pour ces engagements, avec un blindage renforcé combinant acier et uranium appauvri – ce qui pose un grave problèm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/materiels-blindes/#i_89695

CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 587 mots
  •  • 2 médias

Le 26 avril 1986, l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) explose. En quelques jours, les éléments radioactifs rejetés dans l'atmosphère contaminent une bonne partie de l'Europe sans que toutes les précautions puissent être prises . En effet, les autorités soviétiques attendront 48 heures pour reconnaître l'accident. Les autorités françaises, niant que le nuage radioact […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophe-nucleaire-de-tchernobyl/#i_89695

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 598 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Lutte contre les pollutions »  : […] On appelle pollution toute intervention de l'homme dans les équilibres naturels par la mise en circulation de substances toxiques, nuisibles ou encombrantes, qui troublent ou empêchent l'évolution naturelle du milieu. La mise en évidence des sources de pollution et des moyens efficaces pour les combattre et les faire disparaître est devenue l'une des tâches essentielles de l'écologie appliquée. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecologie/#i_89695

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 445 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Hématologie péristasique »  : […] L'environnement, c'est d'abord le sol qui nous porte, l'air que nous respirons. Peu de documents témoignent d'une relation entre la nature du sol, la présence de tel minéral et l'état du sang. Pourtant, la polyglobulie des bovins qui, en Australie, paissent sur des terres riches en cobalt illustre de façon significative le rôle du milieu ambiant. Mais ce sont surtout les radiations ionisantes qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematologie/#i_89695

I.N.E.S. (International Nuclear Event Scale) ÉCHELLE

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 536 mots

L' échelle I.N.E.S. est un outil qui permet de classer les événements nucléaires selon leur gravité. Utilisée au plan international depuis 1991, elle s'appuie à la fois sur des critères objectifs et des critères qualitatifs. Elle a pour but de faciliter la perception par les médias et le public de l'importance des incidents et accidents nucléaires. L'Autorité de sûreté nucléaire (A.S.N.) souligne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/international-nuclear-event-scale/#i_89695

MISSILES

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 086 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les missiles de croisière »  : […] En 1981, les États-Unis ont introduit un nouveau type de missile stratégique dans leurs arsenaux : les missiles de croisière, sortes d'avions sans pilote. Au contraire des missiles balistiques dont le temps de propulsion est de quelques minutes et qui sortent de l'atmosphère terrestre, les missiles de croisière ont des temps de vol de plusieurs heures et naviguent à quelques dizaines de mètres au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missiles/#i_89695

NESTERENKO VASSILI (1934-2008)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 933 mots

Le physicien biélorusse Vassili Borissovitch Nesterenko restera dans l'Histoire comme un ardent défenseur des victimes de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Né le 2 décembre 1934, dans le village de Krasny Kout, dans la province de Lugansk, en Ukraine, Nesterenko est diplômé de l'université de technologie de Moscou en 1958 puis suit les cours supérieurs de l'Institut des moteurs de l'Académi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-nesterenko/#i_89695

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 397 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Génie nucléaire et sûreté »  : […] Les réacteurs nucléaires ne sont pas les seuls ni même les plus importants ouvrages du génie nucléaire. Certains de leurs composants ont réclamé, pour leur mise au point, une industrie originale. Cela s'applique à l'élaboration de matières ou de métaux nouveaux : eau lourde, zirconium, mais surtout aux différentes phases de transformation du combustible nucléaire. Ces phases sont souvent appelées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reacteurs-nucleaires/#i_89695

NUCLÉAIRE - Applications militaires

  • Écrit par 
  • Paul BOUÉ, 
  • Thierry MASSARD, 
  • François OLIVE
  •  • 8 604 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Moyens offensifs et défensifs »  : […] Parmi les moyens offensifs, les plus difficiles à intercepter sont les charges multiples qui saturent la défense et les missiles de croisière qui approchent leurs cibles au ras du sol. Face à ces menaces, la tâche des défenseurs n'est pas aisée et leurs acquis toujours remis en question. C'est dire l'importance d'une surveillance vigilante et d'une détection précoce qui justifient l'ampleur croiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-applications-militaires/#i_89695

NUCLÉAIRE - Déchets

  • Écrit par 
  • Pierre BEREST, 
  • Jean-Paul SCHAPIRA
  •  • 10 946 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les risques radiologiques à long terme induits par les déchets »  : […] Les corps à vie longue des combustibles usés présentent des risques radiologiques pour l'homme, liés aux rayonnements nucléaires qu'ils émettent. Comme la transmutation vise à réduire des effets à très long terme, on ne considérera ici que le risque par ingestion, la voie la plus probable de retour vers l'homme de produits radioactifs stockés en couches géologiques profondes et qui auraient été t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-dechets/#i_89695

NUCLÉAIRE - Démantèlement des installations

  • Écrit par 
  • Francis LAMBERT
  •  • 3 141 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les installations du cycle du combustible »  : […] Il faut distinguer les laboratoires et usines d'enrichissement isotopique et de fabrication de combustible, qui présentent un risque de contamination sans irradiation, et les installations de retraitement ou de recherche sur les combustibles irradiés ou de fabrication de sources radioactives, où le risque principal est l'irradiation, avec ou sans contamination. Ces dernières installations sont co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-demantelement-des-installations/#i_89695

PLUTONIUM

  • Écrit par 
  • Daniel CALAIS, 
  • André CHESNÉ
  •  • 3 901 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Toxicité »  : […] La toxicité du plutonium est essentiellement liée à sa radioactivité. Les principaux isotopes du plutonium sont des émetteurs α. Leur rayonnement est très ionisant mais très peu pénétrant. Une feuille de papier l'arrête complètement. Il ne présente donc pas de risques d' irradiation externe. En revanche, si le plutonium est absorbé à la suite d'inhalation, d'ingestion ou d'un passage transcutané […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutonium/#i_89695

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Conséquences radioécologiques »  : […] La pollution nucléaire se traduit par une augmentation de la quantité d'irradiation à laquelle l'homme est en moyenne soumis dans son environnement par exposition externe ou interne (respiration, alimentation). Cette pollution ajoute en effet son action à celle de l'irradiation naturelle (rayons cosmiques, « vents » solaires, radioactivité de l'air, des roches, etc.) à laquelle tous les êtres viv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_89695

RADIOPROTECTION

  • Écrit par 
  • Claude LÉVY
  •  • 2 470 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Technologie »  : […] Le but essentiel de la radioprotection est de réduire au-dessous des normes admissibles la dose reçue par un travailleur. La technologie utilisée pour arriver à ce résultat varie selon qu'il s'agit d'une irradiation ou d'une contamination. L' irradiation est le fait de recevoir de l'extérieur des rayonnements, dont les plus dangereux sont les rayons X et γ. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioprotection/#i_89695

RADIUM

  • Écrit par 
  • Georges BOUISSIÈRES
  •  • 2 336 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Effets biologiques et utilisation »  : […] Les effets du radium sont imputables au rayonnement complexe émis par ce radioélément et ses composés. Les dangers que présentent les manipulations de préparations radifères sont accrus par le dégagement de radon 222. Dans l'organisme, le radium se fixe principalement sur la moelle osseuse et sur le squelette. La quantité admissible de radium 226 fixé dans le corps humain est de 10 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radium/#i_89695

SANTÉ ET ENVIRONNEMENT

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les catastrophes industrielles »  : […] Si l'implantation d'usines a été longtemps la cause du développement des espaces urbains, des accidents sur ces sites industriels urbains ou périurbains ont montré de manière répétitive la dangerosité de la cohabitation. En juillet 1976, une explosion dans l'usine de Seveso, en Italie, libère plusieurs kilogrammes de dioxine dans l'atmosphère et contamine le sol. Les effets immédiats sur l'écosys […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-et-environnement/#i_89695

LA SUPPLICATION (S. Alexievitch) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Virginie SYMANIEC
  •  • 707 mots
  •  • 1 média

Tchernobyl est située en Ukraine, à 40 kilomètres de la frontière sud de la Biélorussie, à 135 kilomètres de Gomel (Biélorussie), à 150 kilomètres de Kiev (Ukraine), à 600 kilomètres de Moscou (Russie) et à 2 000 kilomètres de Paris. Le 26 avril 1986, lorsque le réacteur de la quatrième tranche de la centrale nucléaire explose, les vents soufflent vers le nord. En Biélorussie, 2,1 millions de per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-supplication/#i_89695

TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • François-Xavier COGNÉ, 
  • Roland MASSE
  •  • 6 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Cancers de la thyroïde »  : […] Les conséquences les plus importantes relatives à la population générale sont dues l'irradiation de la thyroïde par l'iode 131 ( 131 I). Ce radioélément, à demi-vie beaucoup plus courte (8 jours) que le 137 Cs, a été rejeté en quantités considérables (1,8 × 10 18 Bq) et a aujourd'hui complètement disparu. L'iode, par inhal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchernobyl/#i_89695

TOXICOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TRUHAUT
  •  • 4 988 mots

Dans le chapitre « La toxicologie moderne »  : […] Un des chapitres de la toxicologie moderne est l'étude des risques de nocivité pouvant résulter de la pollution chimique de l'air des villes. On concevra qu'il s'agisse d'un problème extrêmement sérieux, si l'on songe que l'air est l'« aliment » le plus fondamental de l'homme qui, chaque jour, en absorbe un peu plus de 15 kilogrammes. Le développement croissant de l'industrie nucléaire, joint aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toxicologie/#i_89695

Pour citer l’article

René NOTO, « CONTAMINATIONS RADIOACTIVES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/contaminations-radioactives/