CONSTANTIN V COPRONYME (719-775) empereur d'Orient (741-775)

ÉTIENNE DU MONT AUXENCE, dit LE JEUNE (715 env.-765)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 144 mots

Né à Constantinople, disciple de l'anachorète Jean, puis reclus au mont Auxence près de Chalcédoine, où il fonde un monastère. Après le synode iconoclaste de Hiereia en 754, Étienne mène la résistance, laïque et monastique, à la politique religieuse de Constantin V. Il refuse de contresigner le décret synodal. On brûle son couvent et on le déporte dans l'île de Proconnèse. Par la suite, l'empereur […] […] Lire la suite

ICONOCLASME

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 1 624 mots

Dans le chapitre « L'apogée de l'iconoclasme : les Isauriens »  : […] Vers 725 l'empereur byzantin Léon III, avec quelques évêques d'Asie Mineure, amorce une propagande contre l'icône, surtout celle du Christ. Bientôt les images sont proscrites par un édit désavoué par le patriarche Germain, qui abdique, et réprouvé tant à Rome par les papes Grégoire II et Grégoire III qu'à Jérusalem par le moine Jean de Damas. Les origines et l'application de l'édit restent énigmat […] […] Lire la suite

QUERELLE DES IMAGES

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 209 mots

En 726, l'empereur Léon III détruit une image (icône) du Christ très vénérée qui se trouve au-dessus de la Chalkê, la porte de bronze de son palais à Constantinople. C'est le premier épisode de la crise iconoclaste, d'une politique impériale de destruction des images sacrées, confirmée par un édit en 730. Plutôt que l'influence de l'islam tout proche ou un geste antireligieux, il faut y voir la vo […] […] Lire la suite