HUBBLE CONSTANTE DE

BIG BANG

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 2 528 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Questions en suspens »  : […] Notre cosmologie est donc, depuis 1965, celle des modèles de big bang. Mathématiquement, ils correspondent aux équations énoncées par Friedmann et Lemaître dans les années 1920. Mais il en existe en fait toute une famille. Après que l'adéquation de l'idée de big bang a été confirmée, la tâche des cosmologistes a essentiellement consisté à reconnaître quelle est la bonne version, au sein de cette f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/big-bang/#i_85933

COSMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 9 326 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le décalage vers le rouge »  : […] Comment se manifeste cette expansion ? Les techniques d'observation nous permettent de mesurer la vitesse d'une galaxie par rapport à nous, ou du moins la composante radiale de cette vitesse, c'est-à-dire l'éloignement (éventuellement le rapprochement) dans la direction nous joignant à cette galaxie. En effet, les lois de propagation des ondes énoncent qu'un rayonnement (en astronomie, il s'agit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmologie/#i_85933

GALAXIES

  • Écrit par 
  • Danielle ALLOIN, 
  • André BOISCHOT, 
  • François HAMMER
  •  • 10 079 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La loi de Hubble »  : […] Une fois décomposé, le rayonnement émis par une galaxie montre l'ensemble des raies, en absorption et en émission, des étoiles et du gaz qui composent cette galaxie. En absorption, on y observe, par exemple, les raies H et K du calcium, le triplet vert du magnésium et les raies D du sodium (spectre solaire) ; en émission, on retrouve souvent les raies de l'hydrogène ionisé, de l'oxygène une ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxies/#i_85933

GRAVITATION ET ASTROPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Brandon CARTER
  •  • 8 941 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Théorie newtonienne de la gravitation et cosmologie »  : […] Il est remarquable qu'en dépit des nombreux efforts pour obtenir une preuve expérimentale en faveur de modèles théoriques beaucoup plus compliqués, on puisse toujours donner une représentation satisfaisante de ce que nous savons des propriétés de l'Univers à l'aide d'un modèle cosmologique de la plus grande simplicité concevable, à savoir celui d'une explosion isotrope et homogène. Autrement dit, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravitation-et-astrophysique/#i_85933

HUBBLE EDWIN POWELL (1889-1953)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 283 mots
  •  • 1 média

Edwin Powell Hubble, né le 20 novembre 1889 à Marshfield, dans le Missouri, est sans conteste un des astronomes les plus importants de son époque. Il travaillera toute sa vie à l'Observatoire du mont Wilson (Californie), où se trouvait le plus grand télescope alors disponible, le Hooker de 2,5 m d'ouverture . Entre 1922 et 1936, Hubble résolut quatre questions centrales pour la cosmologie, dont c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-powell-hubble/#i_85933

SANDAGE ALLAN REX (1926-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 574 mots

L'astrophysicien américain Allan R. Sandage s'est particulièrement attaché à la détermination de la constante de Hubble, dont la valeur conditionne le taux de l'expansion de l'Univers. Il est également à l'origine de la découverte des premiers quasars ( quasi-stellar radio source  : sources radio quasi stellaires). Né le 18 juin 1926 à Iowa City (Iowa), Allan Rex Sandage obtient en 1948 une licen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-rex-sandage/#i_85933

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  L'échelle des distances dans l'Univers »  : […] Jusqu'au début du xx e  siècle, il n'apparaissait pas possible de mesurer les distances des astres autrement que par la méthode dite de la parallaxe géométrique : si l'on observe la position apparente d'un objet proche par rapport à des objets supposés très éloignés, on constate que cette position apparente varie selon l'emplacement de l'observateur. En 129 avant J.-C., Hipparque de Nicée (ou Hip […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/#i_85933