CONSTANTE D'ÉQUILIBRE, chimie

ACIDES & BASES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Pierre SOUCHAY
  •  • 12 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Relation entre constantes de dissociation acide et basique »  : […] Avec cette définition, la constante de l'acide sera : Pour un acide du type HA, elle se confond avec l'ancienne définition (a′) ; avec un acide du type B + , elle n'est autre que l'ancienne constante d'hydrolyse (g′), B + étant l'acide. De même, si l'on adopte pour les bases la définition de l'ancienne théorie (capacité à émettre des ions OH […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-et-bases/#i_92666

COMPLEXES, chimie

  • Écrit par 
  • René-Antoine PARIS, 
  • Jean-Pierre SCHARFF
  •  • 4 353 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Complexes mixtes »  : […] Lorsqu'on fixe sur un même ion métallique plusieurs coordinats de nature différente, on obtient un complexe mixte (appelé complexe mixte ternaire s'il possède seulement deux types de coordinats différents A et B). Les études effectuées sur ces espèces ont démontré la surstabilisation des complexes mixtes par rapport aux complexes simples binaires, que l'on peut apprécier par exemple au moyen de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexes-chimie/#i_92666

IMMUNOCHIMIE - Réaction antigène-anticorps

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 9 372 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Affinité intrinsèque »  : […] Considérons l'interaction individuelle entre un haptène monovalent libre ou un épitope naturel ou hapténique d'un antigène, que nous désignerons indistinctement par le terme de ligand L, et un site anticorps d'une molécule d' immunoglobuline donnée, ou son fragment monovalent Fab, que nous appellerons indistinctement P. La réaction entre les deux entités L et P est réversible et peut se représente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunochimie-reaction-antigene-anticorps/#i_92666

IONS ÉCHANGEURS D'

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 6 125 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'équilibre »  : […] Au total, deux ions en solution au contact d'une résine susceptible de les échanger se partagent entre la résine et la solution jusqu'à l'établissement d'un équilibre reproductible et indépendant du sens dans lequel ont lieu les échanges. Mais ils ne se partagent pas de façon égale ; on dit que la résine présente une différence d' affinité pour les deux ions. Celui qui passe en plus grande proport […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echangeurs-d-ions/#i_92666

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Isotopes

  • Écrit par 
  • René BIMBOT, 
  • René LÉTOLLE
  •  • 5 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Équilibres chimiques »  : […] Les écarts de masse des noyaux entraînent des différences dans les fréquences de vibration et de rotation des molécules non identiques isotopiquement (cf.  thermodynamique ). Or, si l'on considère une réaction chimique réversible, les proportions des divers produits à l' équilibre sont directement liées aux énergies de vibration et de rotation des molécules, donc aux fréq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-isotopes/#i_92666

SOLUTION ÉQUILIBRES EN

  • Écrit par 
  • Claude COLIN, 
  • Alain JARDY
  •  • 9 735 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Échelle de pX »  : […] Considérons la réaction d'échange : La constante K éq de cet équilibre est donnée par : Le sens prépondérant de la réaction de transfert est le sens 1 ou le sens 2 selon que la constante K éq est grande ou, au contraire, petite devant 1, d'où la règle : pour que le donneur d'un système réagisse avec l'accepteur d'un autre système mettant en jeu la même particule, il faut que le pK C du premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibres-en-solution/#i_92666