CONSONNE

ALLITÉRATION, rhétorique

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 149 mots

Figure de rhétorique consistant dans la répétition et le jeu des consonnes dans une suite de mots rapprochés. D'un emploi courant dans toutes les formes scandées du langage, comme le slogan publicitaire ou politique, et aussi en poésie, ce procédé a parfois valeur d'image phonique, comme dans le célèbre exemple de Racine « Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? » ; il prend alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliteration-rhetorique/#i_17720

CHUINTANTE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 110 mots

On appelle consonnes chuintantes des fricatives dont le point d'articulation est compris entre les alvéoles et le début du palais (de postalvéolaire à prépalatal) : la sourde, [∫], apparaît en français à l'initiale de chat , et la sonore, [ž], à l'initiale de jeu . Phonologiquement, en allemand, dans la paire minimale bresche-breche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-chuintante/#i_17720

FRICATIVE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 233 mots

On appelle fricatives (ou constrictives, ou continues avec friction) les consonnes dont l'articulation comprend le passage de l'air dans un canal resserré, ce qui produit à l'écoute une impression de frottement ou de friction. Ce resserrement se produit aux différents points d'articulation possibles, des lèvres au voile du palais. On distingue ainsi selon leur point d'articulation les bilabiales s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-fricative/#i_17720

INDO-EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 7 980 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Phonétique et phonologie »  : […] La distinction devenue traditionnelle entre phonétique et phonologie autorise certains auteurs à ne plus se préoccuper de l'aspect phonétique de la reconstruction. Ces savants estiment que seuls les caractères phonologiques peuvent être atteints par la reconstruction et qu'il faut donc considérer les protoformes comme des symboles algébriques dont la réalité est déterminée par la fonction. Les néo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeen/#i_17720

ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

  • Écrit par 
  • Chafik CHEHATA, 
  • Roger DELADRIÈRE, 
  • Daniel GIMARET, 
  • Guy MONNOT, 
  • Gérard TROUPEAU
  •  • 12 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les comportements des mots dans la chaîne parlée »  : […] Dans la chaîne parlée, la consonne finale des mots est soit mue par une voyelle, soit non mue. L'état de la consonne finale de certains mots ne varie pas : le mot est alors considéré comme « constitué » selon cet état (voyelle ou absence de voyelle) ; c'est le cas des particules et du paradigme de l'opération indiquant le passé. Si l'état de la consonne finale du mot varie, le mot est alors consi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-sciences-religieuses-traditionnelles/#i_17720

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le temps du « volumen » »  : […] Voici d'abord le volumen de l'Antiquité classique. Le texte se trouve inscrit en colonnes perpendiculaires au sens de déroulement d'un rouleau de papyrus, un peu à la manière des images d'un film, et cette forme de lecture rend évidemment difficile toute consultation ponctuelle ou tout retour en arrière, de telle sorte que l'écriture y apparaît conçue comme une reproduction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecture/#i_17720

OCCLUSIVE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Georges BOULAKIA
  •  • 456 mots

Lors de la phonation, lorsque l'air expiratoire sortant des poumons rencontre un obstacle qui l'empêche de s'échapper par la bouche, il y a une occlusion qui se manifeste par un silence. Lorsque cet obstacle se relâche brusquement, l'air qui se trouvait comprimé derrière lui s'échappe avec un bruit d'explosion qui sera différent selon l'endroit où a eu lieu l'occlusion (ce qui permet de distinguer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-occlusive/#i_17720

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 813 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La linguistique : de l'analyse lexicale à la phonologie de Jakobson »  : […] Les linguistes utilisent aujourd'hui les termes d' opposition et de contraste pour désigner toutes formes de rapports de différence, respectivement sur les axes paradigmatique et syntagmatique – distinction que n'avait pas encore effectuée F. de Saussure. Dans l'étude des unités lexicales, des lexèmes, l'analyse linguistique moderne distingue trois sortes de « contraires », ceux-ci étant définis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_17720

ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Liselotte BIEDERMANN-PASQUES, 
  • Fabrice JEJCIC
  •  • 4 753 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le graphème, une unité à fonctions multiples »  : […] Le graphème est une unité du système graphique composée d'une lettre ou d'un groupe de lettres (digramme vocalique ai , an , ou consonantique, ss  ; ou trigramme, eau ). Il peut avoir différentes fonctions selon sa position et son entourage graphémique. Sa fonction première est la notation d'un phonème, voire d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orthographe/#i_17720

PHONÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Denis AUTESSERRE
  •  • 3 557 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Genèse des sons »  : […] La classification du matériel sonore et la terminologie phonétique la plus courante (celle de l'alphabet phonétique international) sont fondées en grande partie sur des données anatomiques et physiologiques : les organes de la parole et les conditions dans lesquelles ils produisent les sons du langage . Ces conditions de production, observées d'abord empiriquement, ont été mieux connues, depuis l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phonetique/#i_17720

PHONOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean Léonce DONEUX, 
  • Véronique REY, 
  • Robert VION
  •  • 7 452 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La conscience phonologique »  : […] Cette description des phonèmes et du système phonologique d'une langue donnée a été appréhendée du point de vue de la compétence du locuteur, par des psycholinguistes et des phonéticiens, afin de mieux comprendre les processus d'apprentissage de la lecture. La conscience phonologique se compose d'une capacité d'identification et d'une capacité de discrimination des éléments phonologiques. Elle est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phonologie/#i_17720

SIFFLANTE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 244 mots

On appelle « sifflantes » des consonnes fricatives, très proches des apicales mais dont la particularité réside dans la forme de la langue lors de l'articulation. Pour les fricatives apicales, l'air expulsé passe par une fente constituée par le palais et la langue, qui demeure plate. Pour les sifflantes, la langue se creuse et forme dans l'axe médian une sorte de gouttière par laquelle l'air s'éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-sifflante/#i_17720

SLAVES

  • Écrit par 
  • Denise EECKAUTE, 
  • Paul GARDE, 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 22 527 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les consonnes »  : […] L'histoire du consonantisme slave est caractérisée essentiellement par un grand nombre de phénomènes de palatalisation, c'est-à-dire de déplacement du point d'articulation de nombreuses consonnes sous l'effet de phonèmes palataux (voyelles antérieures ou semi-consonne j ) qui les suivent ou, plus rarement, qui les précèdent. Ce phénomène explique l'apparition dans les langues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves/#i_17720

SONORE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 170 mots

On appelle « consonne sonore », ou voisée, les consonnes dont l'articulation comporte la mise en vibration des cordes vocales sous la pression de l'air expulsé des poumons. Les voyelles sont par définition toujours voisées. Le trait de sonorité peut être pertinent pour certaines consonnes dans certaines langues, notamment en français. Ainsi, c'est l'opposition sourde/sonore qui permet de distingue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-sonore/#i_17720

SOURDE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 203 mots

On appelle « consonne sourde », ou non voisée, une consonne dont l'articulation ne comporte pas la mise en vibration des cordes vocales sous la pression de l'air expulsé des poumons. Le trait de sourdité permet d'opposer un certain nombre de consonnes à leurs homologues sonores. Ainsi, en français /p/, /t/, /k/, /f/, /s/, / / sont des phonèmes qui s'opposent respectivement à /b/, /d/, /g/, /v/, /z […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-sourde/#i_17720

SPIRANTE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 119 mots

On appelle « spirantes » les consonnes dont l'articulation comporte le passage de l'air dans un chenal resserré. Certains phonéticiens veulent les distinguer des fricatives, dont elles sont voisines par l'aspect relâché de l'articulation, qui peut parfois aller jusqu'à la disparition presque totale de la consonne. C'est le cas de la spirante pour les [ð] en espagnol, dans cada […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-spirante/#i_17720

VIBRANTE CONSONNE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 237 mots

On appelle « consonne vibrante » une consonne dans l'articulation de laquelle intervient la vibration d'un organe quelconque de la phonation (mais, le plus souvent, la pointe de la langue ou la luette : on parle alors respectivement de consonne apicale ou de consonne uvulaire). On distingue entre les vibrantes à un seul battement, articulées avec une sorte d'occlusion au niveau de la pointe de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consonne-vibrante/#i_17720

VOIX, physiologie

  • Écrit par 
  • Jean ABITBOL, 
  • Bernard VALLANCIEN
  •  • 4 685 mots

Dans le chapitre « La parole et la voix »  : […] Le vibrateur laryngé de par sa nature et son fonctionnement n'engendre pas des ondes sinusoïdales, mais se comporte comme un générateur de signaux rectangulaires. Si l'ouverture glottique s'établit progressivement, la fermeture est toujours un accolement brutal des muqueuses des lèvres vocales. On obtient ainsi des impulsions successives, dont la fréquence détermine le son fondamental. Ce son de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voix-physiologie/#i_17720


Affichage 

Consonnes

tableau

Consonnes de la langue arabe 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Consonnes en position initiale de mots

tableau

Consonnes apparaissant en position initiale de mots 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Langue polonaise : les phonèmes consonantiques

tableau

Les phonèmes consonantiques polonais 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Occlusives

tableau

Les occlusives d'après leurs caractères articulatoires 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système des consonnes

tableau

Système des consonnes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Systèmes consonantiques du russe et du slovène

tableau

Systèmes consonantiques du russe qui a 32 consonnes et du slovène qui en a 23 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Phonologie de Jakobson

dessin

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Consonnes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Consonnes en position initiale de mots
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Langue polonaise : les phonèmes consonantiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Occlusives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Système des consonnes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Systèmes consonantiques du russe et du slovène
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Phonologie de Jakobson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin