CONSERVES ALIMENTAIRES

APPERT NICOLAS (1749-1841)

  • Écrit par 
  • Christian GAUSSEN
  •  • 339 mots

Fils d'aubergistes de Châlons-sur-Marne, Nicolas Appert quitte sa famille à onze ans pour apprendre le confisage (art de conserver par l'acide, la graisse, le sucre ou le sel), d'abord par la pratique dans les caves à champagne, puis dans une brasserie. Élève officier de bouche à la cour de Rhénanie, il approfondit ses connaissances sur l'alimentation. Après la mort de son père, il s'établit à Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-appert/#i_95647

LÉGUMES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves PÉRON
  •  • 7 076 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Légumes transformés »  : […] Les légumes transformés, ou légumes d'industrie, sont des aliments de commodité pour l'aval de la filière, notamment les consommateurs. Nous les classerons selon leur importance économique : – les légumes appertisés (improprement appelés légumes de conserve), conditionnés en boîtes métalliques ou en bocaux. Tous les légumes peuvent être appertisés à l'exception des cucurbitacées telles que le con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legumes/#i_95647

LE LIVRE DE TOUS LES MÉNAGES (N. Appert)

  • Écrit par 
  • Paul FOURNIER
  •  • 278 mots

En publiant Le Livre de tous les ménages, ou l'Art de conserver pendant plusieurs années toutes les substances animales et végétales , le Français Nicolas Appert (Châlons-sur-Marne, 1749-Massy, 1841) retrace les expériences qu’il mène depuis une vingtaine d’années, d'abord dans la cuisine de sa confiserie à Paris, puis dans ses ateliers successifs d'Ivry-sur-Seine, de Massy e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-livre-de-tous-les-menages/#i_95647

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  La pêche, une ressource d'avenir »  : […] Les populations indigènes associent traditionnellement l'agriculture et la petite pêche dans le lagon et autour du récif-barrière, là où il y a une vie importante, tandis que les eaux bleues du plein océan aux latitudes tropicales sont finalement très pauvres. Cela fournit un complément alimentaire important et, occasionnellement, du poisson frais à vendre. Il s'y ajoute l'apport de quelques pêch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-humaine/#i_95647