CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historique

Ce projet de conservatoire a été initié au sein de la Société pour l'étude et la protection de la nature en Bretagne (S.E.P.N.B.), appelée depuis 1998 Bretagne vivante, par quelques militants qui dressaient le constat de la disparition des plantes sauvages sans que rien ne soit entrepris pour les préserver. La création d'un jardin botanique à vocation scientifique et éducative entièrement consacré aux plantes sauvages en danger d'extinction est lancée et se concrétise en 1975 avec le soutien de la communauté urbaine de Brest et du ministère de l'Environnement.

La structure associative initiale est devenue en 1987 un établissement public créé sous la forme d'un syndicat mixte qui réunit aujourd’hui Brest métropole océane (anciennement communauté urbaine de Brest), le conseil régional de Bretagne, le conseil général du Finistère et l'université de Bretagne occidentale. Depuis 1990, il bénéficie du titre de Conservatoire botanique national. Cet agrément est attribué par le ministère en charge de l’environnement pour une durée de cinq ans renouvelable.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Conservation de graines au Conservatoire botanique national de Brest

Conservation de graines au Conservatoire botanique national de Brest
Crédits : L. Ruellan/ CBN-Brest

photographie

Serre tropicale du Conservatoire botanique national de Brest

Serre tropicale du Conservatoire botanique national de Brest
Crédits : P. Péron/ CBN-Brest

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST  » est également traité dans :

PROTECTION DE LA NATURE - Mesures de conservation des espèces

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 8 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les conservatoires botaniques »  : […] La France dispose de conservatoires botaniques nationaux couvrant une large partie du territoire. Ce sont des établissements agréés par l'État, dédiés à la connaissance et à la conservation du patrimoine de la flore sauvage et des habitats naturels. Leurs missions et les conditions de leur exercice sont fixées par le Code de l'environnement. Il en existe huit : sept en métropole et un à l'île de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Luc GUIHARD, « CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/conservatoire-botanique-national-de-brest/