CONJONCTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'observation et la prévision conjoncturelles

Pour observer, expliquer et prévoir, la conjoncture dispose de moyens d'observation et de modèles pour l'interprétation et la prévision. La prévision cependant reste un art difficile qui ne saurait être complètement assimilé à une technique formelle.

L'observation conjoncturelle

Parce que la conjoncture privilégie le présent, l'observation des faits conjoncturels pose trois problèmes : le champ couvert par la statistique infra-annuelle est plus restreint que celui de la statistique annuelle ; son interprétation est plus difficile ; enfin les délais de production de la statistique font que le « présent » n'est jamais observé et doit être lui aussi prévu. La statistique infra-annuelle, mensuelle par exemple, demande plus de travail d'élaboration ; de plus, en raison de la prépondérance des statistiques administratives, en France comme à l'étranger, la périodicité annuelle qui correspond au budget est celle d'un grand nombre de sources statistiques. L'observation conjoncturelle se heurte donc à la rareté et à la qualité souvent plus médiocre des statistiques infra-annuelles existantes. En second lieu, la signification de ces mesures fréquentes est plus difficile à dégager. D'une part, les aléas ou irrégularités de toutes sortes qui apparaissent sont d'autant plus forts que la fréquence est élevée car les compensations dues à l'effet de moyenne n'ont pas le temps de se produire : la tendance des courbes peut en être masquée. Enfin, pour dégager cette tendance, il faut faire abstraction des variations saisonnières. Statistiques plus pauvres, aléas plus grands, variations saisonnières forment obstacle à la simple observation. En outre, les observations s'interrompent de deux à six mois avant la date présente en raison des délais d'obtention et de calcul des statistiques. Plus la période étudiée est récente, plus l'observation est rare, jusqu'à manquer presque totalement sur la période en cours. On a pu dire, dans ces conditions, que le problème central de la conjoncture est de « prévoir le présent », et l'expérience montre que [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages





Écrit par :

  • : maître de conférence à l'Ecole poly-technique, chef du service de la conjoncture à l'I.N.S.E.E.

Classification


Autres références

«  CONJONCTURE  » est également traité dans :

ANTICIPATIONS, économie

  • Écrit par 
  • Christian de BOISSIEU
  •  • 6 068 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Nature et mesure des anticipations »  : […] La distinction suggérée par Gunnar Myrdal (1933) entre l' ex ante (a priori) et l' ex post (a posteriori) est au cœur de la dynamique économique : il n'y a aucune raison pour que les prévisions coïncident exactement avec les variations effectives ; de l'écart constaté par les agents entre les deux types de grandeurs découlent des adaptations des comportements et les mouvements économiques. Plus […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Objets et méthodes

  • Écrit par 
  • Henri GUITTON
  •  • 6 469 mots

Dans le chapitre « Cinématique et conjoncture »  : […] Il y a une attitude scientifique intermédiaire entre la statique et la dynamique ; c'est la cinématique. On appelle ainsi, en mécanique, l'étude des mouvements, abstraction faite des forces qui les engendrent. Sans doute peut-on concevoir une cinématique économique abstraite dans un temps que se donne l'esprit. C'était par exemple le circuit imaginé par les physiocrates dans le fameux tableau éco […] Lire la suite

EXPANSION ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 3 682 mots

Dans le chapitre « Le phénomène de la surchauffe »  : […] L'expansion est un processus qui peut s'amortir de lui-même avant que le plein emploi de la main-d'œuvre ne soit atteint ou que le potentiel de formation du capital correspondant à la capacité d'épargne au niveau de revenu de plein emploi ne soit entièrement mobilisé. C'est là une hypothèse qui correspond aux analyses de la théorie générale de Keynes. À l'époque contemporaine, néanmoins, c'est bea […] Lire la suite

INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel REMPP
  •  • 574 mots

Le développement de la statistique démographique, économique et sociale conduit tout naturellement à celui des services correspondants ; selon les pays, le système statistique est plus ou moins décentralisé, plus ou moins limité à la seule production statistique ou orienté davantage vers la prévision et la planification. Créé en 1946, l'Institut national de la statistique et des études économiques […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les causes structurelles des crises »  : […] Depuis le début des années 1990, le Japon a connu trois crises d'origines différentes. La première, pendant les années 1992-2002, a été déclenchée par l'éclatement des bulles spéculatives boursières et immobilières à la suite du durcissement de la politique monétaire à partir de mai 1989. La récession de 2008-2009 a été la conséquence du ralentissement de la demande mondiale, qui a fait suite à la […] Lire la suite

RÉCESSION

  • Écrit par 
  • Bernard DUCROS
  •  • 2 767 mots

Le terme de récession désigne un certain type de conjoncture. Il caractérise, dans le mouvement général de l'activité économique, une phase de ralentissement succédant à une phase d'expansion. À la différence de la dépression, la récession n'implique pas une chute apparente et durable des indices du niveau de l'activité ; elle se traduit le plus souvent par une simple inflexion de la croissance é […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

26 mars 2018 • France • Annonce d’un déficit public inférieur à 3 p. 100 du PIB.

de Maastricht de février 1992. Ce résultat dû à l’amélioration de la conjoncture économique ouvre la voie à une sortie de la France de la procédure de déficit excessif ouverte contre elle depuis 2009 par la Commission européenne.  [...] Lire la suite

15-28 octobre 2014 • Union européenne • Examen des projets de budget des États de la zone euro.

. la réduction du déficit structurel – hors effet de la conjoncture – de la France pour 2015, contre 0,2 p. 100 dans la précédente version de son projet de budget. Cet effort satisfait l'exigence à laquelle sont soumis les pays en déficit excessif. Le 28 novembre, la Commission validera les budgets 2015 [...] Lire la suite

14-19 août 2014 • France • Deuxième trimestre consécutif de stagnation économique.

“. [...] Ce n'est pas parce que la conjoncture est difficile en France et en Europe que nous devons y renoncer. Au contraire, nous devons aller plus vite et plus loin. [...] Je veux accélérer les réformes. » Dans le même temps, il « considère que le rythme de la consolidation budgétaire en Europe doit être adapté à la situation exceptionnelle qui est caractérisée par une faible croissance et surtout par une très basse inflation ».  [...] Lire la suite

1er-21 juillet 2008 • Union européenne - France • Inauguration de la présidence française de l'U.E.

Le 1er, la France prend pour six mois la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne dans un contexte marqué par le non irlandais, en juin, à la ratification du traité de Lisbonne et par une conjoncture économique difficile. Les priorités affichées de Paris [...] Lire la suite

8 avril 1999 • Union européenne • Baisse du principal taux directeur de la Banque centrale.

, depuis son introduction, près de 10 p. 100 de sa valeur par rapport au dollar. Destinée à stimuler la croissance, la diminution du taux directeur constitue une reconnaissance de la conjoncture économique morose que traversent les pays de l'Union. Cette décision ne devrait pas, selon le président de la B.C.E., Wim [...] Lire la suite

24 février 1998 • France • Publication des résultats du commerce extérieur pour 1997.

en 1996. Bénéficiaire depuis 1992 grâce à la conjoncture, et notamment en raison de la faiblesse de la demande intérieure, le commerce extérieur paraît à présent, alors que la reprise s'amorce, structurellement excédentaire. Cette compétitivité commerciale retrouvée ne permet toutefois à la France que de stabiliser ses parts de marché relatives en volume à 8,4 p. 100 au sein des pays de l'O.C.D.E.  [...] Lire la suite

3-25 mai 1993 • Allemagne • Grève des métallurgistes dans les Länder de l'Est.

des rémunérations en 1993, alors que le patronat n'entend pas dépasser 9 p. 100 en raison de la faible productivité des industries de l'Est et de la mauvaise conjoncture économique. I.G. Metall voit dans cette rupture d'un accord salarial de branche l'illustration de l'érosion du modèle social allemand [...] Lire la suite

21 mars - 2 avril 1993 • France • Victoire de l'opposition aux législatives, Édouard Balladur Premier ministre, Philippe Séguin président de l'Assemblée nationale.

du pouvoir, de l'augmentation du taux de chômage – la barre symbolique des trois millions de chômeurs en données corrigées est dépassée au mois de février –, d'une conjoncture économique internationale défavorable, et des « affaires ». Dotée d'un programme très prudent, l'opposition bénéficie de l'effet [...] Lire la suite

9-10 novembre 1992 • C.E.E. • Réduction des programmes spatiaux.

Les 9 et 10, les ministres de l'Europe spatiale se réunissent à Grenade pour arrêter le nouveau plan à long terme (1993-2000) de l'Agence spatiale européenne (E.S.A.). Chaque participant tente de concilier un souci d'économies dicté par la conjoncture avec la défense de son industrie spatiale [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe NASSE, « CONJONCTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conjoncture/