CONFRÉRIE

CONFRÉRIES DE MÉTIER

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 391 mots

Groupements constitués à la fin du Moyen Âge ( xiv e et xv e siècle en général) dans le cadre des diverses manifestations de la solidarité entre égaux qui tendait à remplacer les liens de protection caractéristiques de l'époque féodale. Les confréries organisaient la vie religieuse des membres d'un métier (corporation, guilde, métier juré, mais aussi métier libre) et assuraient en particulier au […] […] Lire la suite

CONFRÉRIES MUSULMANES

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 1 554 mots

Dans le chapitre « La voie vers Dieu »  : […] Ces associations religieuses sont appelées en arabe t'ariqā (pluriel : t'uruq ), c'est-à-dire « voie », « chemin du voyage vers Dieu », bien que ce mot désigne plus exactement l'ensemble des rites d'entraînement spirituel proposés par les diverses congrégations. Le mot français « confréries » est employé par analogie, car les affiliés portent le nom d'ikhwān , vulgairement khouān (« frères »). Le […] […] Lire la suite

INITIATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 7 153 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les initiations religieuses »  : […] Les initiations tribales comprennent certes toujours des éléments religieux ; mais il existe, à côté, dans bien des sociétés, des confréries spécialisées (ou des sociétés secrètes) dans lesquelles on entre par une initiation particulière. Ici, le passage n'est plus du statut d'enfant au statut d'adulte, mais du domaine profane au domaine sacré. Bien entendu, on y retrouve le même schéma (il s'agi […] […] Lire la suite

MAÎTRES CHANTEURS ou MEISTERSINGER

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 342 mots

Confréries citadines de poètes compositeurs (en allemand Meistersinger ) en général artisans de profession, les maîtres chanteurs appartiennent à la bourgeoisie et cultivent encore, au xv e et au xvi e siècle, la tradition de chant monodique des Minnesänger du xiii e et du xiv e siècle. Héritiers eux-mêmes des troubadours et des trouvères français, les Minnesänger étaient parvenus, après une p […] […] Lire la suite

PASOS, sculpture

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 982 mots

On désigne du nom de pasos , les statues isolées ou les groupes de statues portés à dos d'homme au cours des processions de la semaine sainte en Espagne. On a discuté sur l'étymologie du terme. Deux hypothèses sont avancées : ce sont des pasos soit parce qu'ils passent, soit parce qu'ils évoquent la Passion du Christ. Le destin de ces images sacrées est lié aux confréries, c'est-à-dire aux associa […] […] Lire la suite

VENISE LES SCUOLE DE

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 1 126 mots

Institutions typiquement vénitiennes, les scuole sont des confréries d'entraide et de bienfaisance, parmi lesquelles on distinguait les scuole grandi , les plus importantes, les plus actives et les plus riches. Elles apparaissent dès le xiii e siècle : la plus ancienne, Sainte-Marie-de-la-Charité, a été fondée en 1260, celle de Saint-Jean-l'Évangéliste l'année suivante. La République encourageai […] […] Lire la suite