CHAISE CONFORMATION

CONFORMATIONS, chimie

  • Écrit par 
  • Jacques GORÉ
  •  • 3 339 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Systèmes polycycliques saturés »  : […] Les systèmes polycycliques naturels contiennent souvent uniquement des noyaux cyclohexane et cyclopentane. Les conformations de plus grande stabilité sont toujours celles où la majorité des cycles peut adopter une conformation chaise. C'est le cas de la trans -décaline (23) et aussi des stéroïdes à jonctions normales (toutes trans ) comme le cholestane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conformations-chimie/#i_27845

CYCLANES & CYCLÈNES

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONIA
  •  • 1 914 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Stéréo-isomérie et structure »  : […] On rencontre dans ces composés tous les types d'isomérie : l'isomérie cyclanique chez les cyclanes simples au moins disubstitués, par exemple les cis et trans-p -menthanes (1 et 2), ou chez les composés bicycliques, telle la décaline qui est connue sous deux formes cis (5) et trans (6) ; l'isomérie éthylénique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyclanes-et-cyclenes/#i_27845

HASSEL ODD (1897-1981)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 403 mots

Chimiste norvégien né et mort à Oslo. Après ses études à l'université d'Oslo, Odd Hassel va à l'Institut Kaiser-Wilhem de Berlin s'initier à la cristallographie par diffraction des rayons X. Il y soutient son doctorat en 1924 et bénéficie ensuite, pendant un an, d'une bourse Rockefeller obtenue grâce à la recommandation de Fritz Haber. En 1925, il retourne en Norvège enseigner à l'université d'Osl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/odd-hassel/#i_27845

STÉRÉOCHIMIE - Stéréochimie organique

  • Écrit par 
  • Henri B. KAGAN, 
  • Charles PRÉVOST
  •  • 14 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Conformation des cycles hexagonaux »  : […] Si l'on considère la forme chaise, généralement la plus stable, on remarque que les liaisons émanant du cycle sont pour six d'entre elles (1, 2, 3, 4, 5, 6) sensiblement dans le plan moyen du cycle, tandis que les six autres (7, 8, 9, 10, 11, 12) sont sensiblement parallèles entre elles et perpendiculaires à ce plan moyen (28) . Les premières s'appellent liaisons équatoriales ( e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stereochimie-stereochimie-organique/#i_27845

STÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET, 
  • Daniel PHILIBERT
  •  • 7 595 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Structure stéréochimique »  : […] L' établissement de la structure des stéroïdes, avec sa stéréochimie précise, est l'aboutissement de recherches menées pendant plusieurs décennies. Les principales étapes furent la détermination, en 1888, par F. Reinitzer, de la formule brute du cholestérol, et sa confirmation vingt ans plus tard ; la proposition, dans les années 1920, par A. Windaus et H. Wieland, de structures développées planes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/#i_27845