RIO + 20 CONFÉRENCE DE (2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les océans

C'est le plus grand sujet de frustration de cette conférence qui, au cours de sa phase préparatoire, prétendait vouloir adopter un « agenda bleu ». Beaucoup espéraient obtenir un accord de principe pour lancer la négociation portant sur l'application de la Convention du droit de la mer au domaine de la haute mer (eaux internationales). Le principe en figurait dans le projet de texte que le Brésil avait élaboré en vue de la séquence finale de la conférence. Mais l'opposition des États-Unis, du Venezuela, du Japon et de la Russie ont fait échouer ce processus. Seule une date limite, 2014, a été fixée pour prendre une décision sur ce sujet sensible.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : conseiller auprès de la direction de l'Institut du développement durable et des relations internationales

Classification

Pour citer l’article

Lucien CHABASON, « RIO + 20 CONFÉRENCE DE (2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-rio-20/