RIO + 20 CONFÉRENCE DE (2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La gouvernance internationale du développement durable

Pour ce thème, il a été envisagé de créer un Forum intergouvernemental de haut niveau politique auprès du Conseil économique et social des Nations unies. Il aurait vocation à remplacer la Commission du développement durable, dont l'échec est patent. Il revient à l'A.G.N.U. de préciser le format et le mandat de cette instance.

Concernant le pilier environnemental du développement durable, le principe d'un renforcement du Programme des Nations unies pour l'environnement (P.N.U.E.) a été accepté avec déploiement possible de moyens financiers. Toutefois, le mandat et la capacité de coordination du P.N.U.E. resteraient inchangés. L'offensive de l'Union européenne visant à transformer le P.N.U.E. en une agence spécialisée (O.N.U.E., pour Organisation des Nations unies de l'environnement) n'a donc pas abouti malgré plusieurs années d'efforts diplomatiques.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : conseiller auprès de la direction de l'Institut du développement durable et des relations internationales

Classification

Pour citer l’article

Lucien CHABASON, « RIO + 20 CONFÉRENCE DE (2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-de-rio-20/