CONFÉDÉRATION DU RHIN

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « L'économie nationale et ses fluctuations »  : […] Le développement de l'industrie et des transports ne va pas sans l'organisation d'un marché financier. L'unité monétaire est pratiquement assurée par la convention de 1857 qui, au-dessus des monnaies des États, crée le thaler d'union, équivalent au thaler prussien. Les premiers grands établissements de crédit datent de ces années : Darmstädter Bank en 1853, Diskontogesellschaft en 1856. La Bourse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_10777

APPIANI ANDREA (1754-1817)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 512 mots

Parmi les représentants majeurs du néo-classicisme, on doit à coup sûr compter Andrea Appiani. Aux côtés d'un Giani, plus tendu et brutal, d'un Camuccini, plus maniérisant, Appiani est en Italie dans la lignée de Mengs et d'Angelica Kauffmann le représentant d'un art où le retour à l'antique passe, entre autres, par une méditation des classicismes, de celui du Raphaël de la Farnésine à celui de Po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-appiani/#i_10777

BAVIÈRE

  • Écrit par 
  • Michel EUDE
  • , Universalis
  •  • 3 152 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La Bavière dans la Confédération du Rhin (1806-1813) »  : […] Le nouveau royaume devient la pièce maîtresse de l'Allemagne napoléonienne. Il s'agrandit en 1810 de Salzbourg et de Berchtesgaden, de Ratisbonne et de Bayreuth. À l'alliance politique s'ajoutent des liens familiaux, par le mariage d'Eugène de Beauharnais avec la princesse Augusta, fille de Max-Joseph. Sous l'impulsion du ministre Montgelas, qui applique les méthodes du despotisme éclairé, la Bav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baviere/#i_10777

EMPIRE (PREMIER)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 7 976 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La troisième coalition »  : […] Napoléon songeait-il sérieusement à envahir l'Angleterre lorsqu'il massait sur le littoral cent cinquante mille hommes dont le quartier général était établi au camp de Boulogne ? L'entreprise ne pouvait réussir que si l'empereur s'assurait la maîtrise de la Manche pendant six jours. Mais les manœuvres de diversion tentées par Villeneuve échouèrent. En revanche, l'Angleterre réussit à s'assurer l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-premier/#i_10777

NAPOLÉON Ier BONAPARTE (1769-1821) empereur des Français (1804-1814 et 1815)

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT
  • , Universalis
  •  • 8 302 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La guerre avec la Grande-Bretagne »  : […] De 1803 à 1805, les Britanniques furent les seuls adversaires de Napoléon. Celui-ci se lança de nouveau dans la préparation d'une invasion, avec cette fois plus de conviction. Près de deux mille navires furent rassemblés entre Brest et Anvers, et la Grande Armée fut regroupée au camp de Boulogne (1803). Le problème restait cependant le même qu'en 1798 : pour traverser la Manche, la France devait m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/napoleon-ier-bonaparte/#i_10777

SAINT EMPIRE ROMAIN GERMANIQUE

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 3 817 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La mort sans gloire »  : […] Bien qu'ils ne soient pas parvenus à restaurer la puissance et la cohésion impériales, les Habsbourg ne renoncèrent pas pour autant à tirer parti des préséances que leur conféraient leur titre et des relations entretenues grâce à lui pour jouer un rôle éminent dans les affaires allemandes. Ils comptèrent surtout, pour réaliser cette ambition, sur l'appui des princes électeurs et des princes cathol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-empire-romain-germanique/#i_10777

ALLEMAGNE, histoire, de 1806 à 1945 - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 182 mots

1806 Création de la Confédération du Rhin, sous influence française. Fin du Saint Empire romain germanique. 1815 Congrès de Vienne : création de la Confédération germanique. 1828-1834 Formation d'un Zollverein allemand (union douanière) excluant l'Autriche, par conclusions de traités entre la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-reperes-chronologiques/#i_10777


Affichage 

Premier Empire

carte

L'Empire napoléonien à son apogée en 1811-1812 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Premier Empire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte