CÔNE, botanique

GYMNOSPERMES

  • Écrit par 
  • Sophie NADOT, 
  • Hervé SAUQUET
  •  • 4 005 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Cycadales »  : […] Ce groupe d’environ 300 espèces (10 genres), également appelé Cycadophytes (en latin Cycadophyta), rassemble des plantes ligneuses, parfois arborescentes, toutes dioïques (pieds mâles et pieds femelles) et distribuées dans les zones tropicales du globe. L’appareil végétatif (ensemble des organes non reproducteurs d’une plante) est constitué d’un axe non ramifié le plus souvent assez court, portan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gymnospermes/#i_93111

PINALES

  • Écrit par 
  • Jean LEPOUSÉ
  •  • 1 985 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Morphologie et anatomie »  : […] Le sapin porte deux types de rameaux : sur les rameaux stériles, les feuilles, dont la base est tordue de façon caractéristique et l'extrémité échancrée ou même bifide, persistent trois ou quatre ans ; elles sont insérées directement sur les rameaux et disposées de part et d'autre dans un plan horizontal (disposition pectinée) ; leur face inférieure est caractérisée par deux bandelettes blanches a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinales/#i_93111


Affichage 

Cône de sapin pectiné

dessin

Schéma d'un jeune cône de sapin pectiné Le cône est assimilé à une inflorescence ; l'« écaille » résulterait de la contraction d'un axe secondaire portant deux feuilles ovulifères (les ovules) et une feuille stérile (le sommet de l'écaille) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cycas (cônes mâles)

photographie

Ici Cycas revoluta Thunb, le cycas du Japon (famille des Cycadaceae) Cette espèce arborescente est dioïque, c'est-à-dire que chaque individu est soit femelle soit mâle Le stipe, tronc recouvert de cicatrices foliaires, est terminé par une couronne de feuilles pennées 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Douglas (cônes)

photographie

Jeunes cônes du douglas vert (Pseudotsuga douglasii), arbre originaire d'Amérique de l'Ouest, montrant les bractées trifides dépassant des écailles 

Crédits : Gary Braasch/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Écaille

dessin

Ecaille fertile du cône femelle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pommes de pin

photographie

Pommes de pin (Pinus ponderosa

Crédits : Michael Orton/ Stone/ Getty Images

Afficher

Structure du cône et ontogenèse

dessin

Interprétation de la structure du cône et résumé de son ontogenèse L'épimatium résulte de la concrescence entre les préfeuilles et l'axe A2 ; le pied se constitue par concrescence de l'axe A1 avec les feuilles F3 et F4 dont l'une, F3, est la bractée de l'axe A2 (d'après C... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Structure du cône femelle

diaporama

Structure du cône femelle des Cupressales L'axe A1 du cône porte des bractées qui axillent des écailles ovulifères Ces écailles portent un seul ou une série d'ovules La bractée et l'écaille peuvent être intimement soudées ; elles restent toutefois identifiables par leur vascularisation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cône de sapin pectiné
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cycas (cônes mâles)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Douglas (cônes)
Crédits : Gary Braasch/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Écaille
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Pommes de pin
Crédits : Michael Orton/ Stone/ Getty Images

photographie

Structure du cône et ontogenèse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Structure du cône femelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama