CONDUITE, psychologie

AGRESSION (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 899 mots

L’agression est définie comme un comportement qui vise à blesser intentionnellement un individu motivé à se soustraire à ce traitement. Les recherches conduites sur les formes et fonctions du comportement agressif ont mobilisé des méthodologies extrêmement variées (statistiques publiques judiciaires et policières, enquêtes de victimation ou de délinquance autoreportée, observations, tests cogniti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agression-psychologie-sociale/#i_24627

ASPIRATION NIVEAU D', psychologie

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 157 mots

Notion utilisée par Kurt Lewin pour l'analyse de l'influence du succès et de l'échec sur les conduites. On ne peut parler de succès et d'échec pour un individu que par rapport à un but qu'il s'est fixé, par rapport à un niveau de performance qu'il s'est donné comme objectif à atteindre : on appelle « niveau d'aspiration » ce but momentané par rapport auquel l'individu apprécie sa performance. On […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niveau-d-aspiration-psychologie/#i_24627

CONDITIONNEMENT

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 5 027 mots

Dans le chapitre « Le second système de signalisation »  : […] Le développement de la fonction symbolique et l'apparition du langage introduisent chez l'homme des formes de conduite d'une complexité et d'une richesse extrêmes, qu'il ne peut être question de ramener aux lois du comportement infraverbal. Très tôt, Pavlov fut attentif à la nécessité d'une distinction entre le système de stimuli conditionnables que constituent les excitants du monde extérieur e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conditionnement/#i_24627

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 390 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Typologie des conduites »  : […] K. Boulding a tiré de cette analyse la plus grande partie de ces concepts de base ; il a en particulier construit une typologie célèbre des conduites à l'égard d'autrui, qui éclaire bien l'utilité de sa démarche. Rappelons-la brièvement. Si on simplifie au maximum les attitudes possibles en les appelant amicales ou hostiles, on peut distinguer les types suivants : le yogi répond de manière toujou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conflits-sociaux/#i_24627

CONFORMISME (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michel CHAMBON, 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 1 022 mots

Le conformisme désigne le processus d'influence sociale par lequel une personne est amenée à aligner ses propres perceptions, croyances ou conduites sur celles d'un ensemble d'autres personnes. Commander la même boisson que ses amis lors d'une sortie, adopter les codes vestimentaires en usage dans son entourage professionnel, ou encore adhérer aux préjugés en vigueur dans son nouveau club sportif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conformisme-psychologie/#i_24627

DÉVELOPPEMENT SOCIAL, psychologie

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 1 872 mots

Dans le chapitre « Les conduites agressives »  : […] Par contraste, les conduites agressives sont négativement orientées vers autrui. Les premières agressions physiques se manifestent de la fin de la première année au début de la troisième en réponse à des situations de frustration ou de concurrence conflictuelle, la manipulation d’un jouet par exemple. Les attitudes d’opposition/défiance associées à des conduites agressives physiques directes sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-social-psychologie/#i_24627

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Dans le chapitre « Fonctions et limites de l’empathie »  : […] Les recherches en psychologie sociale et en neurosciences sociales appuient l’idée que le partage émotionnel et le souci de l’autre (deux composants de l’empathie) jouent un rôle central dans la motivation des conduites prosociales ainsi que dans le développement de la morale chez l’enfant. Mais ces relations sont loin d’être systématiques ou indépendantes de l’identité sociale des personnes, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empathie/#i_24627

ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

  • Écrit par 
  • Philippe MALRIEU
  •  • 5 482 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De 6 à 12 ans »  : […] Ce qui frappe à cet âge, c'est la programmation minutieuse des conduites dans le travail. Activité normée, forcée, sanctionnée, celui-ci vise à constituer en l'enfant des méthodes et des savoirs à valeur sociale. En apparence, la socialisation consiste donc en un modelage par conditionnement, en vue d'amener la différenciation – des lettres, des mots, des opérations... – et les synthèses : rédact […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-socialisation/#i_24627

ENGAGEMENT

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE, 
  • Jacques LECARME, 
  • Christiane MOATTI
  •  • 11 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'engagement comme conduite »  : […] La conduite d'engagement est un type d'attitude qui consiste à assumer activement une situation, un état de choses, une entreprise, une action en cours. Elle s'oppose aux attitudes de retrait, d'indifférence, de non-participation. Elle doit, bien entendu, se traduire par des actes, mais, en tant que conduite, elle ne s'identifie à aucun acte particulier, elle est plutôt un style d'existence, une f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engagement/#i_24627

SENTIMENT

  • Écrit par 
  • Olivier REBOUL
  •  • 3 550 mots

Dans le chapitre « Valeur et vérité du sentiment »  : […] Dans quelle mesure pouvons-nous nous fier à nos sentiments, discerner leur valeur positive ? À l'encontre des psychologues, qui font du sentiment le reflet passif d'ébranlements intellectuels ou corporels, « une image dans une glace », Pierre Janet a voulu donner une interprétation fonctionnelle du sentiment, qu'il définit comme une réaction utile, une conduite secondaire qui vient modifier la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sentiment/#i_24627

GROUPE DYNAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Didier ANZIEU
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « La perspective lewinienne »  : […] Kurt Lewin applique le principe de la Gestalttheorie (psychologie de la forme) à l'étude des groupes. Le groupe est un tout qui ne se réduit pas à la somme de ses parties. Il constitue avec son entourage immédiat une structure dynamique (un champ), dont les principaux éléments sont les sous-groupes, les membres, les canaux de communication, les barrières, et dont Lewin a essayé de donner une repr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-de-groupe/#i_24627

GUSTATION

  • Écrit par 
  • Matty CHIVA
  •  • 4 811 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le réflexe gusto-facial »  : […] Le réflexe gusto-facial (R.G.F.) est un phénomène singulier, déclenché par des stimulations sapides supraliminales. Il a été décrit pour la première fois par un psychologue de l'enfant, Preyer (1887) ; complètement oublié ensuite, il a été redécouvert et étudié systématiquement par J. Steiner (1973), qui fournit des précisions sur ce phénomène : dès les premiers moments de la vie, le nouveau-né […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustation/#i_24627

INCIVILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 4 278 mots

Dans le chapitre « Civilité et incivilité »  : […] Encyclopédies et dictionnaires font bien voir ce qu'est l'incivilité : l'oubli des convenances et du savoir-vivre, des paroles et des actions dénotant une absence de courtoisie. Est donc dit incivil celui qui n'observe pas les usages et dont le comportement est grossier, violent, brutal. En ce sens, l'incivil est incivilisé, et l'incivilisation a été caractérisée, au début du xix e  siècle, par Jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incivilite/#i_24627

JEU - Le jeu chez l'enfant

  • Écrit par 
  • Jean CHATEAU
  •  • 5 483 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le jeu animal et le jeu de l'enfant »  : […] On pourrait penser que le jeu de l'enfant continue seulement le jeu des petits animaux. C'est ce qu'ont cru des auteurs comme K. Groos. Mais le premier possède une qualité spéciale qu'ignore le second : c'est le jocus , le badinage, toujours placé sous le signe du « comme si ». C'est pourquoi ce jeu-là, s'il rappelle des traits psychiques présents chez l'animal, révèle aussi autre chose. Les peti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-le-jeu-chez-l-enfant/#i_24627

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le marxisme et les problèmes philosophiques du langage »  : […] Le marxisme a été longtemps hostile, et à certains égards le reste, à l'idée d'une philosophie séparée où le langage serait traité comme une réalité se suffisant à elle-même. La liaison du langage avec d'autres phénomènes non linguistiques y est plus fortement soulignée qu'ailleurs ; c'est pourquoi les problèmes classiques du marxisme demeurent ceux du rapport de la praxis et de la théorie, de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_24627

LEWIN KURT (1890-1947)

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 2 089 mots

Dans le chapitre « L'univers psychologique »  : […] Intimement solidaire d'une œuvre expérimentale progressivement étendue de la personnalité aux groupes restreints et, de là, aux sociétés réelles, l'entreprise théorique conçue par Lewin aux environs de 1920 s'est en effet donné pour fin de garantir aux sciences de l'homme non seulement la rigueur de leur méthodologie, mais aussi la spécificité de leur objet, gage de leur fécondité dans les secteu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-lewin/#i_24627

MCDOUGALL WILLIAM (1871-1938)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 932 mots

Psychologue anglais, émigré aux États-Unis à l'époque où y fleurissait le béhaviorisme ; William McDougall s'intéressa à de multiples domaines allant de la psychologie sociale à l'étude de la vision des couleurs, à la psychiatrie, à la biologie du comportement et même, vers la fin, aux phénomènes supranormaux. Il représente un courant psychologique pénétré par la notion de dynamisme vital. À trave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-mcdougall/#i_24627

MOTIVATION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Céline DARNON
  •  • 1 051 mots

La motivation peut être définie comme le processus psychologique responsable du déclenchement, du maintien, de l’entretien ou de la cessation d’une conduite. Elle est en quelque sorte la force qui pousse à agir et penser d’une manière ou d’une autre. Ainsi, le recours au concept de motivation s’avère particulièrement utile pour comprendre les cognitions et comportements dans bien des champs de l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motivation-psychologie/#i_24627

PERMANENCE DE L'OBJET, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 218 mots

L'expression « permanence de l'objet » est due à Jean Piaget. Il l'a proposée dans les années 1940 pour rendre compte de tout un ensemble d'observations que ses travaux relatifs à la psychogenèse de l'enfant lui avaient fait découvrir. Piaget montra que le nourrisson doit stabiliser un univers pratique (sensori-moteur) cohérent. À la naissance et pendant quelques semaines, le nouveau-né existe dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permanence-de-l-objet-psychologie/#i_24627

PERSÉCUTION

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 4 143 mots

Persécuter, ce fut d'abord suivre ou poursuivre en justice ( persequi ), jusqu'au bout. Les persécutions du pouvoir romain contre les chrétiens et celles de l'Inquisition contre les hérétiques furent des actions judiciaires régulièrement menées. L'acharnement que peut mettre contre un homme l'appareil judiciaire – ceux qui le servent et ceux qui le déclenchent – a servi de modèle à une conduite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/persecution/#i_24627

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 218 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'optique clinique en psychologie »  : […] L' optique clinique est sans doute celle qui correspond le mieux à l'idée qu'on se fait communément d'une investigation psychologique. Elle s'applique en effet à des conduites « concrètes », c'est-à-dire telles que tout un chacun peut les observer dans la vie quotidienne (y compris les situations extrêmes) ; elle leur associe des « interprétations », dont la fonction est moins de dégager des liai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie/#i_24627

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’âge d’or du comportementalisme »  : […] C’est bien un fonctionnalisme radical qui émerge aux États-Unis au cours des années 1910 avec la figure de John Broadus Watson (1878-1958), fondateur de la nouvelle école béhavioriste américaine : dans un article de 1913, il rejette la psychologie introspective et déclare que la psychologie doit être strictement objective, laissant de côté les données subjectives ou les interprétations en termes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-psychologie/#i_24627

PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 2 567 mots

Dans le chapitre « La psychologie clinique comportementale »  : […] John B. Watson (1878-1958) est à l’origine du courant comportemental ( Behaviorism , 1925). Pour lui, la psychologie se définit comme la « science des comportements » et doit être objective et expérimentale. Il s’appuie sur les travaux de Pavlov sur le conditionnement répondant pour montrer comment les comportements peuvent être établis et renforcés. D’après Watson, le comportement humain s’élabo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-comportementale-et-cognitive/#i_24627

PSYCHOLOGIE DIFFÉRENTIELLE

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 4 662 mots

Dans le chapitre « Les évolutions »  : […] Depuis plusieurs décennies, en France sous l'influence de Maurice Reuchlin, la psychologie différentielle a profondément évolué. Elle a élargi son champ bien au-delà de ces conduites fortement intégrées et socialement intéressantes qui relèvent de l'intelligence et de la personnalité. Surtout la distinction tranchée entre une psychologie générale s'intéressant à un homme moyen, idéal, et négligea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-differentielle/#i_24627

PSYCHOLOGIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 4 474 mots

Dans le chapitre « Panorama historique »  : […] À partir de la seconde moitié du xix e  siècle, plusieurs penseurs européens édifient la psychologie des peuples, avec l’intention de démontrer combien la pensée individuelle et les comportements en groupe s’avèrent profondément façonnés par la société. La fondation, en 1860, d’une revue consacrée à la Völkerpsychologie ( Volk signifiant « peuple » dans la langue allemande) contribue alors à di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-sociale/#i_24627

RACISME

  • Écrit par 
  • Albert MEMMI
  •  • 3 451 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Motivations psychiques et sociales »  : […] Quoi qu'il en soit de l'extension du racisme, la généralité des conduites qu'il engendre à travers de nombreux groupes sociaux et la ténacité des opinions et des attitudes qu'il suscite prouveraient déjà qu'elles répondent à des motivations similaires, individuelles et collectives, puisqu'il existe un racisme tant individuel que collectif. Autrement dit, il faut rechercher les fonctions psychiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/racisme/#i_24627

RELATIONS INTERGROUPES

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 676 mots

L’étude des relations intergroupes s’intéresse aux aspects de l’interaction humaine qui impliquent des individus en tant qu’ils se perçoivent ou sont perçus comme membres d’une catégorie sociale. Cette dimension d’appartenance définit l’endogroupe, le groupe dont on est un membre, par opposition à l’exogroupe, le groupe auquel on n’appartient pas. Sur le plan des contenus, les travaux distinguent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-intergroupes/#i_24627

SKINNER BURRHUS FREDERIC (1904-1990)

  • Écrit par 
  • Pierre LECOCQ
  •  • 706 mots

Psychologue américain, un des maîtres de l'école béhavioriste, au sein de laquelle il occupe cependant une place particulière. Né en 1904, Skinner obtient son doctorat d'université en 1931 à Harvard. Dans sa thèse, il précise déjà la plupart des positions sur la psychologie qu'il défendra par la suite. Après avoir enseigné de 1936 à 1945 à l'université du Minnesota, puis de 1945 à 1947 à l'univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/burrhus-frederic-skinner/#i_24627

SOCIABILITÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 3 847 mots

Dans le chapitre « Sociabilité et société globale »  : […] La grande tradition sociologique, lorsqu'elle a pris en compte la question des formes du lien social, s'est attachée à mettre en relation types de sociabilité et phases historiques, en y ajoutant généralement un système d'évaluation qui s'appuyait sur une philosophie de l'histoire. C'est vrai d' Auguste Comte et de sa division de l'histoire de l'humanité en trois âges. C'est vrai de Karl Marx qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociabilite/#i_24627

WALLON HENRI (1879-1962)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 2 182 mots

Dans le chapitre « Les stades du développement de la personnalité »  : […] La psychologie de Wallon consiste, pour l'essentiel, en une théorie des stades de développement de la personnalité enfantine. La personnalité est une construction progressive, où se réalise l'intégration, selon des rapports variables, de deux fonctions principales : l' affectivité, d'une part, liée aux sensibilités internes et orientée vers le monde social, la construction de la personne ; l' int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-wallon/#i_24627