CONDUCTEURS ÉLECTRIQUES

BANDES D'ÉNERGIE THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 949 mots

Dans un atome isolé, les électrons se répartissent, en obéissant au principe de Pauli, entre des niveaux d'énergie bien déterminés, pratiquement sans largeur. Quand on rapproche par la pensée N atomes (avec N  ∼ 10 23 ) pour construire un solide et qu'on oublie l'interaction entre les atomes, on est en droit de dire que chaque niveau atomique d'énergie ε i donne naissance à N niveaux équivalents […] Lire la suite

CAVENDISH HENRY (1731-1810)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 1 847 mots

Dans le chapitre « Électrostatique et courant électrique »  : […] L'œuvre scientifique de Cavendish ne se limite pas à la chimie pneumatique. Doué d'une bonne culture mathématique, il a étudié avec bonheur les phénomènes électriques et dynamiques ; malheureusement, une grande partie de ses recherches sont demeurées inédites, jusqu'à ce que Maxwell attire l'attention des érudits sur ses manuscrits. C'est en se fondant sur le modèle newtonien de l'attraction qu' […] Lire la suite

ÉLECTRICITÉ - Histoire

  • Écrit par 
  • Jacques NICOLLE
  •  • 6 199 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Premières machines »  : […] Otto de Guericke (1602-1686), bourgmestre de Magdebourg, généralise le phénomène d'attraction par frottement à un grand nombre de corps (saphir, rubis, améthyste) ; il crée la première machine capable de produire de l'électricité (statique) au moyen d'un globe de soufre que l'on frottait alors qu'il était animé d'un mouvement de rotation autour d'un axe le traversant. Il tira de cet appareil des […] Lire la suite

ÉLECTRICITÉ - Lois et applications

  • Écrit par 
  • Jean-Marie DONNINI, 
  • Lucien QUARANTA
  •  • 4 779 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La conduction, les générateurs, la loi d'Ohm »  : […] Les charges présentes dans la matière sont plus ou moins liées. Dans le cas des métaux, on trouve un grand nombre d'électrons quasi libres de se déplacer à l'intérieur du matériau ; les métaux sont de bons conducteurs de l'électricité. Il existe à l'inverse des corps où les charges sont complètement liées, ce sont les isolants. Entre ces deux extrêmes, on trouve les semi-conducteurs (composés for […] Lire la suite

MATIÈRE (physique) - État solide

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 8 602 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Liaisons et propriétés physiques »  : […] Le mode de liaison influe naturellement sur la température de fusion, sur la dureté ou sur les conductivités électrique et thermique. Plus l'énergie de liaison est élevée, plus il est difficile de détruire l'ordonnancement des atomes. De ce point de vue, la liaison de Van der Waals est la moins forte et cela explique les faibles températures de fusion des solides de gaz rares (84 kelvins pour l’a […] Lire la suite

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre «  Les limites physiques aux circuits intégrés »  : […] À partir des trois éléments de base des circuits intégrés (transistor, résistance et condensateur), toutes les fonctions requises par « l'intelligence » informatique peuvent être réalisées (fig. 7) . Plus les éléments fabriqués seront de petite taille, plus on pourra en intégrer sur une seule puce. L'augmentation de la miniaturisation se traduit donc, depuis le milieu des années 1970, par une pui […] Lire la suite

POLYMÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 5 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Grandes classes de polymères »  : […] Polyéthylène . Hans von Pechmann (1850-1902) le prépara fortuitement par chauffage de diazométhane CH 2 N 2 en 1898. Ses collègues Eugen Bamberger (1857-1932) et Friedrich Tschirner caractérisèrent le composé blanc et cireux comme de composition (–CH 2 –) n . En 1933, le matériau fut redécouvert par Eric William Fawcett (1908-1987) et Reginald O. Gibson (1902-1983) dans un laboratoire anglais des […] Lire la suite

PRESSIONS PHYSIQUE & CHIMIE DES HAUTES

  • Écrit par 
  • Bernard LE NEINDRE, 
  • Boris OKSENGORN, 
  • Jacques ROMAND, 
  • Boris VODAR
  •  • 5 490 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Transitions isolant-conducteur »  : […] La compression d'une substance isolante ou semi-conductrice agit fortement sur l'évolution de sa structure électronique. En effet, les bandes d'énergie s'élargissent et se déplacent, quand la distance interatomique décroît, et, pour une pression donnée, il se produit un recouvrement de certaines de ces bandes, se traduisant par une délocalisation d'électrons, et donc par l'apparition de l'état co […] Lire la suite

SOUFRE

  • Écrit par 
  • Fernande CHATAGNER, 
  • René LECLERCQ, 
  • Noël LOZAC'H, 
  • Serge MASSON
  •  • 6 532 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Composés hétérocycliques sulfurés »  : […] Les atomes de soufre ou les groupes —SO— ou —SO 2 — peuvent être inclus dans des cycles saturés, et les composés ainsi obtenus sont en général tout à fait analogues, sauf dans le cas de petits cycles, aux composés non cycliques correspondants : sulfures, sulfoxydes, sulfones. Lorsque le soufre est engagé dans des cycles insaturés à caractère aromatique, ceux-ci présentent une stabilité particulièr […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le développement des communications à longue distance »  : […] C'est la mise au point de la triode (un tube à trois électrodes dans lequel on a fait le vide) en 1906 par l'Américain Lee de Forest qui, en permettant l'amplification des courants, va ouvrir la voie au développement des communications à longue distance sur le réseau téléphonique. Les premiers équipements de transmission munis de ces tubes à vide voient le jour à partir des années 1920. Ils perme […] Lire la suite

THERMOÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel ALAIS
  •  • 2 846 mots
  •  • 3 médias

Le passage du courant électrique dans les conducteurs s'accompagne de phénomènes thermiques. De façon plus générale, on rencontre toujours simultanément, dans les conducteurs ou aux jonctions des conducteurs, des phénomènes thermiques et des phénomènes électriques. Certains d'entre eux, tel l'effet Joule, ne dépendent pas du sens de passage du courant (il y a toujours dégagement de chaleur par ef […] Lire la suite


Affichage 

Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah

vidéo : Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah

vidéo

Tallal Mallah, physicien, nous définit d'abord ce qu'est un polymère d'un point de vue chimique et répond à quelques questions Quelles sont les propriétés des polymères conducteurs ? Comment le courant se propage-t-il dans ces matériaux ? Certains polymères produisent de la lumière,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah

Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo