CONCESSIONS ÉTRANGÈRES

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le territoire, un produit de l'histoire »  : […] Le territoire de la Chine se donne, dans l'histoire officielle, comme l'extension d'un monde chinois qui trouve son foyer originel dans le bassin moyen du fleuve Jaune dès le II e  millénaire avant J.-C. Plus largement, la Chine se veut le foyer de civilisation de l'Asie orientale dans la mesure où elle était elle-même l'ensemble du monde, « tout ce qui était sous le cie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_21930

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les « Boxeurs » »  : […] La victoire japonaise n'avait pas seulement précipité la crise chinoise. Elle avait aussi ouvert la voie aux ambitions des autres puissances en Chine, par le jeu de la « clause de la nation la plus favorisée », inscrite depuis 1842 dans tous les traités de la Chine avec l'Occident. Chacune des grandes puissances industrielles s'efforce alors, à l'exemple du Japon, d'obtenir de nouveaux avantages […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21930

EXTERRITORIALITÉ

  • Écrit par 
  • Patricia BUIRETTE
  •  • 675 mots

Fiction juridique selon laquelle certaines personnes ou certains biens sont réputés se trouver hors du territoire où ils se trouvent réellement et échappent de ce fait aux lois qui le régissent. L'exterritorialité a pris, dans l'histoire du droit international, plusieurs formes, dont certaines ont perdu tout caractère d'actualité. Curieusement, les premiers textes consacrant le privilège, pour des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exterritorialite/#i_21930

EXTRÊME-ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 4 246 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Jusqu'en 1890 : le régime des traités inégaux »  : […] Une première phase prend fin autour de 1890. De nouvelles expéditions entreprises contre la Chine par la France et l'Angleterre (deuxième et troisième guerres de l'Opium ) aboutissent au traité de Pékin, le 21 octobre 1860, qui limite considérablement la souveraineté de la Chine : ouverture de onze nouveaux ports dont Tianjin et Nankin, autorisation pour les navires de commerce de remonter le Yang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-extreme-orient/#i_21930

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 305 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Accords difficiles »  : […] Les projets britanniques furent exécutés au milieu des troubles. Le 13 août 1921 était intronisé comme roi d'Irak Fayçal Ibn Hussein ( Fayṣāl ibn Ḥusayn), prince de Hedjaz (Arabie Saoudite), fils du chérif de La Mecque. À ses côtés, il avait comme conseiller un homme qui allait lier son sort au régime monarchique et à la collaboration anglo-irakienne, Nouri Saïd (Nūrī al-Sa‘īd), compagnon de lut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak/#i_21930

IRAN - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 22 380 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le règne de Reza shah »  : […] Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la situation de l'Iran était proche de l'anarchie : dans le sud du pays, les Anglais avaient étendu leur contrôle et pensaient pouvoir imposer leur autorité au gouvernement de Téhéran grâce au traité du 9 août 1919 qui visait à instituer leur protectorat sur l'ensemble de l'Iran, en profitant du retrait des troupes soviétiques. Mais cette action anglais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-histoire-et-politique/#i_21930

IRAN RÉVOLUTION CONSTITUTIONNELLE EN

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 062 mots

La pénétration des idées occidentales et le besoin de modernisation ont été relativement plus tardifs en Iran que dans la plupart des autres pays musulmans. Cela tient en partie à la coupure idéologique créée à l'époque séfévide (1501-1722) par la promulgation comme religion d'État du shī'isme imāmite (de nature ésotérique et « imāmo-centrique », il ne peut que tolérer le pouvoir temporel) et auss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-constitutionnelle-en-iran/#i_21930

LIBERIA

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  • , Universalis
  •  • 5 445 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] La naissance du Liberia contemporain est indissociable de la fondation de Monrovia par les premiers colons ( settlers ) américains. Mais l'histoire des sociétés autochtones est bien antérieure à cet événement. Dès le xv e  siècle, les Portugais jetaient l'ancre au large de cap Mesurado sur lequel, trois siècles et demi plus t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberia/#i_21930

LIBYE

  • Écrit par 
  • Nora LAFI, 
  • Olivier PLIEZ, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 11 695 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Révolution politique »  : […] À mesure que l'État libyen prenait de l'assurance, il avait tendance à se débarrasser du monopole anglo-saxon pour nouer des relations internationales plus larges. Des accords furent donc passés avec l'U.R.S.S., qui fut représentée à Tripoli. Puis, la solidarité arabe jouant, l'Algérie et la Tunisie ayant obtenu leur indépendance, la dynastie sénoussie, entraînée par son opinion, pratiqua une poli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libye/#i_21930

PARAGUAY

  • Écrit par 
  • Rubén BAREIRO-SAGUIER, 
  • Renée FREGOSI, 
  • Sylvain SOUCHAUD
  •  • 13 245 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La dépendance accrue : Itaipú »  : […] L'histoire récente du Paraguay est marquée par le barrage d'Itaipú, construit en commun avec le Brésil sur le fleuve Paraná. À partir de 1984, année de son entrée en fonctionnement, ce barrage, « le plus grand du monde », produit 12 600 000 kilowatts. Le traité qui a fixé les principes de sa construction, signé en 1973, établit l'égalité des parties contractantes. Mais, comme le principal baill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraguay/#i_21930

PREMIÈRE GUERRE DE L'OPIUM

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 271 mots

Au début du xix e  siècle, la contrebande de l'opium en Chine prend une telle importance qu'elle pose au pays un problème politique (extension de la corruption de l'administration, mise en évidence de l'incapacité de l'empereur de faire respecter ses décisions, impact débilitant sur les fonctionnaires impériaux, grands consommateurs) et économique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-guerre-de-l-opium/#i_21930

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Maturations nationalistes »  : […] Si le panislamisme apporte aux mutations des sociétés une réponse issue de leur culture propre, le nationalisme apparaît à l'inverse comme un produit d'importation. Nombre de penseurs n'hésiteront pas à y voir le secret de la réussite occidentale, comme si l'Europe, après avoir proposé un modèle d'État, exportait désormais ses passions nationalistes. C'est une intelligentsia urbaine frottée d'id […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_21930

SHANGHAI [CHANG-HAI]

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jean DELVERT, 
  • Universalis
  •  • 2 662 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Du temps des concessions à celui de la bourgeoisie chinoise »  : […] Shanghai, un des cinq ports « ouverts » aux étrangers dès le traité de 1842, est surtout au xix e  siècle un centre commercial, avec sa façade fluviale (Bund), ses hangars ( godowns ), ses firmes étrangères ( hong ). Les concessions administrées par les Britanniques et les Français comptaient, vers 1900 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shanghai-chang-hai/#i_21930


Affichage 

Après le siège de Tsingtau

photographie

Novembre 1914 : officiers britanniques et officiers japonais après la capitulation de Tsingtau, capitale du Kiautschou, concession allemande en Chine 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Après le siège de Tsingtau
Crédits : Hulton Getty

photographie