HOLISTIQUE CONCEPTION

GOLDSTEIN KURT (1878-1965)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 843 mots

Représentant une heureuse synthèse entre la neurologie, la neuropsychiatrie et la psychologie, l'œuvre de Kurt Goldstein, d'une importance capitale dans l'évolution de la psychologie clinique, constitue pour cette raison une véritable biologie du sujet humain et fournit le modèle d'une psychologie physiologique débarrassée des influences mécanistes, qui ont engagé les premiers psychophysiciens et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-goldstein/#i_31476

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Contre la tendance localisationniste, les conceptions holistiques »  : […] Historiquement, la conception « holistique », tout autant que la conception localisationniste, plonge ses racines dans d'anciennes controverses. Déjà Flourens (1824) niait l'existence de « différents sièges pour diverses facultés ». Quant à Broca, il trouva en Pierre Marie un contradicteur opposé à toute localisation des aires de la parole. Enfin, en 1928, von Monakov établit de son côté une dist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemispheres-cerebraux/#i_31476

RÉDUCTIONNISME & HOLISME

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 6 924 mots

Doctrine de la matière, dont le but est d'expliquer le principe qui produit les choses, le matérialisme est une doctrine de l'unité, qui prétend rendre compte de la variété et de la diversité, en plaçant cette unité dans une substance, dont toutes les formes et propriétés susceptibles de se rencontrer sont des transformations. Cela se manifeste, dès l'origine, chez les premiers penseurs antésocra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reductionnisme-et-holisme/#i_31476

WEIZSÄCKER VIKTOR VON (1886-1957)

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 763 mots

L'œuvre de V. von Weizsäcker est, au même titre que celle de Kurt Goldstein, issue de l'observation neurologique. Elle tend comme telle à l'instauration d'une psychologie centrée sur le sujet vivant, c'est-à-dire vers cette biologie particulière de la conduite qui n'est pas concevable comme un pur domaine d'application de la biologie générale. Cependant, si Goldstein enseigne qu'aucun symptôme psy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-von-weizsacker/#i_31476