TÉTRAPYRROLIQUES COMPOSÉS

CHLOROPHYLLES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 3 556 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Structure et propriétés chimiques »  : […] Les chlorophylles sont les pigments verts des végétaux capables de photosynthèse. On en trouve également dans diverses bactéries qui utilisent aussi l'énergie lumineuse. Les chlorophylles les plus communes sont les chlorophylles a et b , présentes dans les chloroplastes des cellules de tous les végétaux de couleur verte : plantes à fleurs, fougères, mousses, algues vertes. Les algues brunes ( Fuc […] Lire la suite

ENZYMES - Cofacteurs de l'activité enzymatique

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 169 mots

Dans le chapitre « Importance du noyau tétrapyrrole »  : […] Cette participation à des mécanismes réactionnels est aussi une caractéristique de certains cofacteurs, molécules organiques fixées de manière stable à la protéine, appelées alors groupements prosthétiques : l'enzyme dépourvue du coenzyme est appelée apoenzyme et est souvent dénaturée (perte du repliement fonctionnel) par opposition à l'enzyme active dite holoenzyme. Parmi ces groupements prosth […] Lire la suite

PIGMENTS

  • Écrit par 
  • Michel BARBIER
  •  • 5 360 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] On rassemble dans la famille des pigments tétrapyrroliques les pigments porphyriniques tels que la chlorophylle, l'hémoglobine (cf. chlorophylles , hémoglobine ) et les bilines ou pigments biliaires. Les porphyrines, les bilines mises à part, sont des dérivés tétrapyrroliques cycliques, dont la formule peut être rapportée à celle de la porphine. La structure des diverses porphyrines dérive de c […] Lire la suite

PORPHYRINES

  • Écrit par 
  • Alfred GAJDOS
  •  • 3 196 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractères chimiques »  : […] Les porphyrines constituent une vaste famille. Toutes sont des pigments. Toutes présentent à l'état libre et en lumière ultra-violette une magnifique fluorescence rouge, nettement décelable dans une solution de porphyrine allant de 50 à 1 000 millionièmes, ce qui est un caractère analytique précieux. Toutes les porphyrines sont des dérivés tétrapyrroliques cycliques, dont les formules peuvent êtr […] Lire la suite