COMPLÉMENT, immunologie

ALLERGIE & HYPERSENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard HALPERN, 
  • Georges HALPERN, 
  • Salah MECHERI, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 12 542 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes des réactions d'hypersensibilité de type II et III »  : […] Qu'elles aient lieu à la surface de cellules-cibles dans le secteur intravasculaire, ou bien dans les parois des vaisseaux, ces réactions mettent en jeu les mêmes mécanismes, faisant intervenir l'activation du système du complément par des complexes antigène-anticorps, ainsi que d'autres systèmes participant à l'inflammation : le système de la coagulation et le système des kinines (bradykinine). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allergie-et-hypersensibilite/#i_24030

ANTICORPS ET IMMUNITÉ HUMORALE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 202 mots

En 1888, à Paris, Émile Roux et Alexandre Yersin démontraient que le pouvoir pathogène du bacille diphtérique était dû à une toxine plutôt qu'à la bactérie elle-même. Cette observation fut rapidement étendue au cas du tétanos. Il fallut deux ans à Emil Von Behring à Berlin et à ses collègues Kitasato et Wernicke, à partir de 1890, pour montrer que le sang de sujets immunisés contre la diphtérie ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anticorps-et-immunite-humorale/#i_24030

BORDET JULES (1870-1961)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 436 mots

Les recherches de Bordet sur la destruction des bactéries et des globules rouges dans le sérum sanguin, effectuées à l'Institut Pasteur, à Paris (1894-1901), sont généralement considérées comme constituant les débuts de la sérologie. En 1895, il montra que deux facteurs existant dans le sérum sont responsables de la rupture de la paroi de la cellule bactérienne (bactériolyse) : l'un est un antico […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-bordet/#i_24030

HISTOCOMPATIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean DAUSSET, 
  • David GRAUSZ
  •  • 4 807 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Classe III »  : […] C'est dans ce locus que sont codés les facteurs du complément (C2, B, C4A, C4B) et du TNF, tous solubles, qui fonctionnent d'une manière non spécifique pendant la réponse immunitaire. Il semble que certains de leurs produits, par exemple TNF, s'accumulent à la jonction entre lymphocytes B et T pour effectuer l'activation de la réponse immune. Les protéines du complément sont des protéases qui tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histocompatibilite/#i_24030

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Effets protecteurs des interactions antigène-anticorps dans l'immunité spécifique »  : […] La réponse humorale constitue l'élément défensif essentiel contre certains virus et les bactéries à multiplication extracellulaire (la plupart des bactéries pathogènes, notamment les staphylocoques et les streptocoques, les clostridies et de nombreux germes à Gram négatif). En revanche, les défenses contre de nombreux virus, les bactéries à développement intracellulaire (multiplication dans les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_24030

IMMUNOCHIMIE - Réaction antigène-anticorps

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 9 372 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Affinité fonctionnelle »  : […] Les interactions définies dans les paragraphes précédents ne concernaient que la liaison d'un ligand et d'un site anticorps, qui a permis une définition précise de l'affinité à ce niveau élémentaire d'interaction. Cependant, sauf exception, la réaction Ag-Ac est un processus impliquant simultanément l'interaction de molécules d'anticorps bivalentes (IgG, IgE) ou multivalentes (IgA, IgM) avec des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunochimie-reaction-antigene-anticorps/#i_24030

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité défensive »  : […] Un autre aspect des phénomènes immunologiques est né en 1881 lorsque un zoologiste russe, E. Metchnikoff (1845-1916) , travaillant à Messine (Italie), a montré que les cellules mobiles des larves d'étoiles de mer entourent en peu de temps un objet étranger (il s'agissait d'épines de roses). C'était la première expérience montrant la participation de cellules dans un mécanisme de protection. En exa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_24030

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mécanismes »  : […] On doit distinguer plusieurs situations selon le type d'antigène en cause et le site de formation. Les CI peuvent être formés par la liaison entre un anticorps et un antigène insoluble, présent par exemple dans la paroi d'une cellule. L'exemple type en est la fixation d'un anticorps sur une bactérie dans le cas d'une maladie infectieuse, ou sur un globule rouge au cours d'une anémie hémolytique d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunopathies/#i_24030

MACROPHAGES

  • Écrit par 
  • Laurent DEGOS
  •  • 929 mots

Les macrophages sont de grandes cellules situées en sentinelle dans des « postes » toujours proches de l'extérieur du corps afin de capter et d'intercepter toute particule étrangère. Ils représentent donc des éclaireurs à l'affût, prêts à intercepter tout ennemi. Ils dérivent de la même cellule souche que les polynucléaires (lignée myéloïde fabriquée dans la moelle osseuse). Alors que les polynucl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macrophages/#i_24030

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 576 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les cellules inflammatoires au travail »  : […] Les cellules sont attirées, s’accumulent et produisent des médiateurs et effecteurs de l’inflammation . Elles agissent aussi par elles-mêmes. Les neutrophiles, les monocytes/macrophages et les cellules dendritiques (ne pas confondre avec des cellules nerveuses, il s’agit de cellules essentielles à la réponse immunitaire) sont capables d'ingérer les agents pathogènes et de les détruire par phagocy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaction-inflammatoire/#i_24030

STREPTOCOQUES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 6 725 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « C5a peptidase »  : […] Cette protéine est un enzyme de la paroi des streptocoques des groupes A, B et G. Les gènes de structure des streptocoques des deux premiers groupes ont été clonés et séquencés. Cet enzyme contribue à la virulence bactérienne par inhibition de leur phagocytose par les polynucléaires, en interférant avec l'activité chimiotactique du facteur C5a du complément, peptide, de 74 acides aminés provenan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/streptocoques/#i_24030

XÉNOGREFFES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 2 048 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comment empêcher le rejet des xénogreffons ? »  : […] Une suppression transitoire du rejet hyperaigu peut être obtenue de différentes manières. Pour empêcher l'action rapide des anticorps naturels, ceux-ci peuvent être retirés de la circulation sanguine du receveur, en absorbant spécifiquement les anticorps du receveur lors d'une circulation extracorporelle de son sang. Il est également possible de détruire certains éléments constitutifs d'un agent d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenogreffes/#i_24030