COMPILATION, informatique

INFORMATION THÉORIE DE L'

  • Écrit par 
  • Henri ATLAN, 
  • Jean-Paul DELAHAYE, 
  • Étienne KLEIN
  •  • 3 074 mots

Dans le chapitre « Valeur de l'information »  : […] Dans nos exemples, nous avons envisagé un programme de traitement de texte. Il est clair que la compilation d'un programme source en un programme exécutable crée de l'information de valeur. Le but recherché est double : avoir une forme compacte d'un algorithme rapide réalisant une famille de calculs. Notons que : – plus le code est rapide plus la compilation possède de valeur ; – plus le code comp […] Lire la suite

LANGAGE FORTRAN

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 246 mots

En informatique, les techniques de programmation ont évolué vers une plus grande facilité d'emploi par des utilisateurs de moins en moins avertis. Les algorithmes en langage-machine, code binaire adapté à l'architecture spécifique de chaque ordinateur, favorisaient la rapidité d'exécution et occupaient peu de mémoire. Toutefois, leur écriture comportait de grands risques d'erreurs et n'était acces […] Lire la suite

LOGICIELS

  • Écrit par 
  • Jacques PRINTZ
  •  • 6 533 mots

Dans le chapitre « Les systèmes d'exploitation et les progiciels de type système »  : […] Les ordinateurs, malgré leur petite taille, sont des systèmes électroniques extrêmement complexes. Nus, sans logiciels pour en faciliter leur exploitation, leur programmation serait extrêmement difficile, ce qui en limiterait drastiquement l'usage. Très tôt dans les années 1950 sont apparus des logiciels livrés avec les machines, les systèmes d'exploitations, dont le but était de simplifier l'in […] Lire la suite

ORDINATEURS

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • François PÊCHEUX
  •  • 13 236 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les processeurs vectoriels et les techniques de vectorisation »  : […] Les machines scientifiques très puissantes, conçues pour travailler efficacement sur les vecteurs, possèdent des unités fonctionnelles commandées par un jeu d'instructions spécifiques, afin d'effectuer simultanément une même opération (par exemple, une addition), sur un grand nombre de données (les composantes des deux vecteurs à additionner). Ces machines utilisent généralement des processeurs s […] Lire la suite

PROGRAMMATION

  • Écrit par 
  • Jean-François MONIN
  •  • 7 832 mots

Dans le chapitre « Programme, interpréteur et compilateur »  : […] Un programme est tout d'abord un texte, c'est-à-dire une séquence de symboles. Pour prendre son sens en tant que programme, ce texte doit être mis en présence d'un mécanisme capable de le décoder et de produire un certain nombre de transformations. Ce mécanisme est appelé un interpréteur et l'ensemble des symboles utilisés est appelé le vocabulaire . Toutes les séquences de symboles ne forment pa […] Lire la suite