COMMUNICATION VERBALE

BECKETT SAMUEL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SARRAZAC
  •  • 4 806 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'éternel va-et-vient »  : […] Tous les personnages des romans et des premières pièces de Beckett sont des errants. Quand ils ne vont pas par les chemins, c'est dans leur tête qu'ils vagabondent, tels Malone ou Hamm de Fin de partie (1957). Cette errance, dont les protagonistes, très courbés, voire effondrés et réduits à la reptation, semblent, selon une expression de l'auteur, « mourir de l'avant », nous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-beckett/#i_86393

CODE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 562 mots

La langue n'est qu'une variété de code, soit un ensemble préarrangé de signaux. Les linguistes ont souvent exploité la ressemblance qu'il y avait entre tout processus de communication (y compris lorsque émetteur et/ou récepteur sont des machines) et le langage. Ainsi, on suppose l'existence d'une mémoire dans laquelle sont stockées toutes les formes auxquelles il est possible d'accéder lors de l'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/code-linguistique/#i_86393

COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 4 805 mots

Dans le chapitre « Une théorie mathématique de la communication »  : […] Pendant la Seconde Guerre mondiale, nombre d'équipes de recherches civiles se constituent aux États-Unis autour de thématiques précises. C'est ainsi qu'un groupe de chercheurs se rassemble au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) autour de Claude Shannon, un spécialiste des théories mathématiques de l'information, pour repenser la transmission télégraphique. Le télégraphe est en effet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication/#i_86393

COMPÉTENCE & PERFORMANCE, linguistique

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 388 mots

Dans la terminologie de la grammaire générative, le comportement linguistique d'un locuteur est défini par un couple de concepts : compétence, ou savoir linguistique du locuteur, et performance, ou réalisation concrète de ce savoir linguistique dans des actes de communication, qu'il s'agisse d'émission (le sujet fait des phrases) ou de réception (le sujet comprend des phrases). Si la compétence pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/competence-et-performance-linguistique/#i_86393

DÉNOTATION

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 446 mots

Terme qui désigne en linguistique l'ensemble des sens d'un signe, objet d'un consentement entre les usagers d'une langue. Il est emprunté à la logique, où il renvoie à l'extension du concept ; en linguistique, le terme dénotation n'a d'intérêt théorique que dans le couple qu'il forme avec connotation : il représente alors l'hypothèse selon laquelle il existe une communication purement informative […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denotation/#i_86393

DIALECTES ET PATOIS

  • Écrit par 
  • Pierre ENCREVÉ
  •  • 2 882 mots

Dans le chapitre « L'aspect sociologique et politique »  : […] Lorsqu'un pouvoir politique s'impose sur un territoire, son premier objectif linguistique est généralement de diffuser, impérativement, sa propre langue sur l'ensemble de ce domaine. Dans un second temps, l'impuissance sociale des langues régionales ayant été instaurée, les classes sociales les plus intégrées à la vie économique et politique de la nation passeront le plus souvent à l'unilinguisme, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialectes-et-patois/#i_86393

DIDACTIQUE - La didactique de la langue maternelle

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRONCKART, 
  • Jean-Louis CHISS
  •  • 3 715 mots

Dans le chapitre « Psychopédagogie et linguistique appliquée : vers la didactique de la langue maternelle »  : […] C'est le courant de la psychopédagogie qui a tenté de placer, selon une formulation plus actuelle, l'élève au centre des apprentissages. Dès les années 1930, sous l'influence de la psychologie du développement, les démarches d'enseignement de la langue ont fait l'objet d'une réorientation, visant à modifier des fonctionnements pédagogiques jugés rigides et stéréotypés : il s'agissait d'accorder pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didactique-la-didactique-de-la-langue-maternelle/#i_86393

ETHNOMÉTHODOLOGIE

  • Écrit par 
  • Louis QUÉRÉ
  •  • 2 353 mots

Dans le chapitre « L'analyse de conversation »  : […] L'analyse de conversation étudie comment les interlocuteurs organisent séquentiellement leur conversation. Parmi les aspects étudiés, on peut relever : les ouvertures, les clôtures, l'initiation d'un premier thème de conversation, le passage d'un thème à un autre, ainsi que la gestion des tours de parole. Des études ont aussi été consacrées à la manière dont se font les enchaînements dans les cas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnomethodologie/#i_86393

DIALOGUE

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD, 
  • Robert MISRAHI
  •  • 4 420 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le paradoxe des philosophies non dialogiques du dialogue »  : […] Il est pour le moins paradoxal que les philosophes ont généralement assigné au dialogue des conditions de possibilité non dialogiques : la réminiscence (Platon), la commune participation à la raison (Descartes), l'harmonie préétablie (Leibniz), une structure catégoriale commune (Kant, Husserl). Le dialogue comme forme stylistique doit donc être distingué du dialogisme du dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogue/#i_86393

LA GALAXIE GUTENBERG, Marshall McLuhan - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 158 mots

Dans le chapitre « La « loi des trois états » du médium »  : […] À grands renforts de références littéraires, l'ouvrage s'organise selon une suite de 320 paragraphes qui, rapprochant époques et thèmes éloignés les uns des autres, ont chacun pour ambition d'éclairer un aspect d'une « mosaïque » historique d'événements simultanés, sans impératif linéaire ou chronologique. Rendu ainsi difficilement résumable, l'ensemble est néanmoins sous-tendu par l'hypothèse sel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-galaxie-gutenberg/#i_86393

IMITATION, psychologie

  • Écrit par 
  • André GUILLAIN
  •  • 1 973 mots

Dans le chapitre « L’imitation : un instrument de communication »  : […] L’imitation est un processus d’appariement à une cible, une mise en correspondance entre le moi et l’autre. Elle pourrait donc fonctionner comme un instrument de socialisation et constituer un mode d’échange social que l’enfant utiliserait dans ses rapports avec l’adulte et ses pairs. Initiées le plus souvent par l’adulte, les imitations précoces donnent lieu à des alternances qui constituent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-psychologie/#i_86393

LITTÉRATURE ÉPISTOLAIRE, notion de

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 064 mots

L'expression littérature épistolaire désigne tout texte qui relève de la situation pragmatique de la correspondance et peut être lu hors de cette situation ; elle paraît ainsi contradictoire : les régimes de vérité de la littérature et de la lettre semblent mal s'accorder. Le premier se trouve du côté d'une fabrication visant à plaire à un public, du côté d'une certaine fiction, quand le second s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-epistolaire-notion-de/#i_86393

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Linguistique et sciences humaines »  : […] La relation de la linguistique à une science des signes qui l'englobe fait apparaître un ordre de dépendance plus vaste ; la sémiologie ou sémiotique a toujours été considérée comme une des sciences sociales, voire comme une des branches de la sociologie. Comme le dit Jakobson (chap. « Linguistique », in Sciences sociales , U.N.E.S.C.O., La Haye, 1970), « si, en allant du pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_86393

LANGAGES DE MASSE

  • Écrit par 
  • Jean BAUDRILLARD
  •  • 3 000 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Au-delà du vrai et du faux »  : […] À ce titre, publicité et propagande marquent une phase décisive (peut-être définitive) dans l'histoire de la communication. La rationalité occidentale s'est toujours fondée, en matière de discours, sur le critère du vrai et du faux. Or, ce néo-langage, qui est devenu le langage social dominant (il investit non seulement les champs traditionnels du commerce ou de la politique, mais toutes les sphè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langages-de-masse/#i_86393

LANGUE ORIGINELLE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 748 mots

De prime abord, une distinction s'impose entre langue originelle et premiers langages. L'une ressortit au mythe de la matrice originelle d'où serait issue toute créature ; elle se réfère à l'idée d'une puissance divine engendrant un couple initial dont l'humanité tout entière formerait la descendance. Les autres impliquent, dans la perspective du transformisme, l'apparition en diverses régions du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-originelle/#i_86393

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 8 258 mots

Dans le chapitre « La sociolinguistique  »  : […] L'essor de la linguistique, impulsé par Saussure au début du xx e  siècle, repose en grande partie sur le rejet de la variabilité de la parole, au profit du seul système de la langue, postulée stable et commune à tous les utilisateurs. Pourtant, la question des liens entre langue et société n'a cessé d'être posée, tant par les sociologues (Bourdie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-le-langage-au-carrefour-des-disciplines/#i_86393

LINGUISTIQUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Pierre KUENTZ
  •  • 5 324 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Poétiques »  : […] C'est une combinaison assez différente de linguistique et de littérature qui s'est organisée dans le domaine de la poétique, sur un système d'échanges plus que de complémentarité. On suppose ici que la réponse à la question « qu'est-ce qui fait qu'un texte littéraire est un texte littéraire ? » doit pouvoir être obtenue à l'aide de critères formels dont la linguistique est censée fournir les princ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-et-litterature/#i_86393

LITTÉRATURE ÉPISTOLAIRE

  • Écrit par 
  • Alain VIALA
  •  • 6 820 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La communication épistolaire »  : […] Certes, la lettre présente avec la conversation des similitudes fondamentales. La situation de base est la même : dans les deux cas, il y a communication par un message verbal, auquel le destinataire peut répondre. Dans les deux cas, l'énoncé constitue un discours au sens scientifique du terme, c'est-à-dire un acte de communication privilégiant la relation entre celui qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-epistolaire/#i_86393

LOCUTEUR

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 606 mots

Dans le schéma de communication, on donne le nom de locuteur à la personne qui parle ; on l'appelle aussi parfois émetteur ou destinateur. Le locuteur s'oppose alors à l'auditeur ou, dans ces autres terminologies, au récepteur ou destinataire. La notion de locuteur a l'avantage de cerner une fonction mobile dans la situation de parole, ce qui a des implications à la fois psycho-linguistiques et sé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/locuteur/#i_86393

NOM

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 080 mots

Dans le chapitre « La place des noms propres parmi les expressions à référence singulière. Les indicateurs et les descriptions définies »  : […] Les indicateurs sont les expressions comme « ici », « là-bas », « ceci », « cela », « je », « tu », démonstratifs et pronoms personnels qui, dans le contexte d'interlocution, assurent la référence singulière hic et nunc de manière essentiellement variable, c'est-à-dire directement liée à l' énonciation. Les noms propres se rapprochent, par leur fonction, des indicateurs ; il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nom/#i_86393

ORALE TRADITION

  • Écrit par 
  • Pascal BOYER
  •  • 4 909 mots

Dans le chapitre « La communication orale »  : […] Les propriétés essentielles de l'oralité sont définies bien souvent de manière privative : pour l'historien, la tradition orale constitue une source, certes précieuse, mais peu fiable ; pour l'ethnologue, elle fournit une voie d'accès aux croyances, mais sans les exprimer simplement ; elle participe à la transmission de systèmes de représentations, mais ne peut en garantir la parfaite reproductio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition-orale/#i_86393

PERSONNE GRAMMATICALE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 399 mots

Modalité portée, explicitement ou implicitement, par le verbe dans l'énoncé et renvoyant aux différents cas du schéma de communication. Si l'on envisage la phrase nominale, et sans tenir compte de certains éléments isolés qui peuvent à eux seuls fournir un énoncé complet (« déjà ? », « interdiction de prendre des photos »), plusieurs configurations sont possibles. On trouve d'abord le cas où l'éno […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personne-grammaticale/#i_86393

PLURILINGUISME

  • Écrit par 
  • Penelope GARDNER-CHLOROS, 
  • Andrée TABOURET-KELLER
  •  • 9 199 mots

Les notions de «  bilinguisme » et de « plurilinguisme » restent très générales et désignent sans distinction les usages variables de deux ou de plusieurs langues par un individu, par un groupe ou par un ensemble de populations. Leur emploi ne permet pas, par exemple, de différencier les deux cas extrêmes qui peuvent se présenter sur un même territoire : l'un où deux populations, unilingue chacun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plurilinguisme/#i_86393

PRAGMATIQUE

  • Écrit par 
  • Francis JACQUES
  •  • 6 532 mots

Dans le chapitre « Le grand bond »  : […] Avec le souci des interlocuteurs, on pouvait s'attendre à voir entrer en jeu la notion d' interaction verbale . Longtemps la question ne fut même pas posée. Et puis elle s'avança enfin à pattes de colombe, transformant notre idée du contexte. Un certain silence travaille, en effet, le discours pragmatique, dont on détermine peu à peu les contours. Que le contexte langagier so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pragmatique/#i_86393

PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

  • Écrit par 
  • Claudine BILAND, 
  • Jacques PY
  •  • 2 011 mots

Dans le chapitre « Mensonge et émotions  »  : […] Les premières recherches à propos du mensonge ont débuté dans les années 1970, elles se sont focalisées sur la relation entre le mensonge et les émotions qu’il suscite. Ces expérimentations ont tenté d’identifier les indices non verbaux et paraverbaux associables à cette pratique. Aucun indice univoque n’a, cependant, été mis en évidence lors des nombreuses recherches. La présence de micro-expres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-mensonge/#i_86393

PSYCHOSE

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 030 mots

Dans le chapitre « Hypothèses étiopathogéniques contemporaines »  : […] L'origine des psychoses infantiles, comme celle de la schizophrénie, reste encore inconnue. Il est, de toute façon, probable qu'elle ne relève pas d'une étiologie univoque, mais qu'une pluralité de facteurs peuvent être en cause. Les recherches sur ce sujet sont effectuées dans deux grandes directions : les études organo-génétiques et les études psychogénétiques. Les recherches génétiques, biochim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychose/#i_86393

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prague et le signifiant »  : […] C'est sans doute à Prague que la filiation à la problématique saussurienne s'affirme le plus explicitement. Créé en 1926 à l'université Charles de Prague à l'initiative de Vilèm Mathésius (1882-1945), le cercle de Prague ne se fait connaître en tant que tel qu'en 1929, au premier congrès international des slavistes par un manifeste rédigé en français et publié dans la première livraison des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_86393

STYLISTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges MOLINIÉ
  •  • 6 184 mots

Dans le chapitre « Stylistique et linguistique »  : […] La stylistique, cependant, est aussi inséparable de la linguistique, soit comme partie intégrante, soit comme voisine d'un territoire aux lisières incertaines. On peut même soutenir que c'est dans la mouvance de la linguistique que la stylistique s'est historiquement constituée comme discipline autonome. Mais il s'est passé, à ce sujet, quelque chose d'assez curieux. C'est le disciple de Saussure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stylistique/#i_86393

PRODUCTION SYNTAXIQUE

  • Écrit par 
  • F.-Xavier ALARIO
  •  • 1 513 mots

Dans le chapitre « La production de lapsus en situation naturelle »  : […] La production verbale est habituellement à ce point fluide et rapide qu’il n’est pas possible, à la simple audition d’un locuteur, de comprendre quels sont les mécanismes à l’œuvre dans sa production verbale. Mais des observations intéressantes peuvent être extraites des situations où les locuteurs éprouvent des difficultés et produisent des erreurs particulières comme les lapsus. Il existe de no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/production-syntaxique/#i_86393

TEXTE THÉORIE DU

  • Écrit par 
  • Roland BARTHES
  •  • 7 503 mots

Dans le chapitre « Pratiques signifiantes »  : […] Le texte est une pratique signifiante, privilégiée par la sémiologie parce que le travail par quoi se produit la rencontre du sujet et de la langue y est exemplaire : c'est la « fonction » du texte que de « théâtraliser » en quelque sorte ce travail. Qu'est-ce qu'une pratique signifiante  ? C'est d'abord un système signifiant différencié, tributaire d'une typologie des signif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-du-texte/#i_86393

THÉORIE DE L'AGIR COMMUNICATIONNEL, Jürgen Habermas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 134 mots

Dans le chapitre « Une théorie critique de la raison sociologique »  : […] Constitué de deux épais volumes, l'ouvrage s'ouvre sur le problème de l'articulation entre la théorie de la raison et l'analyse du présent, que ni la spéculation métaphysique ni la philosophie des sciences ne peuvent régler. Pour avoir inscrit le principe de la rationalité dans la constitution de son savoir, et réfléchi en son sein une compréhension de la modernité, la sociologie se présente comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-l-agir-communicationnel/#i_86393


Affichage 

Schéma de la communication défini par Roman Jakobson

tableau

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schéma de la communication défini par Roman Jakobson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau