COMMUNICATIONLes processus de la communication

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le schéma de la communication

Les aspects informationnels

Cette assimilation au schéma informationnel est justifiée dans la mesure où, pour qu'il y ait communication, il faut nécessairement que les communicateurs (émetteur et récepteur) disposent de moyens d'information au sens physique et mathématique du mot, c'est-à-dire d'au moins deux éléments discriminables par un détecteur de différences (par exemple, un appareil perceptif humain ou encore une machine), et susceptibles d'être opposés dans une alternative telle que la probabilité d'apparition d'aucun des termes dans un message ne soit ni nulle ni certaine (égale à 1).

La quantité d'information disponible dans un système de formation de messages (clavier) est d'autant plus grande qu'il y a plus d'éléments discriminables (touches) et que les probabilités d'utilisation des différentes touches sont plus égales a priori et plus indépendantes dans le temps. Dans cette définition de la quantité d'information par le maximum de désordre (ou le minimum de prédétermination), on retrouve la définition de l'entropie. La formule fondamentale en est :

dans laquelle pi est la probabilité d'apparition d'un élément ou signal quelconque.

C. Shannon et W. Weaver (1949) ont insisté sur la portée explicative de la théorie et donné à leur ouvrage le titre de Théorie mathématique de la communication. Toutefois, ils ont fort bien vu la nature du rapport entre information et communication. La théorie de la communication, selon Weaver, a trois niveaux :

– un « niveau A », où se pose le problème technique : avec quelle précision les symboles de communication peuvent-ils être transmis ?

– un « niveau B », où se pose le problème sémantique : avec quelle fidélité les symboles transmis véhiculent-ils la signification voulue ?

– un « niveau C », où se pose le problème d'efficacité : avec quelle efficacité le sens reçu affecte-t-il la conduite du récepteur dans le sens voulu ?

Notons d'abord que Weaver retrouve approximativement un type de distinction ternaire, classique depuis C. Morris (1946) ; mais, d'une part, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages





Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., directeur de laboratoire de psychologie sociale, université de Paris-VII.

Classification


Autres références

«  COMMUNICATION  » est également traité dans :

COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 4 805 mots

Si le mot « communication » existe dans la langue française depuis plusieurs siècles, ce n'est pas avant la seconde moitié du xxe siècle qu'il s'installe avec force dans le discours médiatique et politique, qu'il désigne un champ d'étude et de recherche de plus en plus vaste et qu'il devient l'objet d'une conceptualisation toujours plus poussée. Les r […] Lire la suite

COMMUNICATION - Communication de masse

  • Écrit par 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 284 mots
  •  • 1 média

Par communication de masse, on entend l'ensemble des techniques contemporaines qui permettent à un acteur social de s'adresser à un public extrêmement nombreux. Les principaux moyens de communication de masse ou mass media sont la presse, l'affiche, le cinéma, la radiodiffusion et la télévisio […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

L’anthropologie de la communication s’intéresse aux rapports entre le langage, la culture et la société. Elle emploie les méthodes de l’enquête ethnographique pour étudier les échanges langagiers et, de manière plus générale, les pratiques de communication. Elle envisage le langage comme une ressource culturelle dont les usages sont régis par des norme […] Lire la suite

APHASIE

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 983 mots

Ainsi nommée en 1864 par le clinicien Armand Trousseau en opposition au terme aphémie retenu à la même époque par Paul Broca et au terme alalie proposé plusieurs décennies auparavant par Jacques Lordat, l’aphasie est un trouble de la production et (ou) de la compréhension du langage oral et (ou) écrit consécutif à une lésion cérébrale le plus souvent située dans l’hémisphère gauche du cerveau et […] Lire la suite

APPRENTISSAGE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Franck AMADIEU, 
  • André TRICOT
  •  • 1 197 mots

Dans le chapitre « Un nouvel environnement documentaire »  : […] Après l’invention de l’écriture, de l’imprimerie, du cinéma, de la télévision, Internet accroît de façon très importante la quantité de connaissances auxquelles nous pouvons accéder. Pourtant, dans les faits, son apport aux apprentissages est souvent limité. D’une part, des enquêtes révèlent que les usagers d’Internet ne recherchent généralement que des informations qui confirment ce qu’ils saven […] Lire la suite

ASSIMILATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Shmuel Noah EISENSTADT
  •  • 9 369 mots

Dans le chapitre « Caractéristiques principales du processus d'assimilation sociale »  : […] Il y a interaction constante entre les candidats à l'assimilation et la société d'accueil. Pour le candidat, le processus d'assimilation sociale consiste à inscrire, dans une situation nouvelle, le rôle qu'il s'est assigné. Il doit donc passer par des phases successives et étroitement liées les unes aux autres. Premièrement, il lui faut acquérir de nouveaux moyens, apprendre à user de mécanismes […] Lire la suite

ATTRIBUTION CAUSALE, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Olivier CORNEILLE
  •  • 961 mots

Afin de mieux comprendre et prédire leur environnement, les individus tentent régulièrement d’identifier les causes responsables d’événements physiques et de comportements sociaux. L’attribution causale concerne les processus psychologiques impliqués dans ce raisonnement. Elle peut également être entendue comme le produit de ce raisonnement (« si Jean a raté son examen, c’est parce qu’il est pare […] Lire la suite

AUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques HOCHMANN
  •  • 3 356 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Troubles de la communication »  : […] La communication non verbale est perturbée, souvent dès la naissance. L'enfant, qui a pu inquiéter ses parents, dans les premiers mois de sa vie, en ne réagissant pas lorsqu'on s'approchait de lui pour le prendre dans les bras, en restant mou (« comme un sac de pommes de terre », disait Kanner) ou, au contraire, hypertonique, en ne regardant pas le visage de sa mère, en ne souriant pas, tarde à d […] Lire la suite

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les prises en charge d'inspiration cognitive »  : […] Comme ce sont des difficultés de décodage des signaux et de contrôle émotionnel qui entraînent un déficit dans les apprentissages des autistes, les thérapies cognitives cherchent à aider la personne autiste à percevoir et à organiser les informations issues des sens et de l'expérience relationnelle pour lui permettre d'entrer en communication avec les personnes qui l'entourent. La reconstruction […] Lire la suite

BATESON GREGORY (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 3 288 mots

Dans le chapitre « La cérémonie du « naven » et l'exercice épistémologique »  : […] À partir de 1927, Gregory Bateson entreprend une série d'enquêtes ethnologiques en Nouvelle-Guinée, entrecoupées de retours à Cambridge. Il passera en tout près de quatre années à étudier les populations de la région du fleuve Sépik et c'est là, autour de Noël 1932, à Amburti, qu'il rencontra le couple d'anthropologues formé par Reo Fortune et Margaret Mead. De cette période naîtra un livre admir […] Lire la suite

BAVELAS-LEAVITT EXPÉRIENCES DE

  • Écrit par 
  • Xavier ROZE
  •  • 296 mots

En application du modèle mathématique proposé par Alexander Bavelas (né en 1920) pour l'analyse des réseaux de communication, Harold J. Leavitt (1922-2007) a étudié quatre réseaux à indices de centralité différents (centralisé, en Y, en chaîne et circulaire). Le dispositif expérimental, qui permet la modification des canaux de communication, réunit cinq sujets qui ne communiquent entre eux que par […] Lire la suite

BLOG

  • Écrit par 
  • Dominique CARDON
  •  • 2 581 mots

Blog est une contraction de Web-log , qui signifie « carnet de bord sur le Web ». Apparu en 1999 aux États-Unis, cet outil s'inscrit dans l'histoire d'Internet comme le point de rencontre de deux filières de services précédemment distinctes, celle des outils d'autopublication, notamment de la page ou du site personnels, et celle des outils de communication collective, notamment les forums et le […] Lire la suite

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 292 mots

Tout comme la couleur, la musique n’existe pas dans la nature. Elle résulte d’une construction de l’esprit. Cette construction repose sur des opérations psychologiques perceptives, intellectuelles, affectives et motrices. Le terme « cognition musicale » désigne l’ensemble de ces opérations. Leur étude scientifique s’inscrit dans le champ des sciences cognitives et relève directement de la psychol […] Lire la suite

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 239 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Langage et communication »  : […] L'un des principaux et des premiers acquis des sciences cognitives est d'avoir distingué et articulé différents niveaux de représentation au sein du langage, chaque niveau nécessitant une analyse particulière, et leur articulation effective, dans la production et la compréhension du langage (parlé ou écrit), une théorie supplémentaire. Ajoutons que le penseur qui a le plus contribué à cette clari […] Lire la suite

CORPS - Corps et langage

  • Écrit par 
  • Louis MARIN
  •  • 5 693 mots
  •  • 1 média

Si la sémiologie est la science des signes, la sémiologie du corps se définira comme la région de cette science dont l'objet est le corps comme signe. Comment le corps humain peut-il être signe ou ensemble de signes ? Comment peut-il signifier ? Quel peut être son type propre de signifiance ? Quelles lois la régissent ? La moindre attention à notre corps, à ses comportements dans la vie sociale et […] Lire la suite

CULTURE - Culture de masse

  • Écrit par 
  • Edgar MORIN
  •  • 7 498 mots
  •  • 3 médias

C'est aux États-Unis qu'ont été créés les néologismes de mass media – terme qui englobe la grande presse, le cinéma, la radio, la télévision – et de mass culture – qui embrasse la culture produite, jouée et diffusée par les mass media. Au cours du premier demi-siècle, et singulièrement à partir des années trente, les mass media sont entrés dans le champ de préoccupations des grandes firmes qui l […] Lire la suite

DERRIDA JACQUES (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Catherine MALABOU
  •  • 3 353 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La présence en question »  : […] La dissémination est une opération réglée par la déconstruction, terme par lequel on désigne aujourd'hui communément la pensée de Derrida. Dans la « Lettre à un ami japonais » (in Psyché, inventions de l'autre ), Derrida évoque son apparition : « ... Je souhaitais traduire et adapter à mon propos les mots heideggériens de Destruktion et d' Abbau . Tous les deux signifiaient dans ce contexte une o […] Lire la suite

ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

  • Écrit par 
  • Jacques THISSE
  •  • 12 076 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Externalités de communication et marché du travail »  : […] Le modèle proposé par Hideaki Ogawa et Masahisha Fujita (1980) permet d'illustrer de façon plus concrète le mécanisme d'agglomération impliquant à la fois des producteurs et des travailleurs. La force d'agglomération réside dans l'existence d'externalités de communications entre entreprises, autorisant l'échange d'informations, comme on l’a vu plus haut. Toutes choses égales par ailleurs, les pro […] Lire la suite

ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BALPE, 
  • Anne-Marie CHRISTIN
  •  • 10 415 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une communication de tous à tous »  : […] Une des conséquences en est que l'écrit informatique diffusé sur réseau permet, pour la première fois dans l'histoire de l'écrit, une communication « tous-tous » instantanée. Cette possibilité a donné jour sur le réseau Internet à différents logiciels mis, pour la plupart gratuitement, à la disposition des usagers. Ainsi de ceux appelés « blogs », ou encore des espaces d'écriture partagés. Les […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

1er-27 décembre 2018 • Canada - Chine • Arrestation d’une dirigeante du géant chinois des télécommunications Huawei.

Le 1er, la directrice financière du géant chinois des technologies de la communication Huawei, Meng Wanzhou, qui est également la fille du fondateur du groupe, est arrêtée lors d’une escale à Vancouver, à la demande des États-Unis qui la soupçonnent de violation [...] Lire la suite

7-20 juillet 2011 • Royaume-Uni • Scandale des écoutes illégales menées par « News of the World ».

Le 7, James Murdoch, président de News International, filiale britannique de News Corporation, le groupe de communication de son père, l'homme d'affaires australo-américain Rupert Murdoch, annonce la fermeture de l'hebdomadaire dominical News of the World (NoW [...] Lire la suite

1er-12 août 2007 • Libye - France • Révélation sur les conditions de la libération des infirmières bulgares.

bulgares et du médecin palestinien. Il s'agirait, d'une part, d'un important contrat d'armement conclu avec la France à cette occasion et, d'autre part, de l'engagement du processus judiciaire qui pourrait aboutir à la libération d'un Libyen condamné à la prison à vie, au Royaume-Uni, pour son rôle [...] Lire la suite

14-28 mai 1986 • France • Annonce de la privatisation de T.F.1

Le 14, François Léotard, ministre de la Culture et de la Communication, présente les grandes lignes du projet de loi sur la communication. Il annonce que T.F.1 sera la première chaîne à être privatisée, car elle produit moins que Antenne 2, qui restera la chaîne de référence ; quant à F.R.3 [...] Lire la suite

20 septembre 1983 • France • Restructuration dans l'industrie électronique

du processus de regroupement, qui suscite de nombreuses réserves, Thomson concentrera son activité sur l'électronique « grand public », le secteur militaire et les composants, tandis que la C.G.E. développera ses positions dans les industries de la communication, appelées à une forte extension : bureautique, activités spatiales, téléphonie, télévision par câbles, etc.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Robert PAGÈS, « COMMUNICATION - Les processus de la communication », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-les-processus-de-la-communication/