C.E.D.E.A.O. (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : C.E.D.E.A.O. (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest)

C.E.D.E.A.O. (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest)

Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali (suspendu en mars 2012), Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo. 

Afficher

Organisation économique créée par le traité de Lagos du 28 mai 1975, la C.E.D.E.A.O. regroupe quinze États de l'Ouest africain : Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo. Son objectif principal est de favoriser l'intégration économique en promouvant la constitution d'un marché intrarégional. Face à la montée des conflits régionaux, elle s'est dotée en avril 1990 d'une force d'interposition, l'Ecomog. Celle-ci est intervenue au Liberia, puis en Guinée-Bissau et en Sierra Leone.

—  Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Classification

Autres références

«  C.E.D.E.A.O. (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest)  » est également traité dans :

CÔTE D'IVOIRE

  • Écrit par 
  • Richard BANÉGAS, 
  • Jean-Fabien STECK
  •  • 13 470 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le camp des rebelles »  : […] Qui étaient donc ces rebelles qui tentèrent de s’emparer du pouvoir et qui, ayant échoué à Abidjan, se replièrent sur Bouaké, la deuxième ville du pays ? Le premier groupe à s’afficher au lendemain de l’attaque fut le Mouvement patriotique de Côte d’Ivoire (M.P.C.I.), qui réclamait des garanties en matière de citoyenneté et le départ de Gbagbo. Ce mouvement avait, au début, des porte-parole mili […] Lire la suite

LIBERIA

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  • , Universalis
  •  • 5 448 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le temps des chefs de guerre »  : […] La dégradation décisive de la situation intervint à la fin de 1989. Une rébellion dans le comté de Nimba, durement réprimée par l'armée, entraîna l'exode de plusieurs milliers de paysans vers la Côte d'Ivoire. Les mois qui suivirent furent marqués par une intensification des combats. Trois forces s'opposaient : l'armée loyaliste, le Front national patriotique du Liberia (F.N.P.L., National Patriot […] Lire la suite

SIERRA LEONE

  • Écrit par 
  • Comi M. TOULABOR
  •  • 7 347 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Kabbah, le défi de la paix et de la reconstruction »  : […] La communauté internationale (Conseil de sécurité des Nations unies, O.U.A., C.E.D.E.A.O.) condamne vivement ce coup d'État. Le Nigérian Sani Abacha, président en exercice de la C.E.D.E.A.O., décide d'envoyer à Freetown des troupes de l'Ecomog, dans lesquelles son armée est prépondérante, pour rétablir Ahmad Tejan Kabbah au pouvoir. Après un blocus aérien et maritime et une dure bataille, l'Ecomog […] Lire la suite

Les derniers événements

4-26 septembre 2012 Mali. Demande d'une aide militaire étrangère

Les trois mille trois cents soldats promis par la C.E.D.E.A.O. dans le cadre de la Micema (Mission de la C.E.D.E.A.O. pour le Mali) devraient être déployés dans les territoires du Nord « dans les prochaines semaines ». Le 26, en marge de la 67e session de l'Assemblée générale des Nations unies, à l'initiative de la France, se tient à New York une réunion sur le Sahel. […] Lire la suite

1er-30 avril 2012 Mali. Mise en place d'une transition politique

Le 2, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (C.E.D.E.A.O.), qui avait adressé un ultimatum aux putschistes qui ont pris le pouvoir à Bamako en mars, décide de soumettre le Mali à un embargo total. Le 4, le M.N.L.A., ayant atteint son objectif de libération territoriale, proclame unilatéralement la fin des opérations militaires. […] Lire la suite

12-29 avril 2012 Guinée-Bissau. Coup d'État militaire

Le 29, la C.E.D.E.A.O. décide d'imposer des sanctions à la junte militaire, qui se maintient au pouvoir à Bissau.  […] Lire la suite

11-31 mars 2012 Mali. Coup d'État militaire et regain de la rébellion touarègue

Le 29, la C.E.D.E.A.O. lance un ultimatum au C.N.R.D.R.E., lui laissant 72 heures pour abandonner le pouvoir, avant d'adopter des sanctions économiques. Le 30, le M.N.L.A. et ses alliés s'emparent de Kidal, ville située dans le nord du pays. Le 31, les rebelles touaregs conquièrent Gao et assiègent Tombouctou.  […] Lire la suite

1er-28 décembre 2010 Côte d'Ivoire. Crise politique à l'issue de l'élection présidentielle

Le 24, les pays de la C.E.D.E.A.O., réunis en sommet à Abuja (Nigeria), menacent d'employer la « force légitime » pour obtenir le départ de Laurent Gbagbo du pouvoir. Le 27, l'appel à la grève générale lancé par Alassane Ouattara est très peu suivi. Le 28, la tentative de médiation engagée sous l'égide de la C.E.D.E.A.O. auprès de Laurent Gbagbo par les présidents béninois, capverdien et sierra-léonais échoue. […] Lire la suite

Pour citer l’article

« C.E.D.E.A.O. (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/communaute-economique-des-etats-de-l-afrique-de-l-ouest/