VÉRITÉ ET RÉCONCILIATION COMMISSION, Afrique du Sud

La Commission Vérité et Réconciliation a été créée, en Afrique du Sud, par une loi de juin 1995 (Promotion of National Unity and Reconciliation Act) à la suite de longues et difficiles négociations entre l'A.N.C., espérant la poursuite des responsables des crimes commis pendant l'apartheid, et le gouvernement, exigeant une amnistie pure et simple. Elle eut pour tâche d'assurer une gestion politico-juridique du passé dans le but de promouvoir l'unité nationale et la réconciliation dans un esprit de paix qui dépasse les conflits et les anciennes divisions. Sous la direction de Mgr Desmond Tutu, une équipe représentative de toutes les tendances politiques du pays fut chargée d'entendre les candidats à l'amnistie et d'évaluer leur sincérité, de permettre aux victimes de s'exprimer et de faire connaître leurs souffrances, de proposer des formes de réparation et de dédommagements.

Cette procédure de traitement du passé, entièrement contrainte par les accords politiques, conclus notamment en 1993, qui interdisaient toute forme de représailles juridiques automatiques contre les anciens dirigeants de l'apartheid est tout à fait exceptionnelle. Il ne s'agissait pas en effet d'une instance de jugement mais d'un lieu de promotion de la repentance et de la contrition qui se proposait, en échange d'un aveu sincère, public et complet des crimes politiques commis entre le 1er mars 1960 et le 10 mai 1994 d'offrir l'amnistie et d'accoucher d'une société libérée de son passé. La Commission a joué sur un registre consensuel en Afrique du Sud, celui des principes chrétiens de la justice et du pardon. Cet effort a débouché sur une désactivation psychologique du désir de vengeance et contribué à la normalisation du régime. La Commission a remis son rapport le 29 octobre 1998.

—  Dominique DARBON

Bibliographie

D. Darbon, « Autopsie du miracle sud-africain, le cas de la Truth and Reconciliation Commission », in Revue française de science politique, 6, 1998

C. Martin, « De l'apartheid à la démocratie, quelle „réconciliation“ en Afrique du Sud ? », in D. Darbon dir., Afrique du Sud : les enjeux de l'après-Mandela, Karthala, Paris, 1999.

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur de science politique à l'Institut d'études politiques de Bordeaux (C.E.A.N.)

Classification


Autres références

«  VÉRITÉ ET RÉCONCILIATION COMMISSION, Afrique du Sud  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 375 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « La fin de l'apartheid »  : […] à instaurer la nouvelle république. On aurait pu s'attendre à une horrible guerre civile. Il n'en fut rien, en partie grâce à un travail de deuil orchestré par la T.C.R. (Commission pour la vérité et la réconciliation) qui permit à tous ceux qui avaient porté atteinte aux droits de l'homme, de la police afrikaner à l'A.N.C., de se faire absoudre. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_43234

APARTHEID

  • Écrit par 
  • Charles CADOUX, 
  • Benoît DUPIN
  •  • 9 034 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le démantèlement de l'apartheid »  : […] posés. Restait à tenter de démanteler l'apartheid dans les esprits des Sud-Africains. La Commission Vérité et Réconciliation, présidée par Mgr Desmond Tutu, fut chargée, de 1996 à 1998, d'exhumer les horreurs du passé pour canaliser les peurs, les frustrations et les émotions accumulées pendant des décennies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apartheid/#i_43234

MANDELA NELSON (1918-2013)

  • Écrit par 
  • Benoît DUPIN
  •  • 2 112 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le président et père de la nation »  : […] vice-président Thabo Mbeki, Mandela se consacre à la réparation des blessures du passé : il soutient notamment la création, en 1995, de la commission Vérité et réconciliation destinée à faire la lumière sur les crimes du passé. En toute occasion, il affirme la nécessité du pardon et montre l'exemple de l'ouverture et du rapprochement entre ennemis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nelson-mandela/#i_43234

TUTU DESMOND (1931-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 365 mots

de l'Église anglicane d'Afrique du Sud. Il quitte ces fonctions en 1996, et conserve le titre d'archevêque émérite. En 1995, Nelson Mandela, alors président d'Afrique du Sud, le nomme à la tête de la commission Vérité et Réconciliation, chargée d'enquêter sur les violations des droits humains perpétrées sous l'apartheid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desmond-tutu/#i_43234

Pour citer l’article

Dominique DARBON, « VÉRITÉ ET RÉCONCILIATION COMMISSION, Afrique du Sud », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/commission-verite-et-reconciliation/