COMÉDIE, cinéma

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Cinéma

  • Écrit par 
  • N.T. BINH
  •  • 3 484 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une floraison de genres »  : […] Sans être aussi marquée que dans le cinéma américain, la division du cinéma britannique en genres précis s'est vite imposée. Si les Anglais sont connus pour leur sens de l'humour « à froid », la comédie britannique offre une belle variété de sous-genres. Les artistes burlesques venus de la scène, au temps du muet, firent carrière outre-Atlantique (Charles Chaplin, Stan Laurel), mais l'arrivée du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-cinema/#i_2809

BLIER BERNARD (1916-1989)

  • Écrit par 
  • Raymond CHIRAT
  •  • 730 mots

« Il n'y a pas de différence entre le théâtre et le cinéma, affirmait Bernard Blier, il y a deux façons de jouer la comédie : la bonne et la mauvaise. » Rectitude et bon sens. On croit entendre Louis Jouvet dont l'acteur suivit les cours au Conservatoire, ce qui lui permit de camper au naturel un de ses élèves dans Entrée des artistes (de M. Allégret, 1938). Né le 11 janvier 1916 à Buenos Aires, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-blier/#i_2809

BROCA PHILIPPE DE (1933-2004)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 698 mots

Réalisateur français. Fils d'un industriel de la photographie, c'est tout naturellement que Philippe de Broca suit, après le baccalauréat, les cours de l'École technique de photographie et de cinéma de la rue de Vaugirard. Ses études terminées, il parcourt comme opérateur l'Afrique pendant un an, avant d'être appelé sous les drapeaux, où il rejoint le Service cinématographique des armées. Libéré, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-de-broca/#i_2809

BURLESQUE COMÉDIE, cinéma

  • Écrit par 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 3 072 mots
  •  • 9 médias

« Burlesque : comique outré et souvent trivial », dit le Larousse. Définition péjorative que confirme le sentiment populaire. Les tartes à la crème jouissent d'un statut esthétique inférieur. Aucun genre, pourtant, dans l'histoire du cinéma ne s'est assuré un tel pouvoir sur tous les esprits. De Charlot à Hulot, de Keaton à Jerry Lewis, les comédies burlesques satisfont les esprits les plus fruste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-burlesque-cinema/#i_2809

CERTAINS L'AIMENT CHAUD, film de Billy Wilder

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 1 050 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le brouillage des sexes »  : […] Certains l'aiment chaud n'est évidemment pas la première comédie fondée sur l'usurpation d'identité et le changement de sexe. Billy Wilder, talentueux scénariste de La Huitième Femme de Barbe-Bleue ( Bluebeard's Eigth Wife , 1938) et de Ninotchka (1939), deux irrésistibles comédies d'Ernst Lubitsch, a avoué s'inspirer de Fanfare d'amour (1935) de Richard Pottier et de ses remakes des années 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/certains-l-aiment-chaud/#i_2809

COMÉDIE AMÉRICAINE, cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 5 211 mots
  •  • 18 médias

La « comédie américaine » ne prend son véritable essor qu'au début des années 1930 en se distinguant du burlesque par l'apport des dialogues (Howard Hawks, entre autres), qui deviennent essentiels sans pour autant négliger le comique de situation. Si la pantomime est chère à la tradition anglaise, le rôle du music-hall anglais puis américain s'avère capital. Il s'agit d'un spectacle hétéroclite, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-americaine-cinema/#i_2809

COMÉDIE ITALIENNE, cinéma

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI, 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 3 510 mots
  •  • 3 médias

La comédie italienne est le seul genre cinématographique à pouvoir être comparé, pour sa richesse, sa fidélité à certaines lignes de force et son enracinement dans une tradition nationale, aux grands genres du cinéma américain, tels le western ou la comédie musicale. Malgré sa relative ancienneté, elle n'a été pourtant pleinement appréciée dans sa propre patrie que par l'effet d'un « choc en retou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-italienne-cinema/#i_2809

COMÉDIE MUSICALE, cinéma

  • Écrit par 
  • Victor BACHY
  •  • 941 mots
  •  • 9 médias

Par comédie musicale on entend, au cinéma, un spectacle de divertissement, bâti sur un scénario souvent ténu, où la musique, le chant et la danse tiennent une place de choix. La comédie musicale n'a donc pu naître qu'avec le cinéma parlant, et Le Chanteur de jazz ( Jazz Singer ) d'Alan Crosland (1927) en fut la première manifestation. Les historiens font la part du lion — et à bon droit — aux Amér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-musicale-cinema/#i_2809

COMÉDIES MUSICALES. LA JOIE DE VIVRE AU CINÉMA (exposition)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 022 mots
  •  • 2 médias

Les expositions sur le cinéma se multiplient. On peut s’en réjouir quand on voit que le peintre Auguste Renoir et le cinéaste Jean Renoir sont célébrés sur un pied d’égalité au musée d’Orsay : ici, ce ne sont pas deux membres d’une même famille qui sont ainsi associés, mais deux artistes travaillant dans des disciplines différentes ( Renoir père et fils . P einture et cinéma ). À ce signe, on voi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedies-musicales-la-joie-de-vivre-au-cinema-exposition/#i_2809

DONNER CLIVE (1926-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Cinéaste britannique, Clive Donner se fit connaître avec The Caretaker (1963, Le Gardien ), adaptation intense de la pièce d'Harold Pinter réalisée en noir et blanc et avec un petit budget. Le film, récompensé par un ours d'argent au festival de Berlin, marqua le début de la carrière de Donner en tant que cinéaste en vue. Il restera fameux pour ses comédies menées tambour battant : What's New Pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clive-donner/#i_2809

LECONTE PATRICE (1947- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 780 mots

Depuis ses débuts à la fin des années 1980, Patrice Leconte est volontiers considéré par le grand public, les médias et surtout la profession comme un des meilleurs réalisateurs français, à l'image de Jean Delannoy, René Clément, André Cayatte, Marc Allégret ou Henri Decoin, lorsque dominait dans les années 1950 l'esthétique de la « qualité française ». En fait sa carrière présente trois périodes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrice-leconte/#i_2809

MANFREDI NINO (1921-2004)

  • Écrit par 
  • Jean A. GILI
  •  • 854 mots

Acteur italien. Doté d'une formation classique, Saturnino Manfredi fait d'abord ses classes à l'Académie d'art dramatique de Rome sous la direction d'Orazio Costa. Il entre en 1947 dans la compagnie de Vittorio Gassman et Evi Maltagliati avant d'être engagé au Piccolo Teatro de Milan où il joue dans Richard   II, La Tempête, Roméo et Juliette , sous la direction de Giorgio Strehler. Sa vraie natur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nino-manfredi/#i_2809

MANHATTAN, film de Woody Allen

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 932 mots

À la fin des années 1970, Woody Allen semble se décider à aborder de front les problèmes existentiels qu'avaient traités en leur temps les cinéastes auxquels il voue une admiration sans bornes, Renoir, Fellini et Bergman. Pour lui qui a débuté au cinéma comme parodiste – par exemple en écrivant Quoi de neuf, Pussy Cat ? (Clive Donner, 1965), ou encore en se livrant au détournement néo-situationni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manhattan-woody-allen/#i_2809

NINOTCHKA, film de Ernst Lubitsch

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 751 mots
  •  • 1 média

Juif berlinois, Ernst Lubitsch (1892-1947) quitte l'Allemagne dès 1922 et poursuit à Hollywood une riche carrière. Il y devient le plus européen des cinéastes américains, promoteur d'une comédie à la fois psychologique et sentimentale que l'on résumera par l'expression «  Lubitsch touch », un style léger, allusif et narquois. Inspiré sans doute d'un voyage à Moscou, en 1937, Ninotchka redonne un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ninotchka/#i_2809

POIRÉ JEAN-MARIE (1945- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 512 mots

Né en 1945, fils d'Alain Poiré, producteur au sein de la Gaumont de 1942 à la fin des années 1990 (on trouve son nom au générique de plus de 160 films), Jean-Marie Poiré intègre tout naturellement la firme à la marguerite où, non sans travailler à l'occasion pour d'autres sociétés de production, il va réaliser une carrière à l'américaine d'auteur-producteur-réalisateur de la seule major française […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-poire/#i_2809

LA RÈGLE DU JEU, film de Jean Renoir

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 002 mots

Dans le chapitre « Une allégorie grinçante sous une forme aimable »  : […] Peu de films de Renoir furent aussi mal reçus que celui-ci, qui déclencha une véritable haine critique et la désaffection du public. Le cinéaste lui-même en analysa lucidement les raisons à la fin de sa vie : « C'est un film de guerre, et pourtant pas une allusion à la guerre n'y est faite. Sous son apparence bénigne, cette histoire s'attaquait à la structure même de notre société. » ( Ma Vie et m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-regle-du-jeu/#i_2809

TAVERNIER BERTRAND (1941- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 949 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La question morale »  : […] Sujet contemporain autant qu’universel, le désir d’enfant pousse à des démarches inédites, alors que le gouffre ne cesse de se creuser entre pays riches et pays pauvres. Hol y Lola (2004) conte l’odyssée – le mot n’est pas trop fort – d’un couple de Français qui cherche à adopter un enfant au Cambodge. Le film, très documenté, fourmille de détails vrais et émouvants et doit beaucoup à l’interprét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-tavernier/#i_2809

VEBER FRANCIS (1937- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 694 mots

Né à Neuilly-sur-Seine en 1937, Francis Veber, après des études interrompues de médecine puis de sciences, est d'abord reporter à Radio Luxembourg ; il rédige bientôt des sketches pour Guy Bedos et, dans de nombreux magazines ( Lui , Marie-France ...), des nouvelles dont Le Jouet qui fournira le sujet de son premier long-métrage comme réalisateur. Au théâtre il écrit plusieurs pièces qui seront a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-veber/#i_2809