COLONISATION (débats actuels)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mémorial de l'Anse Cafard, Martinique

Mémorial de l'Anse Cafard, Martinique
Crédits : Bertrand Gardel/ hemis.fr

photographie

Commémoration de la découverte de l'Amérique (1992)

Commémoration de la découverte de l'Amérique (1992)
Crédits : O. Compagnon

photographie

Stèle commémorative des esclaves des colonies, Paris

Stèle commémorative des esclaves des colonies, Paris
Crédits : H. Villalobos/ epa/ Corbis

photographie


L'émergence des questions de domination, de génocide et de mémoire après la Seconde Guerre mondiale

Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, en raison du rôle important qu'ont joué les colonies dans le conflit, un questionnement sur l'ordonnancement du monde et sur la modernité dans les espaces colonisés a surgi. Une analyse des concepts de liberté, de pouvoir et de domination, notamment à partir de l'histoire de l'esclavage, est alors proposée.

La dénonciation simultanée de l'esclavage et du génocide juif

Le poète et homme politique martiniquais Aimé Césaire publie, en 1950, le Discours sur le colonialisme, dans lequel, comme C. L .R James et Eric Williams, des intellectuels trinidadiens marxistes, il interroge le sens des notions de liberté, de pouvoir et de domination, ainsi que leur nature politique dans l'espace occidental. Il relève le paradoxe selon lequel la valorisation du concept de liberté, associé à la modernité et articulé à l'universalisme, s'est développée alors que le système de l'esclavage dans les colonies s'intensifiait. Ainsi, le pouvoir de la raison, imposé par la philosophie des Lumières, va de pair avec la plus brutale des dominations et des négations de l'être humain. Aimé Césaire souligne que ce faux humanisme en usage dans la société européenne a contribué à la montée du nazisme.

Ce questionnement sur la domination et le racisme, posé à partir du thème de l'esclavage dans les colonies, s'est généralisé à l'échelle mondiale avec la découverte du génocide juif après la Seconde Guerre mondiale, car Noirs et Juifs ont polarisé les idéologies racistes. Ainsi, esclavage et génocide sont associés dans la réflexion de l'après-guerre sur la violence des sociétés occidentales. Le Préambule de l'Acte constitutif de l'U.N.E.S.C.O. reconnaît « que la grande et te [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Myriam COTTIAS, « COLONISATION (débats actuels) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/colonisation-debats-actuels/