COLOMBIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique de Colombie (CO)
Chef de l'État et du gouvernementIván Duque (depuis le 7 août 2018)
CapitaleBogotá
Langue officielleespagnol
Unité monétairepeso colombien (COP)
Population49 592 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)1 140 970

Géographie

Les structures élémentaires de l'espace

Atouts et contraintes de situation

Avec une superficie de 1,1 million de kilomètres carrés – taille moyenne en Amérique latine – la Colombie s'étire de la pointe de la Guajira semi-aride, extrémité septentrionale du sous-continent (120 nord), à Leticia, sur l'Amazone, au-delà de l'équateur (40 sud). Elle s'étend sur plus de 120 de longitude, depuis les berges du rio Negro, à la frontière du Venezuela et du Brésil, jusqu'aux rives du Pacifique. La Colombie n'a pas achevé sa construction : des pans entiers du territoire restent à coloniser. Associée au mythe de l'Eldorado lors de la conquête espagnole, elle fait encore l'objet de convoitises du fait de ses ressources (émeraude et charbon, dont elle possède les plus grandes mines à ciel ouvert de la planète) et d'une variété exceptionnelle de conditions écologiques propices à toutes les cultures : des plantes tropicales aux fleurs tempérées (second exportateur mondial), ou – image qu'elle renvoie souvent – de la feuille de coca (premier producteur au monde) aux grains de café (deuxième rang mondial).

Elle tire des atouts d'une situation géographique privilégiée : pierre angulaire de l'Amérique du Sud, elle en est l'unique État baigné par les deux océans, Atlantique (à travers la mer des Caraïbes) et Pacifique. Jadis étape intermédiaire entre l'Espagne et le Pérou colonial, elle est à l'intersection de deux axes majeurs de l'Amérique contemporaine : New York/Santiago et Mexico/Brasilia. Sa position stratégique enviable lui a fait perdre, en 1903, l'isthme de Panamá, lorsque les États-Unis, auxquels elle avait refusé la concession de terres pour le canal, soutinrent la création ad hoc de la République éponyme. La Colombie ne profite pourtant pas pleinement de ses façades maritimes : si la côte caraïbe (1 600 kilomètres) est tournée vers l'extérieur, le littoral pacifique n'est pratiquement pas accessible sur 1 300 kilomètres. Par ailleurs, ses frontières continentales sont tracées à travers des contrées peu favorables aux échanges où prédomine un relief accidenté lorsqu'elles coupent les Andes (Cucuta au nord-est, et Ipiales au sud-ouest, sont des points de passage) et où, sur presque tout le pourtour du pays, une forêt dense s'érige en barrière naturelle, à la fois à la charnière avec l'Amérique centrale – interrompant la route intercontinentale panaméricaine dont c'est le seul tronçon manquant –, et sur les marges orientale et méridionale, dans le « grand vide » amazonien.

Un pays compartimenté, des milieux hétérogènes

Les Andes structurent le pays de l'intérieur. Elles le traversent depuis le sud, presque de part en part, relayées au nord par le massif pyramidal de la Sierra Nevada de Santa Marta qui, isolé sur la bordure Caraïbe, domine la Colombie de ses pics jumeaux Cristóbal Colón et Simón Bolívar (5 775 mètres). La présence de la montagne à l'ouest marque ainsi la principale dissymétrie de l'espace colombien, l'autre grande moitié du territoire (55 p. 100) correspondant aux immenses plaines orientales où ne vit que 3 p. 100 de la population (2005). L'imposante partie montagneuse constitue le cœur du pays où moins du tiers du territoire abrite 80 p. 100 de la population ; un cœur compartimenté, cependant, par l'éventail des trois cordillères qui forment les Andes colombiennes. D'origine volcanique, les cordillères occidentale et centrale sont les plus anciennes : l'une, la plus basse (2 000 mètres en moyenne), compte seulement quelques volcans au sud (Chiles et Cumbal) ; l'autre est une succession de volcans dont les plus hauts culminent à plus de 5 000 mètres (Santa Isabel, Ruiz, Huila, Tolima). Issue du plissement de sédiments synclinaux et presque aussi haute que sa voisine (3 000 mètres en moyenne), la cordillère orientale est, quant à elle, évasée dans sa partie centrale où des bassins de comblement (hautes plaines de Bogotá et du Boyacá) s'élèvent aux environs de 2 700 mètres avant de laisser place, à l'est, aux crêtes de la Sierra del Cocuy (5 400 mètres). Sans atteindre des altitudes péruvienne ou bolivienne, les trois chaînes parallèles colombiennes ont considérablement gêné les relations entre les différentes régions et entre le cœur du pays et l'étranger. Ces ruptures sont d'autant plus tranchées qu'elles sont également fluviales : les haute et moyenne vallées du Cauca (sur 1 350 kilomètres) creusent un sillon rectiligne entre les cordillères occidentale et centrale avant de contourner les plateaux d'Antioquia ; et la franche démarcation du fleuve Magdalena (sur 1 550 kilomètres) emprunte un fossé d'effondrement de 600 kilomètres – parfois large de 60 kilomètres – entre les cordillères centrale et orientale.

Les terres basses orientales se partagent entre les savanes humides très peu peuplées des Llanos, au nord, qui s'allongent sur près de 1 000 kilomètres jusqu'à la gouttière de l'Orénoque et, au sud, compacte et inhabitée, hérissée de rares inselbergs, la forêt équatoriale du bassin de l'Amazone. Dans l'ouest du pays, d'autres régions naturelles basses couvrent 18 p. 100 de la superficie nationale : large d'à peine 200 kilomètres, dotée de rivages bordés de mangroves, la frange pacifique forestière et faiblement occupée par les hommes est l'une des régions les plus pluvieuses au monde. Sur la côte caraïbe, le littoral davantage humanisé est séparé des Andes par un arrière-pays où le delta intérieur du Magdalena, dont les crues se mêlent ici à celles du Cauca, constitue une vaste zone inondable qui, délaissée par l'État, est devenue le front pionnier le plus important à l'intérieur du pays. Le dynamisme démographique ancien – dès l'époque coloniale – de la partie littorale tient à son rôle d'articulation entre l'intérieur andin et l'extérieur.

La carte de la Colombie se lit ainsi selon une orientation nord-sud : si les cours d'eau des plaines orientales s'écoulent vers l'est et ceux de la bande pacifique (Atrato excepté) vers l'ouest, le Magdalena et, dans une moindre mesure, le Cauca, voies essentielles de pénétration et de communication parallèles à l'axe des cordillères, ont fixé l'orientation méridienne de la circulation des hommes et des marchandises.

L'alternance des chaînes de montagnes avec les vallées fluviales ou les terres basses imprime de profondes discontinuités dans la composition du territoire. Le climat tropical en démultiplie l'hétérogénéité, moins par ses caractères généraux (températures homogènes, pluviométrie abondante et régulière) ou même par la variété des régimes locaux, due au morcellement du relief et à l'exposition, que par ses déclinaisons altitudinales. De 0 à 1 000 mètres, le [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 21 pages

Médias de l’article

Colombie : carte physique

Colombie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Colombie : drapeau

Colombie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Bogota (Colombie)

Bogota (Colombie)
Crédits : Robert Frerck/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Simon Bolivar

Simon Bolivar
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  COLOMBIE  » est également traité dans :

COLOMBIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ALTIPLANO

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 550 mots
  •  • 3 médias

Une partie des Andes est occupée par de hautes plaines, appelées altiplano, dont on distingue plusieurs types, de la Bolivie à la Colombie. L'Altiplano péruvo-bolivien est un ensemble de hautes plaines, entre 3 600 et 4 200 mètres, coupées de petits chaînons montagneux, qui s'étire sur 1 000 kilomètres entre le 15 e et le 25 e degré de latitude sud. L'Altiplano occupe un secteur subsident rempli […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 183 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Géodynamique de la chaîne andine »  : […] Le fonctionnement de deux mégastructures explique l'évolution de l'ensemble des Andes pour la période récente (de 30 Ma à l'Actuel) ; il s'agit, d'une part, de la subduction du Pacifique (plaque de Nazca) sous le continent sud-américain (subduction océanique), d'autre part, de la subduction du socle de l'avant-pays andin et de sa couverture sédimentaire sous les Andes (subduction continentale). L […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 938 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La victoire des patriotes (1816-1824) »  : […] Militairement, l'Espagne et les loyalistes semblent avoir gagné la partie. Ils ne tarderont pas à la perdre sur le plan politique. Ferdinand VII n'eut ni la générosité ni l'intelligence de faire à ses sujets américains les quelques concessions qui auraient pu récompenser les loyalistes de leur fidélité, et rallier, parmi les hésitants et les vaincus, ceux qui n'aspiraient qu'à la paix. Ce conserv […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - La question indienne

  • Écrit par 
  • David RECONDO
  •  • 2 811 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Émergence d'un modèle politique multiculturel »  : […] Au début des années 1990, les Parlements du Mexique, de la Colombie et de la Bolivie entérinent la convention 169 de l'O.I.T. (Organisation internationale du travail) sur les droits des peuples indigènes et approuvent les initiatives gouvernementales de réforme constitutionnelle visant à reconnaître le caractère pluriculturel et pluriethnique des trois nations. D'autres pays suivent le même chemin […] Lire la suite

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 949 mots
  •  • 5 médias

La cordillère des Andes étend ses reliefs en bordure de l'océan Pacifique, entre la mer des Caraïbes et la Terre de Feu sur environ 2,5 millions de kilomètres carrés – une superficie très proche de celle formée par les Himalayas et le plateau du Tibet –, et elle est présente sur les territoires de sept pays ( Venezuela, Colombie, Équateur, Pérou, Bolivie, Chili et Argentine). La continuité m […] Lire la suite

ANDINE CHAÎNE

  • Écrit par 
  • François MÉGARD
  •  • 5 718 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La tectogenèse et l'orogenèse andines »  : […] À l'Albien, les premiers signes du passage d'un régime où la distension est dominante à un régime marqué par la compression se font sentir. En Colombie, à cette époque, se réalise la collision d'une partie des blocs exotiques à substratum océanique avec le continent. Dans le nord de la Cordillère centrale, des ophiolites chevauchent des roches continentales, avant d'être recoupées par un granito […] Lire la suite

BARCO VIRGILIO (1921-1997)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 499 mots

Président de la Colombie de 1986 à 1990. Né le 17 septembre 1921 à Cúcuta, dans le département de Santander au nord-est du pays, Virgilio Barco est issu d'une riche famille ayant fait fortune dans le pétrole. Après avoir fréquenté l'université nationale de Colombie à Bogotá, il obtient un diplôme d'ingénieur en génie civil au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) en 1943. Partisan des idé […] Lire la suite

BARRANQUILLA

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 257 mots
  •  • 1 média

Chef-lieu du département d'Atlántico au nord de la Colombie, Barranquilla comptait 1,1 million d'hab. en 2005 (quatrième plus grande ville du pays). Premier port de la Colombie sur la mer des Caraïbes, situé sur le Magdalena, à une dizaine de kilomètres de la mer, Barranquilla est un point de transit entre la navigation océanique et la navigation fluviale. Supplanté par le port de Buenaventura, si […] Lire la suite

BETANCOURT INGRID (1961- )

  • Écrit par 
  • Bruno DIVE
  •  • 1 101 mots

Femme politique franco-colombienne. Un sacré coup de publicité. Si Ingrid Betancourt n'avait pas vécu l'enfer et enduré mille souffrances durant six ans, quatre mois et neuf jours dans la jungle colombienne, ainsi pourrait-on presque qualifier son enlèvement par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (F.A.R.C.), le 23 février 2002. À cette date, la Franco-Colombienne est plus connue dans […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

29-30 juin 2021 Canada. Record de chaleur dans l'ouest du pays.

Colombie-Britannique), avec 49,6 0C. Le lendemain, la bourgade est évacuée avant d’être détruite par un incendie de forêt. La canicule a déjà fait plusieurs centaines de morts dans la province en quelques jours. L’ouest des États-Unis connaît une situation identique.  […] Lire la suite

27-31 mai 2021 Canada. Découverte de restes humains sur le site d'un ancien pensionnat autochtone.

Colombie-Britannique) est rendue publique par Rosanne Casimir, cheffe de la Première Nation Tk’emlúps te Secwépemc. Ces morts n’avaient jamais été signalées par le pensionnat géré par l’Église catholique pour le compte du gouvernement. La Commission de vérité et réconciliation du Canada avait recensé la mort d’au moins cinquante et un enfants dans  […] Lire la suite

2-30 mai 2021 Colombie. Répression meurtrière de la mobilisation antigouvernementale.

Le 2, le président Iván Duque déclare renoncer à son projet de réforme fiscale en cours d’examen devant le Parlement, à l’issue de quatre jours de manifestations fermement réprimées à travers le pays, qui ont causé la mort de six personnes – une vingtaine selon certaines ONG. La hausse de la TVA sur les produits de première nécessité et l’élargissement […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marcel NIEDERGANG, Olivier PISSOAT, Clément THIBAUD, « COLOMBIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/colombie/