WINTHROP COLLECTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'initiative de présenter hors les murs du Fogg Art Museum de Cambridge, Massachusetts, les chefs-d'œuvre de la collection Winthrop revient à James Cuno, alors directeur des musées de l'université Harvard. Cette exposition présentée au musée des Beaux-Arts de Lyon, du 14 mars au 2 juin 2003, en a fait bénéficier plus de 134 000 visiteurs. Un véritable événement que cet accrochage, puisque, à l'instar de ceux du docteur Barnes, les chefs-d'œuvre de la collection Winthrop sont protégés par des clauses testamentaires qui, en principe, leur interdisent de sortir du musée qui les abrite. L'exposition fut ensuite présentée à la National Gallery de Londres, puis au Metropolitan Museum of Art de New York.

Issu d'une famille de la haute société new-yorkaise, Grenville L. Winthrop (1864-1943) suivit en 1886 les cours du premier professeur d'esthétique à Harvard, Charles Eliot Norton, qui, comme Ruskin, voyait dans l'art une clé pour la compréhension de l'âme humaine, et dont les formules, telles que « le beau vaut mieux que le bien parce qu'il inclut le bien », l'influencèrent profondément. Winthrop fit son droit, débuta une carrière d'avocat et se maria, mais, sa fortune le lui permettant, il renonça très vite à travailler pour se consacrer à la constitution d'une collection. Au même moment, d'autres élèves de Norton étaient eux aussi « touchés par la grâce » : ils allaient devenir de grands amateurs d'art, ainsi Isabella Stewart Gardner, à l'origine d'un musée à Boston, Bernard Berenson ou Edward W. Forbes, futur directeur du Fogg Art Museum.

Mais, à la différence de ces derniers, Winthrop ne s'intéressa que peu de temps aux primitifs et à la Renaissance : les trois axes majeurs de sa collection devaient être en effet les objets d'art asiatique, la céramique (de Wedgwood en particulier) et l'art occidental du xixe siècle. Malgré une commune passion pour William Blake, elle diffère aussi essentiellement de celle de son grand aîné J [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Robert DUPIN, « WINTHROP COLLECTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/collection-winthrop/