COELOME

ANNÉLIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 7 458 mots
  •  • 14 médias

L' embranchement des Annélides groupe l'ensemble des vers annelés, qu'ils soient aquatiques (Arénicole, Sangsue) ou terrestres (Ver de terre). Bien que leur taille, leur morphologie et leur biologie soient extrêmement variées, ils ont cependant en commun les caractères suivants : une cavité générale ou cœlome ; un corps divisé en segments, ou métamères , primitivement sembla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annelides/#i_16354

ARTHROPODES

  • Écrit par 
  • Roland LEGENDRE, 
  • Max VACHON
  •  • 2 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le métamère, unité structurale fondamentale de l'Arthropode »  : […] Les téguments sont recouverts d'une cuticule dont la partie profonde est imprégnée de chitine, complexe d'un polyacétylglucosamine, imprégné de protéines et, parfois aussi, de sels de calcium (Crustacés, Myriapodes Diplopodes). Le corps est constitué d'éléments (ou métamères) semblables, reliés les uns aux autres par de souples membranes. Les métamères se forment au cours du développement, par f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthropodes/#i_16354

CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Les systèmes circulatoires des animaux

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 4 514 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Compartimentation des liquides internes »  : […] Deux ensembles de distribution des liquides existent chez tous les animaux pluricellulaires : le compartiment intracellulaire et le compartiment extracellulaire. La plus ou moins grande complexité de ce dernier dépend de la différenciation des feuillets embryonnaires déterminant le plan d'organisation. Dans les phylums inférieurs d'invertébrés, spongiaires et cœlentérés, dont la paroi est consti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/circulatoires-systemes-les-systemes-circulatoires-des-animaux/#i_16354

ÉCHINODERMES

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER, 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 6 662 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une disposition archaïque des viscères cœlomiques »  : […] Au Cambrien et à l'Ordovicien, pratiquement tous les Échinodermes fossiles de type Pelmatozoaire montrent une disposition particulière des parois du corps, au niveau des interradius. Ces parois sont perforées par des pores qui traversent la thèque et plongent dans un espace cœlomique, nommé cœlome subdermique (Haugh et Bell, 1980). Cette disposition n'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echinodermes/#i_16354

EXCRÉTION

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 257 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Principes fonctionnels généraux »  : […] On retrouve de manière constante trois processus de base (fig. 4) dans le fonctionnement des organes excréteurs, qui sont la filtration , qui permet la formation d'une urine primaire, suivie de processus d'élaboration d'une urine définitive par le jeu de réabsorptions et de sécrétions . La filtration peut faire intervenir trois mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/excretion/#i_16354

LOPHOPHORIENS

  • Écrit par 
  • Paul BRIEN
  •  • 2 390 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Unité de l'ensemble des Lophophoriens Deutérostoniens »  : […] L'ensemble des Ptérobranches, Balanoglosses, Échinodermes forme une réelle unité. Ces groupes sont phylogénétiquement apparentés, car il s'agit de Lophophoriens cœlomates dont le cœlome formé par entérocœlie comporte trois paires de cavités symétriques . La première, représentée par une seule cavité médiane antérieure, est le procœle ; le mésocœle est constitué par une seconde paire de cavités lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lophophoriens/#i_16354

NÉMATHELMINTHES

  • Écrit par 
  • Alain KERMARREC
  •  • 7 051 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] La naissance du phylum des Némathelminthes fut assez laborieuse. Aristote fut, à notre connaissance, le premier à remarquer l'existence de vers plats et de vers ronds que C. Linné plaçait par la suite dans l'ordre des Intestina et Infusoria de la classe des Vermes et Intestinaux. G. Cuvier les groupait dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nemathelminthes/#i_16354

OURSINS

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 4 376 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Cœlome et liquide cœlomique »  : […] Le cœlome correspond à la cavité centrale de l'oursin, en partie déjà occupée par l'intestin et les glandes génitales. Des cloisons délimitent de petits cœlomes à l'intérieur du grand, notamment le cœlome péripharyngien totalement clos qui entoure la lanterne d'Aristote. Le liquide cœlomique est de l'eau de mer renfermant des amibocytes de plusieurs types ; les uns contiennent des granules jaunât […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oursins/#i_16354

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 672 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'émergence d'une nouvelle phylogénie des Bilateria »  : […] Les premiers arbres moléculaires générés, entre 1988 et 1997, à partir des séquences d'ARNr 18S confortaient en partie la vision traditionnelle car ils montraient un positionnement basal des plathelminthes (acœlomates) et des nématodes (pseudocœlomates) par rapport aux autres Bilateria (annélides, mollusques, arthropodes, vertébrés...). En revanche, il est apparu très tôt que, contrairement aux c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phylogenie-animale/#i_16354

POGONOPHORES

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 2 100 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Anatomie, physiologie »  : […] Le système nerveux , peu distinct de l'épiderme, a une organisation très primitive. Il forme un plexus continu avec des épaississements locaux de cellules ganglionnaires. Dans le protosome, un massif volumineux dorsal de cellules nerveuses unipolaires et multipolaires constitue le « cerveau », relié à un anneau ventral d'où partent les nerfs tentaculaires. Le cerveau envoie e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pogonophores/#i_16354

SÉREUSE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 226 mots

Une séreuse est une structure anatomique en forme de sac renfermant un liquide et jouant entre deux organes contigus un rôle mécanique de tampon hydraulique et d'espace de glissement. Les séreuses splanchniques (péricarde et plèvre) constituent autour de l'organe qu'elles recouvrent (cœur et poumon) une enveloppe dans laquelle on distingue un feuillet viscéral, tourné vers l'organe revêtu par la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sereuse/#i_16354

STOMOCORDÉS ou HÉMICORDÉS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS
  •  • 1 460 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Divisions du cœlome »  : […] Chacune des parties du corps comporte une cavité cœlomique plus ou moins développée. Mais cette cavité est souvent réduite, envahie par du tissu conjonctif ou bien – le fait est exceptionnel chez les Cœlomates – par des muscles issus de l'épithélium limitant. Le procœle – ou cœlome de la trompe – est une cavité médiane, cloisonnée dans sa partie postérieure, largement occup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stomocordes-hemicordes/#i_16354

VERS, invertébrés

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 2 806 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les « Vers », groupe artificiel »  : […] La « classe des Vers » réunissait des animaux qui, malgré certains caractères communs, présentent des différences essentielles. Ces animaux sont tous des Métazoaires , c'est-à-dire des organismes pluricellulaires ; leurs nombreuses cellules se différencient en plusieurs catégories tissulaires. Tous présentent une symétrie bilatérale et la partie antérieure du corps constitue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vers-invertebres/#i_16354


Affichage 

Blastoïde et Crinoïde

dessin

Organisation de deux Échinodermes fixés, montrant le cœlome subdermique : à gauche un Blastoïde, avec ses hydrospires, à droite un Crinoïde « Camerata » au sac anal très développé L'organisation de ces deux Échinodermes est schématisée, d'après Haugh (brachioles en bordure des... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cœlomes chez un crinoïde paléozoïque et aspect extérieur d'une forme apparentée

dessin

Les différents cœlomes chez un crinoïde paléozoïque (« Maghrebocystis ») et l'aspect extérieur d'une forme (« Lepidocalix ») apparentée : groupe des Amphoridea 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Embryon de Vertébré : corde dorsale

dessin

La corde dorsale chez un embryon de Vertébré (en coupe transversale) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Formation des cavités cœlomes chez Saccoglossus

dessin

Deux types de formation des cavités cœlomiques dans le genre Saccoglossus : les trois paires de cavités se forment indépendamment par entérocœlie (a) ; les paires de cavités cœlomiques du collier et du métasome se forment aux dépens du cœlome antérieur, lui-même d'origine... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Siboglinum : cavités cœlomiques

dessin

Relations des cavités cœlomiques chez Siboglinum 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Blastoïde et Crinoïde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cœlomes chez un crinoïde paléozoïque et aspect extérieur d'une forme apparentée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Embryon de Vertébré : corde dorsale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Formation des cavités cœlomes chez Saccoglossus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Siboglinum : cavités cœlomiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin