CODON, biologie moléculaire

BIOLOGIE - La biologie moléculaire

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 7 385 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le code génétique : propriétés informationnelles des molécules d'ADN et d'ARNm. »  : […] Les résultats précédents ne disent rien sur la manière dont la séquence des bases de l'ADN spécifie la séquence des acides aminés d'une protéine. Frederick Sanger avait montré en 1950 que l'enchaînement (la séquence) en acides aminés d'une protéine en est caractéristique. Une séquence étant écrite dans l'ADN avec un alphabet à 4 lettres (A,T,C,G) et la protéine dans un alphabet à 21 lettres, co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologie-la-biologie-moleculaire/#i_19676

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Transcription, traduction, réplication »  : […] L'information portée par un gène s'exprime par la synthèse de molécules d'ARN simple brin dont la séquence des bases des ribonucléotides est complémentaire de celle des bases d'un des brins de l'ADN du gène. La mise en œuvre de l'information est la transcription du gène et selon le gène l'ARN transcrit ce sera soit un ARN messager (ARNm), soit un ARN ribosomien (ARNr), soit un ARN de transfert (A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-l-organisation/#i_19676

CODE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 1 384 mots
  •  • 1 média

On a coutume de remarquer l'extraordinaire variété du vivant, et d'oublier ce qui est commun à tout ce qui vit. D'abord, l'atome de vie, la cellule. Ensuite, un mécanisme incroyablement simple de transmission de l'hérédité, la réplication, qui passe par la reproduction à l'identique d'une molécule, l'ADN – à un inévitable taux d'erreur près, dû à la nature physique des objets en cause. L'ADN (po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/code-genetique/#i_19676

CRICK FRANCIS HARRY COMPTON (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Antoine DANCHIN
  •  • 863 mots

Biophysicien britannique qui a reçu, en 1962, avec James D. Watson et Maurice H. F. Wilkins, le prix Nobel de physiologie ou médecine. Né le 8 juin 1916 à Northampton en Grande-Bretagne, Crick étudie la physique dès 1937 à l'University College de Londres. Mais la guerre interrompt ses travaux et lui offre son premier emploi à l'Amirauté où il travaille sur la conception de mines magnétiques. La f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-harry-compton-crick/#i_19676

DÉCRYPTAGE DU CODE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

Au début des années 1960, l'Américain Marshall W. Nirenberg découvre que l'addition d'un acide ribonucléique messager (ARNm) constitué uniquement d'uridine (U, un des quatre nucléotides) à un extrait bactérien suffit à déclencher la synthèse d'une protéine composée uniquement de phénylalanine. Tout se passe donc comme si la suite de trois nucléotides (appelée codon) UUU codait pour la phénylalani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decryptage-du-code-genetique/#i_19676

GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Axel KAHN, 
  • Philippe L'HÉRITIER, 
  • Marguerite PICARD
  •  • 25 812 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La traduction des ARN messagers, le code génétique »  : […] La traduction d'un ARN messager en protéine débute au niveau d'un codon méthionine AUG (U = acide uridylique ; équivalent du T au niveau de l'ARN) et se termine au niveau d'un codon « stop » qui peut être UAG, UGA ou UAA. Avant et après les codons d'initiation et de fin de la traduction se trouvent les régions respectivement 5′ et 3′ non codantes du messager, auxquelles correspondent dans l'ADN d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genetique/#i_19676

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] La taille de ces molécules d'ADN est relativement uniforme dans le règne animal et est caractéristique de l'espèce : 16 569 paires de bases pour l'ADN mitochondrial humain, 17 400 pour Xenopus laevis , de 15 700 à 19 500 pour la Drosophile. L'ADN mitochondrial de levures a environ 75 000 paires de bases. Le génome mitochondrial des plantes peut être de 20 à 30 fois plus grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitochondries/#i_19676

NIRENBERG MARSHALL WARREN (1927-2010)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  • , Universalis
  •  • 641 mots
  •  • 2 médias

Marshall Nirenberg est un biochimiste américain né le 10 avril 1927 à New York. Formé dans les universités de Floride (1952) et du Michigan (1957) il s'intéresse d'abord à la biochimie des sucres, puis à la biosynthèse des protéines quand il entre comme chercheur au National Institute of Health et y dirige la section de biochimie génétique à partir de 1962. Il reçoit le prix Nobel de physiologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marshall-warren-nirenberg/#i_19676

NUCLÉIQUES ACIDES

  • Écrit par 
  • Jacques KRUH, 
  • Ethel MOUSTACCHI, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Alain SARASIN
  •  • 13 449 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « ARN messagers »  : […] Les ARN messagers ont copié, au niveau de chaque gène, une séquence d'ADN. Chaque molécule d'ARN messager se fixera sur un ribosome. Le ribosome va glisser le long du messager en donnant naissance à la chaîne protéique. Les codons sont lus (traduction) sur un site spécifique du ribosome (fig. 13). Un aminoacyl-ARN-t se combine par son anticodon au triplet du messager . Au fur et à mesure du gliss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-nucleiques/#i_19676

RIBOSOMES

  • Écrit par 
  • Carlo COCITO
  •  • 4 715 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Ribosomes des mitochondries »  : […] Bien que les mitochondries soient pourvues de ribosomes de type 70 S, leur appareil de traduction présente de nombreuses différences par rapport à celui des bactéries et des chloroplastes. La petite sous-unité ribosomale a des tailles variables entre 30 S et 40 S, et la grande sous-unité entre 40 S et 60 S, d'où une hétérogénéité dans les dimensions des ribosomes mitochondriaux (de 55 S à 80 S). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ribosomes/#i_19676


Affichage 

Représentation schématique du code génétique

dessin

Représentation schématique du code génétique (d'après Ratner) Chaque acide aminé, constituant des protéines, est défini dans les gènes et dans les ARN messagers par la succession de trois bases appelée codon Les trois bases du code génétique se lisent, sur cette figure, depuis le cercle... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Traduction de l'ARNm en protéines

vidéo

Deuxième étape de l'expression des gènes : la traductionChez une bactérie, ADN, ARN messager et ribosomes sont en contact direct Ailleurs, l'ARN va dans le cytoplasme à la rencontre des ribosomesLa traduction de l'information génétique débute par l'association d'un ARN messager à un... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Représentation schématique du code génétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Traduction de l'ARNm en protéines
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo