ORAL CODE, linguistique

ÉCRIT ET ORAL (linguistique)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 110 mots

Si l'origine du langage et donc des langues remonte à la nuit des temps, on peut raisonnablement postuler que, il y a 100 000 ans, Homo sapiens sapiens parlait déjà un langage parfaitement organisé. La naissance de l'écriture, quant à elle, remonte à environ 5 000 ans (chez les Sumériens et les Égyptiens). Le fossé entre ces deux ordres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrit-et-oral/#i_86526

PSYCHOLOGIE DU LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Elsa SPINELLI
  •  • 4 379 mots

Le fait de parler et de se comprendre semble naturel aux interlocuteurs, mais nécessite la mise en œuvre de nombreuses opérations complexes. Le travail des psychologues consiste à examiner les mécanismes responsables de la production et la perception de la parole. Leur tâche est de décomposer les différentes étapes qui permettent au locuteur de passer de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-langage-oral/#i_86526

RECONNAISSANCE DES MOTS À L'ORAL

  • Écrit par 
  • Régine KOLINSKY
  •  • 1 064 mots

Reconnaître les mots prononcés par un autre locuteur paraît naturel et aisé. Pourtant, reconnaître les mots parlés implique la résolution de problèmes complexes liés aux particularités de la parole. Lors d’une conversation ordinaire, l’auditeur doit traiter environ 200 mots par minute et ne dispose donc que de quelques centaines de millisecondes pour apparier chaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconnaissance-des-mots-a-l-oral/#i_86526

ACCORD, grammaire

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 269 mots

On désigne par accord, en grammaire, la co-occurrence de marques intervenant, dans les langues flexionnelles, entre des unités de la phrase reliées entre elles par une cohésion grammaticale. Les règles d'accord sont très différentes selon qu'on les examine dans le code oral ou dans le code écrit : dans ce dernier cas, elles manifestent un certain degré de redondance, alors que la langue parlée uti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accord-grammaire/#i_86526

APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

  • Écrit par 
  • Jonathan GRAINGER, 
  • Johannes ZIEGLER
  •  • 1 842 mots

Dans le chapitre « Le langage oral d’abord »  : […] Pour comprendre l’apprentissage de la lecture, il faut garder en tête que normalement la connaissance du langage oral le précède. Avant d’apprendre à lire, l’enfant possède en mémoire un « lexique mental » dans lequel sont stockées la forme sonore (phonologique) des mots et leur signification (sémantique). À juste titre, le fondateur de la psychologie expérimentale, Wilhelm Wundt (1832-1920), l’ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-la-lecture/#i_86526

APPRENTISSAGE DE LA PRODUCTION ÉCRITE DE TEXTES

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT, 
  • Lucile CHANQUOY
  •  • 1 910 mots

Dans le chapitre « Habiletés et connaissances impliquées »  : […] Rédiger requiert trois ensembles d’habiletés et de connaissances : – La situation d’écriture nécessite la gestion motrice de l’activité (maintien de la posture assise, contrôle du tonus musculaire et gestion des mouvements fins de l’écriture) ainsi que l’utilisation adaptée des outils et des supports de production (papier, ardoise, clavier, écran tactile…). – Le code écrit suppose d’acquérir des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-la-production-ecrite-de-textes/#i_86526

BLANCHE-BENVENISTE CLAIRE (1935-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 447 mots

Linguiste française, Claire Blanche-Benveniste est avant tout considérée comme étant une éminente spécialiste de la langue du quotidien, ce français parlé auquel elle consacra une part notable de sa carrière et dont elle contribua à élever l'étude au rang de discipline à part entière. Née en 1935 à Lyon dans une famille où se mêlent à la langue française le russe, le grec ou encore le yiddish, Cl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claire-blanche-benveniste/#i_86526

DÉVELOPPEMENT MÉTALINGUISTIQUE, psychologie

  • Écrit par 
  • Jean Émile GOMBERT
  •  • 1 032 mots

Pour les psycholinguistes cognitivistes, les activités métalinguistiques constituent un sous-domaine de la métacognition qui concerne le langage et son utilisation. Ce sous-domaine comprend les activités de réflexion sur le langage ainsi que les activités de contrôle conscient et de planification intentionnelle par le sujet de ses propres processus de traitement linguistique (en compréhension ou e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-metalinguistique-psychologie/#i_86526

LE DIMANCHE DE LA VIE, Raymond Queneau - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 024 mots

Dans le chapitre « Les facéties du langage »  : […] Cette histoire loufoque, mais ténue, est, au fond, sans importance. Elle est avant tout prétexte à une révolution langagière que Queneau mène depuis quinze ans et qui trouve là son apogée. Dès 1937, en effet, celui-ci s'inquiétait de l'écart grandissant entre la langue écrite et la langue parlée et estimait que, s'il ne prenait pas en compte la réalité effective de cette dernière, le français litt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-dimanche-de-la-vie/#i_86526

ELLIPSE, rhétorique

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 296 mots

Le mot ellipse vient du grec elleipsis , dont le sens propre est « manque », « insuffisance » (Bailly), et désigne un procédé de discours qui résulte de l'omission d'un ou de plusieurs mots de l'expression grammaticale complète d'une phrase sans que le sens de celle-ci soit obscurci. Dans la langue parlée son emploi est constant pour éviter des redondances trop évidentes. Dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellipse-rhetorique/#i_86526

FRANCE (Arts et culture) - La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 783 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conservatisme et changement »  : […] Ne pouvant rendre compte ici de tous les facteurs historiques et sociaux qui, depuis 1815, ont influé sur la langue, on se bornera à montrer que les conditions dans lesquelles elle évolue sont entièrement nouvelles, marquées par la lutte entre des forces de conservation d'une puissance inconnue jusqu'alors et des forces de changement irrésistiblement accélérées. Entre 1820 et 1840, s'établit une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-la-langue-francaise/#i_86526

HOMONYMIE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 370 mots

On parle d'homonymie lexicale à chaque fois qu'à des signifiants identiques correspondent des signifiés différents. En français, « manche » ou « mousse » en fournissent des exemples. Néanmoins, dans ces deux cas, on est en présence d'items dont la catégorie du genre grammatical lève l'ambiguïté (le manche/la manche ; le mousse/la mousse). Mais il n'en va pas toujours ainsi ; et c'est souvent un pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homonymie/#i_86526

HYPERBATE, rhétorique

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 172 mots

Figure de rhétorique par laquelle on ajoute un syntagme à la fin d'une phrase qui semblait se terminer. L'accent affectif tombe sur ce rajout qui, par sa position même, se trouve souligné : « Il était beau, hein, Narcisse ? et distingué ! » (Jules Laforgue, cité par le groupe Mu). L'hyperbate garde quelque chose de la spontanéité du style oral, où l'hésitation et l'autocorrection sont de mise. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hyperbate-rhetorique/#i_86526

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La morphologie »  : […] La morphologie est l'étude de la formation des mots et de leurs variations. Dans une langue comme le français, certains mots sont simples (« maison »), d'autres sont complexes (« maisonnette »), certains sont invariables (« pour », « et »), d'autres sont variables (« cheval/chevaux »). La variation dans la forme des mots procède de la flexion, lorsque certains éléments non autonomes, appelés dési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_86526

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 8 258 mots

Dans le chapitre « Langue orale, langue parlée  »  : […] Les cultures de l'oralité ont joué un rôle important au cours de l'histoire (pensons à la rhétorique) et sont encore très développées dans certaines sociétés, à l'heure actuelle : de nombreuses langues à la surface du globe sont de tradition purement orale. Toutefois, il semble que l'écriture ait largement contribué à la prise de conscience linguistique nécessaire à toute entreprise d'analyse de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-le-langage-au-carrefour-des-disciplines/#i_86526

MÉTRIQUE

  • Écrit par 
  • Benoît de CORNULIER
  •  • 6 941 mots
  •  • 1 média

La métrique est l'étude des régularités systématiques qui caractérisent la poésie littéraire versifiée, qu'il s'agisse des formes de vers ( mètre ), de groupes de vers ( strophe ) ou de poèmes entiers ( forme fixe ). Son domaine peut s'étendre à des régularités de type musical qu'on trouve dans le domaine du slogan, du folklore enf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metrique/#i_86526

NOMBRE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 619 mots

À part de rares exceptions lexicalisées, tout substantif est susceptible d'être à volonté employé dans l'énoncé au singulier ou au pluriel. Dans certaines langues, on rencontre, en outre, la désignation d'une paire d'objets dénombrables, le « duel ». Mais la catégorie du nombre connaît rarement une partition plus fine, quoique, a priori, cela ne soit pas impossible. Catégorie grammaticale qui semb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nombre-linguistique/#i_86526

ORALE TRADITION

  • Écrit par 
  • Pascal BOYER
  •  • 4 909 mots

Dans le chapitre « La communication orale »  : […] Les propriétés essentielles de l'oralité sont définies bien souvent de manière privative : pour l'historien, la tradition orale constitue une source, certes précieuse, mais peu fiable ; pour l'ethnologue, elle fournit une voie d'accès aux croyances, mais sans les exprimer simplement ; elle participe à la transmission de systèmes de représentations, mais ne peut en garantir la parfaite reproductio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tradition-orale/#i_86526

PRODUCTION DE MOTS (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Patrick BONIN
  •  • 1 618 mots

Dans le chapitre « À l’oral »  : […] Selon une étude américaine, nous produisons en moyenne quotidiennement 16 000 mots, mais il existe de larges différences entre individus. La production verbale est rapide – nous produisons environ 3 mots à la seconde –, et précise – nous commettons moins d’une erreur lexicale sur 1 000 mots produits. Cette apparente simplicité ne doit cependant pas occulter la complexité des mécanismes qui sous-te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/production-de-mots/#i_86526

PROSODIE

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET, 
  • Robert SCTRICK
  •  • 981 mots

L'une des deux branches de la phonologie est la prosodie, l'autre branche étant constituée par la phonématique. La prosodie étudie les phénomènes « suprasegmentaux », c'est-à-dire ceux qui ne sont pas segmentables dans le cadre de la double articulation. On peut ainsi distinguer comme faits relevant de l'approche prosodique : – L'accent tonique, qui, par la mise en relief d'une syllabe par rapport […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prosodie/#i_86526

SIGLE & ACRONYME

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 971 mots

On appelle sigle la forme d'abrègement qui consiste à prendre la première lettre de chacun (ou de certains) des mots d'un groupe : ainsi P.M.U. à partir de Pari mutuel urbain, S.N.C.F. à partir de Société nationale des chemins de fer français, ou F.B.I. à partir de Federal Bureau of Investigation. On distingue le sigle au sens propre de l'acronyme, qui consiste à prendre la première syllabe (ou ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigle-et-acronyme/#i_86526

TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES LANGUES

  • Écrit par 
  • Anne ABEILLÉ
  •  • 8 408 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les difficultés du T.A.L.  »  : […] Les difficultés du T.A.L. viennent d'une part des propriétés des langues elles-mêmes, d'autre part des situations de communication. Parmi les propriétés intrinsèques aux langues, on peut citer leur diversité, l'importance des ambiguïtés potentielles, la variabilité des énoncés et la créativité langagière. On recense plus de 5 000 langues humaines actuellement utilisées. Si l'on se limite aux princ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traitement-automatique-des-langues/#i_86526

TRANSCRIPTIONS ET TRANSLITTÉRATIONS

  • Écrit par 
  • Denis AUTESSERRE, 
  • France AUTESSERRE
  •  • 2 176 mots
  •  • 4 médias

Lorsqu'on se réfère aux dictionnaires, on s'aperçoit que les définitions des mots « transcription » et « translittération » restent imprécises, sinon contradictoires, et renvoient très souvent à des notions plus générales telles qu'«   écriture » ou « notation ». Un premier travail de mise au clair s'impose donc : comment chaque terme se définit-il par rapport aux autres par ses usages et son cham […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transcriptions-et-translitterations/#i_86526


Affichage 

Intonations : fréquence

dessin

Les dix intonations françaises les plus fréquentes et leur représentation schématique à l'aide de quatre niveaux de hauteur (d'après P Delattre, « Les Dix Intonations de base du français », in « French Review », vol XL, no 1, 1966) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schéma de la communication défini par Roman Jakobson

tableau

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Intonations : fréquence
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Schéma de la communication défini par Roman Jakobson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau