CODAGE

ALGORITHMIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe COLLARD, 
  • Philippe FLAJOLET
  •  • 6 831 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Concepts de base »  : […] Un A.G. manipule des chaînes de symboles. Chaque chaîne représente une solution potentielle complète à un problème donné. De façon métaphorique, une chaîne est assimilée à un chromosome, la valeur d'un symbole à un allèle et l'ensemble des chaînes manipulées à une population. Le plus souvent, la population est de taille constante, les chromosomes sont de longueur fixe et l'alphabet des symboles es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algorithmique/#i_11398

AUTOMATISATION

  • Écrit par 
  • Jean VAN DEN BROEK D'OBRENAN
  •  • 11 880 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Information et variables d'état »  : […] Avant de classifier les composants des systèmes automatiques, il y a lieu d'examiner de quelle façon les grandeurs et les événements intervenant dans l'automatisation sont traduits en grandeurs de substitution que le système puisse traiter. L'information concernant soit la commande du système, soit les variables d'état, peut revêtir deux formes, numérique ou analogique. – Dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automatisation/#i_11398

BRAILLE

  • Écrit par 
  • Françoise MAGNA
  •  • 6 986 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Braille informatique »  : […] L' utilisation de plages tactiles a conduit à passer d'un braille à six points à un braille à huit points, les deux points ajoutés, notés 7 et 8, étant respectivement situés en bas de la colonne de gauche (sous le point 3) et de la colonne de droite (sous le point 6). En effet, les 64 combinaisons possibles à partir de six points ne permettent pas de reproduire les 256 symboles du code ASCII éten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/braille/#i_11398

CODE QR

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGET
  •  • 1 916 mots
  •  • 2 médias

Le code QR (abréviation de Quick Response ), appelé aussi QR   code , est un type de code à barres (ou code-barres). Constitué de petits carrés généralement noirs et blancs, il est l’aboutissement de recherches menées depuis les années 1940 dans le domaine de l’identification automatique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/code-qr/#i_11398

COMMUNICATION - Les processus de la communication

  • Écrit par 
  • Robert PAGÈS
  •  • 6 240 mots

L'évolution qui a marqué les problèmes de la communication dans le monde contemporain s'inscrit dans la terminologie, elle-même reflet de la conceptualisation. En français comme en anglais, tend à se constituer une opposition entre deux sens du mot « communication » : celui de possibilité de passage ou de transport entre deux points (on parle alors de voies de communication) ; celui de transmissio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-les-processus-de-la-communication/#i_11398

CRYPTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques STERN
  •  • 5 754 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De l'Antiquité à la révolution industrielle »  : […] Les premières manifestations de la cryptologie, dans les hiéroglyphes des prêtres égyptiens ou dans la Bible, en font plus un savoir initiatique qu'un mode de communication fonctionnel, donnant ainsi au mot « secret » son sens originel : ce qui est séparé, inaccessible au plus grand nombre et ne peut être révélé ; ce sens se retrouve d'ailleurs dans l'expression « les secrets de Nature » ; qui plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cryptologie/#i_11398

DÉVELOPPEMENT DE LA COGNITION SPATIALE

  • Écrit par 
  • Yannick COURBOIS
  •  • 1 304 mots

Dans le chapitre « Quel codage des informations ? »  : […] La cognition spatiale s’appuie sur différentes formes de codage des informations basées sur deux types de référentiels. Dans le référentiel égocentrique, la localisation de l’objet est codée en fonction de la position de l’observateur, que celui-ci soit statique ou mobile (« la mairie est à ma gauche »). Dans le référentiel allocentrique, elle est codée en fonction d’un ou de plusieurs objets fix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-de-la-cognition-spatiale/#i_11398

ÉCRITURE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BALPE, 
  • Anne-Marie CHRISTIN
  •  • 10 415 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Une écriture automatisée »  : […] Parce qu'elle permet d'agir sur les signifiants à partir d'un ensemble de lois externes, l'unicité du codage autorise également la générativité qui n'est qu'un mode de calcul particulier parmi l'ensemble des modes de calcul imaginables. Si le codage informatique ne permettait pas la transformation matérielle des signes, il ne serait pas possible d'utiliser ces instruments ordinaires que sont deve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture/#i_11398

ENREGISTREMENT

  • Écrit par 
  • Michel CALMET
  •  • 11 294 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « L'enregistrement numérique du son »  : […] La numérisation du son transforme celui-ci en une succession de 0 et de 1. Il perd sa spécificité et on peut l'enregistrer comme un simple document comptable. Selon la richesse du codage adopté, la capacité de mémoire nécessaire peut, pour une seconde de signal audiofréquence, passer de 16 kilo-octets (téléphonie avec F e  = 16 kHz et N = 8) à 176 kilo-octets pour deux voies […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enregistrement/#i_11398

IMAGE NUMÉRIQUE ET IMAGE DE SYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Dominique MARTIN, 
  • Philippe MARTIN
  •  • 5 336 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le principe des images numériques »  : […] Afin d'effectuer des traitements de nature informatique sur une image, il est nécessaire de la stocker sous forme numérique puisque les ordinateurs ne peuvent travailler qu'avec des données de cette nature. Pour donner une idée de la manière dont une image numérique est constituée, on peut imaginer un grand tableau à deux entrées (lignes et colonnes) dont chaque case représente un point élémentai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image-numerique-et-image-de-synthese/#i_11398

INTERNET - Économie d'Internet

  • Écrit par 
  • Éric BROUSSEAU
  •  • 5 665 mots

Les particularités économiques d'Internet découlent à la fois des spécificités techniques et de celles de cette technologie en particulier. Internet est d'abord l'aboutissement de la révolution informationnelle marquée par le développement puis par l'intégration des télécommunications et de l'informatique. En effet, Internet n'est pas un réseau à proprement parler, mais une technologie : un ensem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/internet-economie-d-internet/#i_11398

LITTÉRATURE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CLÉMENT, 
  • Alexandra SAEMMER
  •  • 4 340 mots

Dans le chapitre « L’écriture hors du livre »  : […] Ses formes sont aussi multiples que ses supports. Si les premières décennies de la littérature numérique, en phase avec les recherches en cybernétique et en intelligence artificielle, ont été marquées par la combinatoire et la génération automatique, le texte littéraire a commencé à s’animer à partir des années 1980. Lettres et mots traversent alors l’écran, vibrent, se renversent, se rejoignent e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-numerique/#i_11398

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRION, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Alain LIEURY
  •  • 12 305 mots

Dans le chapitre « L'organisation des informations dans la mémoire »  : […] La variété des mécanismes de stockage a pour conséquence une grande diversité en ce qui concerne l'organisation stable des informations dans la mémoire. Les associations verbales paraissent constituer un premier mode élémentaire d'organisation pour l'information linguistique. Certains mots évoquent de façon relativement stable d'autres mots : par exemple, « abeille » évoque plus fréquemment « mie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/#i_11398

MICROÉLECTRONIQUE

  • Écrit par 
  • Claude WEISBUCH
  •  • 13 674 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Quelques rappels sur la numérisation »  : […] La numérisation de l'information, des signaux et des images est le fondement de l'exploitation des utilisations de la microélectronique. Pour numériser l'information , les chiffres et les lettres sont représentés par des ensembles d'impulsions de tension, les « bits » d'information. Un bit correspond à « 0 » si l'impulsion est de 0 volt (en fait inférieure à une certaine ten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microelectronique/#i_11398

MORPHOLOGIE (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Séverine CASALIS, 
  • Pascale COLÉ
  •  • 2 908 mots

Dans le chapitre « Le mode de représentation en mémoire de la structure morphologique des mots  »  : […] Une des questions vives de la recherche dans le domaine de la morphologie consiste à se demander s’il est pertinent de concevoir l’existence d’un niveau de représentation morphologique spécifique dans la mémoire du lecteur ou de l’auditeur, et ce, au même titre qu’un niveau de représentation orthographique, par exemple. Ce débat, initié dans les années 1990, oppose deux conceptions du mode de rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morphologie/#i_11398

MORSE SAMUEL FINLEY (1791-1872)

  • Écrit par 
  • Carleton MABEE
  • , Universalis
  •  • 761 mots

Peintre et inventeur américain né le 27 avril 1791 à Charlestown (Massachusetts), mort le 2 avril 1872 à New York. Après des études à la Phillips Academy d'Andover (Massachusetts), Samuel Finley Breese Morse poursuit son cursus à l'université de Yale. Sa curiosité est éveillée par des conférences sur l'électricité, phénomène alors largement incompris. tandis qu'il se plaît à peindre des portraits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-finley-morse/#i_11398

ONDELETTES

  • Écrit par 
  • Alexandre GROSSMANN, 
  • Bruno TORRESANI
  •  • 5 718 mots

Dans le chapitre « 5. Au-delà des ondelettes »  : […] En dépit du grand nombre de succès qu'elle a pu rencontrer et de la diversité des applications qu'elle a trouvées, l'analyse par ondelettes est loin de nous donner une réponse universelle et définitive au problème de représentation et de codage des signaux. Cependant, elle fournit souvent une réponse qui n'est pas très éloignée de la réponse optimale, ce qui, combiné à la grande simplicité de l'ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ondelettes/#i_11398

RÉSEAUX INFORMATIQUES

  • Écrit par 
  • Danièle DROMARD, 
  • Dominique SERET
  •  • 15 030 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Sécurité dans les réseaux »  : […] Comme des informations confidentielles circulent dans les réseaux, la sécurité des communications est devenue une préoccupation importante des utilisateurs et des entreprises. Tous cherchent à se protéger contre une utilisation frauduleuse de leurs données ou contre des intrusions malveillantes dans les systèmes informatiques. Par ailleurs, une multitude de virus se propagent à l'insu des utilisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reseaux-informatiques/#i_11398

SENSIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 8 919 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le codage des caractères élémentaires de la stimulation »  : […] Le message sensoriel est donc constitué par les potentiels d'action émis dans une fibre, s'il s'agit d'une cellule sensorielle isolée, ou dans une population de fibres s'il s'agit d'un organe sensoriel complexe. Ce message contient les informations fournies par la ou les cellules du récepteur. Une question se pose alors : quelles informations peuvent être ainsi fournies et selon quels principes ? […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sensibilite/#i_11398

SHANNON CLAUDE ELWOOD (1916-2001)

  • Écrit par 
  • Frédéric GAUTHIER
  •  • 909 mots
  •  • 1 média

Né le 30 avril 1916 à Gaylord (Michigan, États-Unis), Claude Elwood Shannon est considéré par l'ensemble de la communauté scientifique comme le père fondateur de la théorie de l'information et des communications numériques. En 1940, il obtient un master en ingénierie électrique et un doctorat en mathématique du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.). Pour son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-elwood-shannon/#i_11398

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les centraux numériques à commutation temporelle »  : […] Tous les systèmes spatiaux vont, en seulement deux décennies, être balayés par les systèmes numériques à commutation temporelle qui mettent en œuvre une approche radicalement différente, rendue possible par les progrès de la microélectronique. Dans ces nouveaux systèmes, ce n'est plus le courant électrique analogique, image électrique de la parole, qui est commuté dans les centraux et transporté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-histoire/#i_11398

TÉLÉCOMMUNICATIONS - La révolution numérique

  • Écrit par 
  • Daniel HARDY
  •  • 4 489 mots
  •  • 2 médias

Les signaux échangés au travers des réseaux de télécommunications ont été initialement de nature analogique, c'est-à-dire à variation continue. Malgré les progrès des techniques de traitement du signal, cette caractéristique a toujours rendu difficile la restitution du signal reçu avec une qualité voisine de celle du signal émis. La transformation du signal analogique en signal numérique est alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-la-revolution-numerique/#i_11398

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 033 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Perspectives »  : […] Pendant longtemps, il paraissait évident que la génération qui succéderait aux systèmes à 40 Gbit/s par canal aurait un débit par canal de 160 Gbit/s, puisque le débit avait toujours augmenté selon une progression géométrique de raison 4. Depuis 2006, les recherches industrielles se concentrent sur les systèmes à 100 Gbit/s, en lien avec le développement du protocole Ethernet 100 G. Il est très pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_11398

TÉLÉGRAPHE ÉLECTRIQUE DE MORSE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 259 mots

En 1820, le physicien Danois Hans Christian Œrsted découvre la déviation d'une aiguille aimantée par un courant électrique. S'intéressant par curiosité à l'électroaimant (à travers les travaux d'Ampère), qui met en œuvre ce principe, le peintre Américain Samuel Finley Morse commence à réfléchir, en 1832, à l'exploitation des phénomènes électriques pour la communication à distance. Grâce à une aide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telegraphe-electrique-de-morse/#i_11398

TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre

  • Écrit par 
  • Louis GOUSSOT, 
  • Stéphane LACHARNAY, 
  • Dominique NASSE
  •  • 7 947 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le codage »  : […] L'introduction de la couleur dans la télévision radiodiffusée (exclusivement analogique et terrestre à l'époque) a exigé que les récepteurs en noir et blanc acceptent les émissions en couleurs et que, réciproquement, les récepteurs en couleurs acceptent les émissions en noir et blanc : c'est la compatibilité . Elle a été obtenue en émettant dans tous les cas un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-television-analogique-terrestre/#i_11398

TÉLÉVISION - Nouvelles télévisions

  • Écrit par 
  • Dominique NASSE
  •  • 9 026 mots

Dans le chapitre «  La télévision à péage »  : […] L' idée d'un service de télévision payant est relativement ancienne, mais sa mise en œuvre a été retardée par des obstacles de nature diverse. Rendre payante l'utilisation de la ressource naturelle (les bandes de fréquences radioélectriques) suscitait la réticence des autorités concernées, et la démarche la plus simple était l'implantation de canaux payants sur les réseaux de câbles, à l'audience […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-nouvelles-televisions/#i_11398

U.I.T. (Union internationale des télécommunications)

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 1 085 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « À l’origine, l’Union télégraphique internationale (U.T.I.)  »  : […] Le télégraphe électrique est né aux États-Unis en 1844 des inventions de Samuel Morse (1791-1872). Il s’est répandu très rapidement dans tous les pays d’Europe à partir de 1849. Dès cette même année, la Prusse et l'Autriche ont conclu une convention concernant « l'établissement et l'utilisation de télégraphes électromagnétiques pour l'échange de dépêches d’État ». L’établissement de liaisons trans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-internationale-des-telecommunications/#i_11398

WOODLAND NORMAN JOSEPH (1921-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGET
  •  • 1 177 mots

Dans le chapitre « Genèse d'une invention »  : […] En 1948, Bernard Silver, un de ses amis étudiants, surprend une conversation entre le doyen de l'université et un dirigeant d'une chaîne de supermarchés de la région. Ce dernier cherche une solution pour enregistrer automatiquement le passage des articles aux caisses des magasins. L'objectif est de connaître le nombre de produits réellement vendus. Pour comprendre le problème, il faut remonter à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-joseph-woodland/#i_11398