CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Serveurs de calcul d'un data-center

Serveurs de calcul d'un data-center
Crédits : IBM

photographie

Les trois niveaux de service du cloud computing

Les trois niveaux de service du cloud computing
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

L'économie du cloud

L'économie du cloud
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique


Principe du cloud computing

Le cloud computing est une forme particulière de gérance de l'informatique fondée sur le modèle client-serveur. Dans ce modèle, le serveur distant est un ordinateur performant, fiable, sécurisé, avec un système d'exploitation et un ensemble d'applications logicielles toujours à jour et exemptes de tout virus. Ce serveur est sous le contrôle direct du prestataire de cloud. Ce dernier propose un ensemble de services que le client peut utiliser à distance, en général via Internet ou des réseaux privés, après une nécessaire étape d'authentification. L'amélioration de la bande passante (débit des données numériques) des réseaux, filaires et non filaires, a en effet permis de passer d'un modèle où les postes de travail des utilisateurs sont relativement autonomes – et qui doivent, pour être efficaces, être équipés localement de ressources de calcul et de stockage importantes – à un modèle de « client fin » caractérisé par une infrastructure matérielle et logicielle beaucoup plus légère et complètement découplée des données de l'utilisateur, qui restent stockées sur le serveur. L'emplacement physique des données et des applications n'est en pratique pas connu de l'utilisateur, ce dernier n'ayant pas à se soucier de l'installation des logiciels et de la configuration proprement dite de son poste de travail. En pratique, le cloud revient à simplifier la vie de l'utilisateur (ou de l'administrateur des machines) en lui évitant l'installation locale répétée des logiciels professionnels ou de la configuration de chaque poste individuel. Les utilisateurs ou les entreprises ne sont ainsi plus directement gérants de leurs serveurs informatiques mais accèdent de manière évolutive à de nombreux services en ligne sans avoir à appréhender l'infrastructure sous-jacente, souvent complexe et identifiée de manière métaphorique à un nuage. Ce nuage cache la réalité physique des serveurs distants, qui disposent d'une puissance de calcul, d'une capacité de stockage et d'une bande p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François PÊCHEUX, « CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cloud-computing-informatique-dans-les-nuages/