CLOSED SHOP

A.F.L.-C.I.O. (American Federation of Labor-Congress of Industrial Organizations)

  • Écrit par 
  • Claude JULIEN, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 6 838 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La loi Taft-Hartley »  : […] L'A.F.L.-C.I.O. se heurte alors à la loi Taft-Hartley qui interdit le closed shop (entreprise fermée aux ouvriers non syndiqués) et exige un vote favorable de la majorité des salariés pour autoriser l' union shop (obligation pour un ouvrier nouvellement embauché d'adhérer au syndicat). De surcroît, le check off (retenue de la cotisation syndicale par l'employeur qui la reverse au syndicat) ne p […] Lire la suite

GRÈVE

  • Écrit par 
  • Hélène SINAY
  • , Universalis
  •  • 12 474 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Aux États-Unis »  : […] Aux États-Unis, les conventions collectives d'entreprise contiennent très fréquemment la clause «  no strike  », analogue en ses effets à la clause de paix sociale allemande (c'est-à-dire l'interdiction de la grève pendant la durée de la convention). C'est pourquoi les grands conflits se situent tous aux périodes où la convention expire, afin d'obtenir des clauses plus favorables. Jusqu'au milieu […] Lire la suite

LIBERTÉ DU TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Isabelle VACARIE
  •  • 503 mots

Le décret d'Allarde des 2 et 17 mars 1791 pose le principe fondamental de la liberté du travail, au sens d'exercice d'un métier : « Il sera libre à toute personne de faire tel négoce ou d'exercer telle profession, art ou métier qu'il trouvera bon. » S'il vise d'abord la liberté du travail indépendant, il concerne aussi la liberté du travail dépendant. Cependant, aujourd'hui, la première est appelé […] Lire la suite