CLOFIBRATES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médicaments dérivés d'un principe actif, l'acide chlorophénoxyisobutyrique, les clofibrates sont utilisés dans le traitement de certaines hyperlipidémies.

Leurs mécanismes d'action sont multiples. Ils diminuent le taux de lipoprotéines de très basse densité (VLDL) en inhibant leur synthèse et/ou leur sécrétion par le foie. Ils sont beaucoup moins efficaces sur le taux de cholestérol et sur celui des protéines de basse densité (LDL). Ainsi le chiffre des premières peut être abaissé de 26 p. 100 tandis que celui des seconds ne l'est qu'entre 4 et 10 p. 100. Ils diminuent également la synthèse des acides gras libres en inhibant l'acétylcoenzyme A carboxylase. Alors que la totalité des triglycérides est normalement formée par estérification hépatique des acides gras, l'administration de clofibrate diminue de 50 p. 100 leur transformation hépatique. D'autre part, ils bloquent la libération des acides gras à partir du tissu adipeux et par là même diminuent la production de triglycérides : c'est l'effet antilipolytique. Ils inhibent la synthèse hépatique du cholestérol en agissant à deux stades différents : entre l'acétylcoenzyme A et le mévalonate, entre le mévalonate et l'isopentényl pyrophosphate. Ils augmentent l'excrétion biliaire du cholestérol, bloquent expérimentalement la sécrétion pancréatique d'insuline et de glucagon.

Les indications des clofibrates sont assez strictes. Ils sont surtout efficaces dans les hyperlipidémies avec hypertriglycéridémie endogène, c'est-à-dire dans les hyperlipidémies mixtes de type II b et III et les hypertriglycéridémies majeures endogènes de type IV. Ils sont également indiqués dans les hypercholestérolémies essentielles de type II a, leur action directe sur le cholestérol, quoique quantitativement modeste, n'étant pas négligeable en thérapeutique. Dans la forme mineure, sans xanthomatose tendineuse, tous les dérivés du [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : responsable du centre de pharmacologie au centre hospitalier intercommunal de Créteil

Classification

Pour citer l’article

Edith ALBENGRES, « CLOFIBRATES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clofibrates/