CLIC, linguistique

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Langues

  • Écrit par 
  • Emilio BONVINI, 
  • Maurice HOUIS
  •  • 8 269 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les langues khoisan »  : […] Le mot khoisan , créé par Schapera, est composé des termes khoi , que les Hottentots s'appliquent à eux-mêmes, et san qu'ils appliquent aux Boschimans. Au moment de la pénétration européenne, ainsi que le relate Delafosse, les Hottentots occupaient encore toute l'Afrique méridionale, du fleuve Orange au Vaal ; les Nama fréquentaien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-langues/#i_14995

BOCHIMANS, BOSCHIMANS ou BUSHMEN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 860 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La langue et l'appartenance »  : […] Les Bochimans furent repoussés des bonnes terres par les agriculteurs bantous venus du Nord, les éleveurs hottentots du Sud et de l'Ouest, et enfin les fermiers européens. Les tribus méridionales furent presque complètement exterminées. Il ne leur fut laissé que des déserts et des savanes qui peuvent nourrir du gibier, mais non des troupeaux. Aujourd'hui, ils ont le choix entre la vie de récolteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bochimans-boschimans-bushmen/#i_14995

HOTTENTOTS

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 411 mots
  •  • 1 média

Les Hottentots s'appelaient eux-mêmes Khoi-Khoin. L'origine du nom « Hottentot » est discutée : est-ce un mot africain, ou est-ce un sobriquet donné par les colons ? Dans ce dernier cas il viendrait d'un terme signifiant « bègue » en hollandais ancien, allusion aux « clics », claquements de langue caractérisant l'idiome des Khoi-Khoin. Les dialectes hottentots sont en effet classés, avec ceux des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hottentots/#i_14995